Révision à la baisse de la croissance américaine au deuxième trimestre

Le PIB n'a progressé que de 1,6% entre avril et juin, contre une estimation initiale de 2,4%. Cette révision est cependant inférieure à celle redoutée par les économistes, qui misaient seulement sur +1,4%.
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)

La croissance américaine a bien été moins importante qu'initialement estimée au deuxième trimestre. Selon le département du Commerce, le Produit intérieur brut (PIB) américain n'a progressé que de 1,6% entre avril et juin, contre une première estimation de 2,4%. Cette révision est cependant inférieure à celle redoutée par les économistes, qui misaient seulement sur +1,4%.

Il s'agit de la plus faible croissance de l'activité depuis le début de la reprise, à l'été 2009. Au premier trimestre de l'année, la croissance de l'activité avait atteint 3,7% outre-Atlantique. On assiste donc à un net ralentissement de la reprise économique. Et le pire pourrait être à venir: nombreux sont les analystes à redouter une rechute de l'économie (scénario en W).

Cette révision à la baisse de la progression du PIB "reflète une révision en hausse des importations et une révision en baisse des stocks des entreprises et des exportations", indique ce vendredi le département du Commerce. En revanche, la consommation des ménages a augmenté plus fortement qu'initialement estimée. Elle a progresse de 2%, contribuant à hauteur de 1,38 point à la croissance américaine.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.