Les patrons américains moins bien payés en 2009

 |   |  197  mots
Selon une étude de Hay Group, la rémunération médiane des directeurs généraux des plus grandes compagnies américaines a légèrement baissé, de 0,9%, l'an dernier par rapport à l'exercice précédent.

La rémunération médiane des directeurs généraux (DG) des deux cents plus grandes compagnies américaines a légèrement baissé pour s'établir à 6,95 millions de dollars par an (5,15 millions d'euros), soit un repli de 0,9%, selon le Wall Street Journal qui cite une étude de la société de conseil en stratégie Hay Group. Ce calcul prend en compte les salaires , les bonus, les primes de long terme, les distributions d'actions et les "stock options".

C'est seulement la troisième baisse observée dans la rémunération totale des dirigeants des grandes entreprises américaines depuis 1989, note le journal. En mars, Reuters avait rapporté que les entreprises financières et technologiques américaines avaient divisé par plus de deux la rémunération de leurs dirigeants en 2009, dans un mouvement général consistant à davantage relier le salaire des DG à la performance de leur entreprise.

Equilar, qui observe les politiques de rémunération en entreprises, a souligné que les chiffres provisoires recueillis montraient que le niveau médian des bonus des directeurs généraux s'était effondré de 21,9% en 2009, à 689.000 dollars (510.500 euros) contre 882.000 dollars (653.000 euros) un an plus tôt.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/04/2010 à 6:28 :
Pourquoi payer plus des patrons pas rentables?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :