Grèce : le PIB reculera d'au moins 4% cette année

(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)

L'économie grecque se contractera de moins de 4% cette année et l'extension de la garantie d'Etat accordée aux banques vise à assurer une croissance suffisante du crédit, a déclaré mercredi le ministre des Finances George Papaconstantinou.

"L'économie est en récession mais une récession plus bénigne qu'anticipé initialement. L'année devrait se terminer sur une performance supérieure à la contraction de 4,0% prévue", a-t-il dit devant les députés.

L'économie grecque a souffert depuis le début de l'année des mesures d'austérité annoncées par le gouvernement pour limiter les déficits, au premier rang desquelles figurent la baisse des pensions des retraités, des coupes dans les traitements des fonctionnaires et l'augmentation de la pression fiscale.

"Une restructuration de la dette publique n'a jamais été et ne sera jamais un sujet de débat", a ajouté le ministre, réaffirmant ainsi la position du gouvernement sur une éventualité qui continue de préoccuper les investisseurs.

George Papaconstantinou a expliqué aux députés que l'engagement récent du gouvernement d'étendre les garanties accordées aux émissions obligataires des banques visait à soutenir le crédit à l'économie réelle pour favoriser sa reprise progressive.

Les banques grecques ont accru ces dernières semaines leur recours aux guichets de la Banque centrale européenne pour se refinancer: fin juillet, les liquidités apportées par la BCE au secteur s'élevaient à 96,2 milliards d'euros.

"Ces liquidités sont fournies à une condition: que chaque banque soumette un plan spécifique de développement du crédit. Cet argent doit aller et ira à l'économie réelle, aux entreprises et aux ménages", a dit le ministre des Finances. "C'est l'objectif du gouvernement."

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.