Christine Lagarde jette un pavé dans la mare allemande

 |   |  398  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Selon la ministre française de l'Economie, l'excédent commercial de l'Allemagne pourrait être insupportable pour ses voisins de la zone euro. Elle critique le modèle allemand basé sur la pression sur les coûts du travail et sur la forte amélioration de la compétitivité. Les pays européens doivent parler en ce début de semaine d'un plan d'aide à la Grèce et du renforcement de la régulation financière.

La ministre français de l'Economie, Christine Lagarde, va sans doute agacer outre-Rhin. Dans un entretien accordé ce lundi au Financial Times, elle critique le modèle économique allemand et la pression qu'il exerce sur les autres pays européens.

Elle considère en effet que l'excédent commercial de l'Allemagne pourrait être insupportable pour ses voisins de la zone euro. "Ceux avec des excédents pourraient-ils faire un petit quelque chose? Chacun doit y mettre du sien. Il est clair que l'Allemagne a accompli un extrêmement bon travail au cours des dix dernières années environ, améliorant la compétitivité, exerçant une forte pression sur ses coûts de main d'oeuvre".

Mais elle ajoute : "je ne suis pas sûre que ce soit un modèle viable à long terme et pour l'ensemble du groupe (de la zone euro). Il est clair que nous avons besoin d'une meilleure convergence".
 

Autre tacle vers l'Allemagne, Christine Lagarde considère que l'idée, soutenue par le ministre allemand des Finances Wolfgang Schaeuble, d'un Fonds monétaire européen, un FMI à l'européenne, pour aider les pays membres de la zone euro en crise, - idée née après la crise grecque - n'est pas une priorité pour la zone euro. Elle estime que la zone euro doit au préalable s'assurer que la Grèce respecte les mesures d'austérité auxquelles elle s'est engagée, puis fasse preuve "d'un peu de créativité et d'innovation" et utilise les règles européennes en vigueur pour renforcer la discipline budgétaire.
 

Les ministres des Finances de la zone euro (EuroGroupe) et de l'Union européenne (Ecofin) se réunissent ces lundi et mardi pour discuter de l'aide à apporter à la Grèce, plombée par une dette de 300 milliards d'euros. Un plan d'aide européen, évoqué depuis plusieurs semaines, pourrait de nouveau être envisagé.

Les Européens doivent aussi parler lors de ces réunions de la nécessité de renforcer la régulation financière. Certains pays voudraient renforcer cette dernière et aller jusque là à interdire à un acteur financier n'appartenant pas à l'Union européenne, un hedge fund par exemple, de vendre ses produits en Europe. Une idée qui sucsite la réticence de certains pays européens, dont la Grande-Bretagne malgré la déclaration commune Brown-Sarkozy de vendredi, et inquiète fortement les Etats-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/03/2010 à 19:11 :
L'aieul a écrit le 15/03/2010 à 16:55 :

A la fin de la dernière guerre, il existait des ateliers mixtes Français/Allemand. Les Français avaient affiché : ici, on parle Français. Les Allemands avaient affiché : ici, on ne parle pas, on travaille. Il semble que depuis, rien n'aie changé....
EXCELLENT, VRAIMENT EXCELLENT et nous avons les 35 heures!!!
a écrit le 18/03/2010 à 14:38 :
Pour éviter les tourments des élections,critiquons le voisin.
Ce n'est pas sérieux,ni économique,car l'Europe,nous a toujours considéré comme des Latins aussi peu fiables ,que les autres Mediteranneens.
Les Anglo Saxons,ont eux une vrai balance commerciale et le niveau de dettes,est adossé,à des structures solides,et non des immeubles,ou autres expedients.
a écrit le 18/03/2010 à 12:31 :
ah bon il n'y a pas de pression ailleurs ?
a écrit le 18/03/2010 à 9:37 :
Madame Lagarde ferait mieux de balayer devant sa porte oubliant que la dette de la France est colossale et que l'Allemagne à reussi en ayant supporté le prix de la réunification.Le travail et le sérieux finissent toujours par payer!
a écrit le 18/03/2010 à 9:18 :
L'Euro une grosse arnaque, il faut sortir de cette monnais réservée aux riches, nous les petits on en crève c'est lamentable, je vis moins bien que
du temps du franc, je m'en sors plus et cette europe un vrai merdier tout
le monde se tire dessus fichons le camp de ce cirque. Je ne voterais plus
tant que nous serons dans cette mélasse, et de toute façon sarko ou les
autres même merde ils n'ont rien à fiche de nous ils pensent qu'à se
remplir les poches. La place doit être bonne pour qu'ils se battent comme
des chiffonniers
a écrit le 18/03/2010 à 8:52 :
Je crois que Mme Lagarde etait trés...trés fatiguée....lorsquu'elle a prononcé cette phrase, parceque si mes souvenir sont bons elle s'est toujours revendiqué liberale et c'est pour cette raison que je la soutenais....
a écrit le 18/03/2010 à 8:49 :
Et si l'allemagne se barrait de l'euro , on serait bien mal .. prions qu'elle ne le fasse pas un jour :)
a écrit le 18/03/2010 à 8:29 :
Si Madame Lagarde était compétente la France n'en serait pas là. Consternante et édifiante, allez donc faire un stage en Allemagne
L'économie est hélas pour nous en France, un domaine de compétence auquel devrait etre confié une vraie professionnelle et pas une avocate
a écrit le 18/03/2010 à 7:53 :
On voit bien que cette dame est avocate et qu'elle ny connait rien en économie. Elle voudrait faire prendre aux Allemands des vessies pour des lanternes. Pas très sérieux, tout cela !
a écrit le 17/03/2010 à 7:43 :
L'allemagne a su se (re)construire en tirant l'économie européenne vers le haut... comment lui reprocher sa performance? Que la france se contente d'être une bonne maman pendant que l'allemagne bosse et tout ira bien!
a écrit le 16/03/2010 à 18:29 :
qu'est ce que ç'est que cela Madame ?
Vous faites maintenant l'apologie des losers
je n'arrive pas à m'imaginer que ce soit une idée à vous
a écrit le 16/03/2010 à 10:57 :
Renard gascon, d'autres disent normand,
Mourant presque de faim, vit au haut d'une treille
Des raisins mûrs apparemment (1),
Et couverts d'une peau vermeille.
Le Galand (2) en eut fait volontiers un repas ;
Mais comme il n'y pouvait point atteindre :
Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats(3).
Fit-il pas mieux que de se plaindre?
a écrit le 16/03/2010 à 10:20 :
La solution pour une croissance aussi forte que les chinois ou les indiens est simple. Pendant un an on met tous nos biens dans des bateaux que l'on coule au dessus de la fosse des Mariannes. Après c'est simple on reconstruit tout! Elle a raison d'investiguer ailleurs que dans la compétition sur les salaires et le retrait de l'état qui est une impasse. Un bon père de famille le sait aussi bien que la crise devait arriver.
a écrit le 16/03/2010 à 8:27 :
Ce que les Allemand ont de meilleurs la ministre le critique,il ne faut pas oublier que Madame Lagarde a passer sa carrière chez Uncle Sam. L'Allemangne a mon point de vue est un modèle,le commentaire fait par L'aïeul est bien d'actualité.
a écrit le 16/03/2010 à 6:42 :
Je ne pense pas que ce soit le modèle allemand qu'il faille remettre en question. Les allemands ont d'ailleurs fort bien répondu à ce sujet. De même que nos économistes français sérieux, arrêtons s'il vous plait de nous prendre pour des perfections! hélas notre situation économique et financière est exemplaire à ce sujet.
Si les français continuent de vouloir un pays socialiste et à tendance fortement totalitaire, qu'ils payent la facture et ne se couvrent pas de ridicule en reprochant aux pays voisins de trop bien gérer tant la politique salariale que leurs priorités économiques
a écrit le 15/03/2010 à 22:07 :
Ce que l'on peut demander à l'Allemagne, c'est de rester en bonne santé afin de pouvoir financer et assurer nos fins de mois difficiles !
a écrit le 15/03/2010 à 21:18 :
j'aime bien vos critiques sur la ministre
mais voilà encore la preuve que nous sommes des râleurs contrariens
et que si j'étais le Président, je vous laisserai tomber et je ferai comme les prédecesseurs : RIEN !

nous sommes loin d'être comme les allemands
on se précipite chez LIDL pour les engraisser et le peuple accepte l'austérité, la hausse des impôts etc ;;; sans raler
ET EN votant comme il se doit !
C'est quoi ces abstentions, ce soi-disant vote sanction , à part une honte ! et de l'ingratitude vis à vis d'un Président et d'un gouvernement...
Il me reste un espoir pour Dimanche prochain
a écrit le 15/03/2010 à 18:21 :
Ils sont plus lucides au Canada que.. par chez nous !!:
http://www.lesaffaires.com/videos/entrevues/budget--les-fonctionnaires-ont-le-plus-a-craindre-selon-jean-paul-gagne/511212
a écrit le 15/03/2010 à 16:23 :
Si j'étais allemand, j'applaudirais Mme Lagarde. Que propose-t-elle, en effet? Que l'Allemagne "relache la pression sur les coûts de main d'oeuvre" autrement dit que l'on augmente les salaires des Allemands! Gut! Wunderschön! Prima!
a écrit le 15/03/2010 à 16:18 :
Soyez mauvais comme nous ! Votre excellence, vos manières de bons élèves,sont exaspérantes, si vous n'arrivez pas à être aussi veules, dépensiers, irresponsables, et imprévoyants que nous, vous serez rexponsables des problèmes en Europe ! Voilà le discours qu'un ministre des finances Français tient à nos partenaires Allemands. On croit rèver, ou plutôt cauchemarder, qu'une femme comme Chistine Lagarde, jugée intelligente et prudente internationalement, fasse une pareille gaffe de si mauvai goût. La ficelle est tellement grosse qu'on en vient à se demander si une telle sortie est de son fait, ou si elle n'exécute pas quelque suggestion imbécile née dans on ne sait quelle tête déboussolée pour détourner l'attention des ratages du moment. En attendant, merçi à nos amis Allemands de présenter pour nous le visage d'une Europe sérieuse, vertueuse, démocratique, et dynamique. On peut se demander combien de temps encore ils accepterons de faire le travail pour les traine-patins que nous sommes devenus.
a écrit le 15/03/2010 à 16:01 :
Cette déclaration est superbe.
Elle montre avec évidence notre immense bêtise, qui va nous discréditer un peu plus outre-Rhin.
En somme, l'Allemagne serait mieux fréquentable si celle-ci faisait l'effort d'être aussi nulle que nous !
a écrit le 15/03/2010 à 15:49 :
Oui ceux qui veullent homogénéiser l'europe sont ceux qui y ont intérêt, donc les moins performants du groupe.
Mais si l'Europe se veut soudée, l'homogénisation est-elle si mauvaise?
a écrit le 15/03/2010 à 15:17 :
Ce n'est pas aux allemands de devenir mauvais pour se mettre au niveau de la France, mais à la France de faire un effort pour se mettre (aumoins) au niveau de l'Allemagne. Les jérémiades de nos gouvernants ne sont pas acceptables.

En ce qui concerne le Fond Monétaire Européen,je suis contre car nous avons déjà un tel empilement d'institutions qui vivent sur le dos des contribuables qu'iln'est pas souhaitable d'en rajouter
a écrit le 15/03/2010 à 14:55 :
A la fin de la dernière guerre, il existait des ateliers mixtes Français/Allemand.
Les Français avaient affiché : ici, on parle Français.
Les Allemands avaient affiché : ici, on ne parle pas, on travaille.
Il semble que depuis, rien n'aie changé....
a écrit le 15/03/2010 à 14:28 :
Lagarde souhaite tirer l'Europe vers le bas en demandant aux Allemands d'etre aussi "performants" a l'export que les Francais
a écrit le 15/03/2010 à 13:52 :
Les exportations allemandes sont tirées par le fort nombre de PME qui s'adaptent aux lois du marché.
Le modéle francais s'appuyant sur quel que grandes sociétés ne peut en terme de competitvité de création d'emploi se comparer au modéle d'emploi.
De plus ici nous n'avons pas SMIC, ce qui ne veut pas dire les employés sont payés avec des salaires de misére.
a écrit le 15/03/2010 à 13:39 :
Qui a dit que parfois il est preferable de se taire et de passer pour un ... plutot que de l ouvrir et de ne laisser aucun doute a ce sujet??? En tout cas ce n est pas Lagarde
a écrit le 15/03/2010 à 13:29 :
Après réflexion, il s'agit de bouffées délirantes rares mais possibles pendant la ménopause ou peu après, Il n'est pas toujours nécessaire d'interner, quelques semaines de repos avec traitement (Tégrétol LP ou autre régulateur de l'humeur). Il y a aussi le Depakote qui est un stabilisateur d'humeur ...
Les troubles de personnalité Borderline, Etat Limite, doivent être traités par des médicaments. Aujourd'hui la pharmacopée peut stopper ce type de pathologie durablement à condition de suivre le traitement à vie...
Comme il s'agit de notre Ministre des Finances, il serait prudent de la mettre sous curatelle jusqu'à guérison.
«La curatelle est une mesure judiciaire destinée à protéger une personne majeure et/ou tout ou partie de SON PATRIMOINE si elle n'est plus en état de veiller sur ses propres intérêts, grâce à l'assistance d'un curateur qui l'assiste ou le contrôle dans les actes de la vie civile».)
Maintenant on comprend mieux qu'économiquement notre pays soit si proche de la Grèce...
Après de tels propos, si Mme Lagarde n'est pas remplacée rapidement nos futures levées de fonds risquent de ne plus se faire au même TAUX...et d'ici 1 à 2 ans la charge de la dette pourrait représenter ~50% du budget de l'état...
Bonne Journée à tous!
a écrit le 15/03/2010 à 13:05 :
Jusqu'à cet article, Mme Lagarde me semblait une femme responsable et raisonnable, très à sa place et je l'admirais.
Mais vouloir brimer les bons élèves au lieu de les citer en exemple me semble être le comble de la bètise et en tout cas ne nous fait pas sortir grandis du débat.
a écrit le 15/03/2010 à 12:22 :
Mme Lagarde aurait du retenir sa langue avant de dire des énormités ! Il est évident que l'Europe ne serait rien sans l'Allemagne, qui est notre seul salut ! Mais cette bonne dame trouve que l'Allemagne est trop... allemande ! c'est la haine du cancre envers le bon élève...
Pauvre France. Vive l'Allemagne, Madame !
a écrit le 15/03/2010 à 11:23 :
100% d'accord avec Paul ! On croit rêver, c'est le fond du fond ! En gros il faudrait que les allemands se mettent à glander !!! C'est du grand n'importe quoi et bien la preuve que pour nous c'est sans espoirs. Tirer vers le bas c'est la nouvelle tendance !
a écrit le 15/03/2010 à 9:42 :
C'est consternant : Mme Lagarde reproche à l'Allemagne ce que la France cherche à faire depuis plus de 20 ans sans succès !

Quant au respect et à l'utilisation des règles en vigueur pour renforcer la discipline budgétaire, c'est vraiment l'hôpital qui se moque de la charité quand on sait que la dernière fois que la France a présenté un budget à l'équilibre doit remonter au milieu des années 70 !
a écrit le 15/03/2010 à 9:33 :
A l'époque de Mao, combien de chinois sont de la faim, mais il a été génereux de donner des aides aux partis communistes de l'étranger.Son ambition a été de conquérir le monde. Aujourd'hui, combien est le taux de chommage en Allemagne, aucune raison Mme Merkel n'aide pas son propre peuple à priori de sortir la crise. Pourquoi Mme Lagerde voudrait aider les autres pays européens avant les français ??? N'oubliez pas vous êtes payé par nous les contribuables français. Aidez -vous vos enfants avant des autres ???
a écrit le 15/03/2010 à 9:32 :
Les propos de Madame Lagarde sont affligeants. Donner des leçons au pays vertueux s'apparente au jeu français ...du qui perd gagne...
a écrit le 15/03/2010 à 9:06 :
au secours, chacun pour soi et dieu pour tous; chassez le naturel, il reviendra au galop
a écrit le 15/03/2010 à 8:57 :
A votre bon coeur, M'sieurs Dames? Notre ministre de l'économie en est réduite à faire l'aumone et à compter sur la générosité de notre voisin. Pure illusion. Non que l'Allemagne ne veuille pas. Elle ne le peut pas. Son modèle économique et industriel est un rouleau compresseur pour les membres de la zone euro. La parité de l'euro se cale sur la surcompétitivité de l'Allemagne, ce qui ne laisse aucune chance aux autres systèmes socioéconomiques de la zone euro. Mais notre ministre n'en dit pas assez. Comment cette surcompétitivité a-t-elle été acquise, non pas depuis 10 ans mais depuis 15 ans? Par une imbrication croissante de l'industrie allemande dans les économies d'Europe centrale. Madame la Ministre, pouvez vous nous dire quels sont les avantages financiers et fiscaux qui existent pour investir dans ces pays? avec quelles subventions de l'UE? quelle y est l'évolution du coût de la main d'oeuvre? quelle a été l'évolution du forint, du zloty et de la couronne tchèque par rapport à l'euro? voilà les éléments de la compétitivité d'outre Rhin. Si vous poussez l'analyse, vous vous apercevrez que l'euro a favorisé la constitution d'un ensemble économique cohérent et dynamique en Allemagne/ Europe centrale et qu'il a conduit à l'étiolement de la zone géographique située à l'ouest de l'Allemagne. Une telle divergence n'est pas tenable à terme.
a écrit le 15/03/2010 à 8:27 :
j'ai honte d'être français, qu'un ministre puisse avoir ce type de propos sur un pays qui lui travaille, et d'autant plus que c'est un plaisir de se déplacer sur Autoroute Allemande et que la politique française de répression va dans le sens de l'immobilisme.
a écrit le 15/03/2010 à 8:18 :
Pourquoi regarder dans l'assiette de voisin. Je pense que si tous les politiques et syndicalistes de tous poils se mettaient vraiment au travail,je pense que nous serions dans le même position que les allemands. Sachez que je reviens d'un congrés sur le photovoltaïque à berlin, et biens sur 200 participants j'étais le seul français, aussi j'ai bien rempli mon panier en tant que dévelppeur économique, surtout restez bien en france cela ne me dérange nullement, bien à vous
a écrit le 15/03/2010 à 7:52 :
de quoi elle se mele.... ce sont des modèles différents.
a écrit le 15/03/2010 à 7:29 :
Incompréhensible. Les Alemands défendent leurs intérêts. Ils ont raison. Avec de tels raisonnements Madame Lagarde démontre qu'elle n'est pas qualifiée pour son poste et devrait plutôy rejoindre l'Armée du Salut.
a écrit le 15/03/2010 à 6:47 :
Bonjour,
l'Allemagne, disciplinée (contrairement à la France), a réussi sa réunification, son organisation lui a permis de développer son activité commerciale au plan mondial, son excédent commercial est la résultante d'efforts déployés, au lieu de critiquer le modèle d'outre-Rhin, la France ferait mieux d'en faire autant.
a écrit le 15/03/2010 à 6:27 :
Les Allemands sont plus disciplinés que nous .Ils n'ont pas tous ces nantis que
nous avons et qui defilent dans les rues avec leurs drapeaux rouges.Ils nous mangerons sans avoir a se servir des armes pendant que chez nous les entreprises s'en vont ;Vive la C GT
a écrit le 15/03/2010 à 6:20 :
Christine Lagarde raisonne de travers: le différenciel franco/allemand vient de l'application par l'allemagne des 3èmes directives assurances qui ramène le coût de la main d'oeuvre à un niveau normal et la non application par la france de ces directives. L'économie pour l'allemagne est de l'ordre de 150 milliards d'euros par ans... et ce dans le cadre du droit européen!
a écrit le 15/03/2010 à 6:09 :
LE Ministre - comme dirait Maman Lagarde - va devoir, plus tôt que prévue, convaincre ses collègues de l'UMP de négocier une sortie honorable de cette Europe destructice d'emplois et de richesses !
a écrit le 15/03/2010 à 6:08 :
Christine Lagarde est certainement jalouse du modèle allemand. Y'a pas si longtemps, la France avait un excédent commercial. Oui mais pour cela, il faudrait que nous redevenions compétitifs : moins chers, baisser les charges, baisser les dépenses sociales, limiter la progression du coût du travail. Et ça, les Français n'y sont pas prêts. On préfère vivre à découvert et au dessus de nos moyens. Plus dur sera le réveil... La France doit se bouger le cul et Christine Lagarde doit éviter ce genre de déclaration fumeuse.
a écrit le 15/03/2010 à 6:07 :
mme lagarde la critique est facile mais l'art......
a écrit le 15/03/2010 à 6:04 :
Evidemment, que Mme LAGARDE a raison, mais il fallait réagir avant, maintenant que notre industrie est par terre grâce entre autre aux travailleurs à 5? de l'heure de l'Allemagne, nous ne pouvons être compétitifs, et je sais de quoi je parle, je viensde rater un marché de 2M ?, ou il y avait beaucoup de main d'oeuvre,car les allemands étaient 30% moins chers.On voudrait foutre l'Europe en l'air, que l'on ne s'y prendrait pas autrement.
a écrit le 15/03/2010 à 5:42 :
Et le notre de système économique il est viable?
a écrit le 15/03/2010 à 5:34 :
Critiquer le système économique de l' Allemagne qui s'en sort très bien,alors que le système Français est en pleine déconfiture,elle (Mme Lagarde)a osée,les délocalisations se multiplies,le chomage augmente inexorablement,fallait le faire (le dire)!!!!
a écrit le 15/03/2010 à 5:13 :
tu parles Charles !!! quand une idée de vient pas de son petit mentor elle n'est pas bonne. pauvre madame lagarde plus dure sera la chute!!!
a écrit le 15/03/2010 à 4:55 :
Les mauvais élèves sont toujours jaloux des bons élèves.
La France ferait mieux de copier l'Allemagne sur son amélioration de compétitivité, elle en aura rapidement besoin pour contrer la concurrence asiatique.
L' Allemagne est loin d 'être le seul concurrent. Mais voila, pour limiter la défaite électorale de l'UMP, il faut dire n'importe quoi pour ne pas faire peur aux français et leur cacher la vérité sur la faillite de la France et sur un sombre avenir.
Les gouvernements qui se succèdent depuis 1981 n'ont en effet rien fait pour améliorer la compétitivité de la France bien au contraire; et il faut reconnaitre que c'est un gouvernement social démocrate (Gerhard Schröder) qui a redressé la compétitivité de l' Allemagne.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :