La Grèce pessimiste sur sa croissance

La croissance grecque est revue à la baisse pour le deuxième trimestre.

Toujours rien de très bon du côté de la Grèce. Elstat,  le service de la statistique, a fait part ce mercredi de nouvelles estimations de croissance. Estimations revues à la baisse pour le deuxième trimestre. 

Le PIB (produit intérieur brut) s'est contracté de 3,7% annuels au deuxième trimestre au lieu alors que l'estimation préliminaire flash donnait une contraction de 3,5%.

D'un trimestre sur l'autre, la contraction du produit intérieur brut est de 1,8%, là aussi plus forte que l'estimation flash qui donnait 1,5%.

Ces chiffres font craindre un aggravement de la crise de l'économie grecque déjà acculée par une dette publique abyssale qu'il tente de colmater par un sévère plan de rigueur.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.