Les rachats d'obligations par la BCE sont insignifiants

 |  | 164 mots
Lecture 1 min.
La Banque centrale européenne a assuré ce lundi qu'elle avait racheté pour 10 millions d'euros d'emprunts au cours de la semaine dernière portant le montant total des titres de dette souveraine qu'elle détient à 60,5 milliards d'euros.

La Banque centrale européenne (BCE) a maintenu ses rachats de titres de dettes à la portion congrue la semaine dernière, alors que des rumeurs de rachat d'obligations irlandaises ont circulé sur les marchés dernièrement. La banque a fait savoir lundi qu'elle avait racheté pour 10 millions d'euros d'emprunts la semaine dernière, contre 9 millions d'euros la semaine précédente, ce qui porte le montant total à 60,5 milliards d'euros.

Des opérateurs de marché avaient rapporté la semaine dernière que la BCE avait racheté mercredi pour 60 millions d'euros d'obligations irlandaise à 12 ans en réaction à la forte hausse de l'écart de rendement entre la dette irlandaise et la dette allemande.

Comme les semaines précédentes, la BCE a précisé qu'elle accepterait des dépôts à une semaine en vue de "neutraliser" l'injection de liquidités à laquelle reviennent les derniers rachats et éviter ainsi des effets inflationnistes. La même opération sera renouvelée la semaine prochaine assure la BCE.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :