Pataquès autour d'une éventuelle aide européenne à la Grèce

 |   |  216  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Selon une source gouvernementale allemande citée par l'agence Reuters, les pays de la zone euro ont décidé d'aider la Grèce. Un porte-parole du gouvernement allemand assure que ces informations sont infondées.

Selon une source gouvernementale allemande citée par l'agence Reuters, les pays de la zone euro ont décidé d'aider la Grèce. Le mode opératoire ne serait pas encore arrêté. Diverses options seraient encore envisagées. Celle d'aides bilatérales serait la plus probable.

Mais quelques heures plus tard, un porte-parole du gouvernement allemand a indiqué que ces informations étaient infondées.

L'Europe avait affiché ses réticences à une aide du FMI (Fonds monétaire international) qui aurait vu la mise d'Athènes sous tutelle. Il faut remonter à 1976 pour retrouver une intervention du FMI en europe, c'était pour la Grande-Bretagne en pleine crise.

Le sujet sera au centre du sommet européen qui doit se tenir jeudi et doit aussi aborder la question du gouvernement économique de la zone euro pour améliorer la coordination entre pays et la réponse aux crises éventuelles.

L'euro a du coup réagi d'abord en montant fortement face au dollar et en remontant au-dessus du seuil de 1,38  puis en perdant une partie de ses gains après le démenti de Berlin. Ce matin, le Financial Times avait révélé que les traders et les hedge funds avaient accumulé quelque 7 milliards de dollars de positions vendeuses sur l'euro en spéculant sur sa baisse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/02/2010 à 19:37 :
L'europe ca sert a ca.Les 3 pays riches (france GB Allemagne) ont construient financierement l'europe pour s'appauvrir aux profit des autres.et ca continu!! vous inquietez pas la france payra!!
a écrit le 09/02/2010 à 19:02 :
Taxons lourdement la spéculation et ça calmera le jeu.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :