L'activité du secteur privé plus dynamique en Allemagne qu'en France

 |   |  301  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La croissance de l'activité du secteur privé en Allemagne s'est accélérée en décembre, à son rythme le plus élevé depuis quatre ans et demi, signe que la première économie d'Europe prend de l'avance sur ses voisins. En France, elle a ralenti ce mois-ci, après son rebond de novembre, notamment à cause de la météo, selon le cabinet Markit.

La croissance de l'activité dans le secteur privé outre-Rhin s'est accélérée en décembre, à son rythme le plus élevé depuis quatre ans et demi, signe que la première économie d'Europe prend un peu plus d'avance sur ses voisins. L'indice composite "flash" des directeurs d'achats (PMI) a progressé à 59,7 contre 59 en novembre.

Le PMI du secteur manufacturier s'inscrit pour sa part à 60,9 contre 58,1 en novembre, nettement au-delà du consensus des économistes interrogés par Reuters (58,1). Dans les services, le PMI a reflué à 58,3 contre 59,2 (consensus: 59).

En France, la croissance de l'activité dans le secteur privé a ralenti en décembre, en raison notamment du froid et des chutes de neige, selon les résultats préliminaires des enquêtes mensuelles de Markit. L'indice PMI composite a reculé à 55,3 après 56,4 en novembre.

Dans le secteur manufacturier, le PMI a reflué plus qu'attendu, retombant à 56,3 (consensus 57,6) après 57,9 en novembre. Dans les services, il est revenu à 54,1 (consensus 55,2) après 55 en novembre. Les nouvelles commandes et nouvelles affaires continuent d'augmenter, tout comme les effectifs, précise Markit.

Dans l'ensemble de la zone euro, la croissance de l'activité privée a aussi ralenti en décembre. L'indice Markit, qui synthétise l'activité dans l'industrie et les services, a reculé à 55 points, son plus bas niveau depuis deux mois. Il s'était auparavant établi à 55,5 points en octobre, après trois mois de baisse: 56,2 points en août, 54,1 en septembre et 53,8 points en octobre. Il reste cependant au-dessus de la barre des 50 points qui signale une progression de l'activité. Mais son recul montre que le rythme de cette progression ralentit.

Dans le secteur manufacturier, l'indice PMI s'est redressé à 56,8 points, contre 55,3 points en novembre. C'est son plus haut niveau depuis huit mois. Dans les services, il s'est replié à 53,7 points, au plus bas depuis deux mois, après 55,4 points en novembre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/12/2010 à 17:36 :
Nous restons le Pays des 35 Heures,de l'assistanat généralisé,et surtout des MILLE et UNE GREVES.
Alors le comparatif avec l'Allemagne,est du domaine des Abysses.
a écrit le 16/12/2010 à 10:02 :
L'activité de la France a ralenti décembre à cause... DU FROID, en revanche l'Allemagne a accéléré sa croissance... Je ne savais pas que l'Allemagne était un pays tropical... pour les économistes. Les explications du décrochement entre les 2 partenaires deviennent de pus en plus fantaisistes...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :