L'activité manufacturière américaine au plus haut depuis 2004

 |   |  266  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Selon l'indice ISM, l'activité du secteur manufacturier aux Etats-Unis a atteint en février un nouveau plus haut depuis mai 2004. En revanche, côté immobilier, les dépenses de construction ont reculé plus que prévu en janvier, affichant un repli de 0,7%.

L'activité du secteur manufacturier aux Etats-Unis a enregistré un dix-neuvième mois consécutif de croissance en février pour atteindre un nouveau plus haut depuis mai 2004, confirmant une fois de plus l'accélération de la reprise économique dans le pays, selon l'indice d'activité industrielle des directeurs d'achats publié ce mardi. Cet indice, calculé par l'Institute for Supply Management (ISM), est ressorti à 61,4 en février contre 60,8 en janvier et 58,5 en décembre.

La composante des prises de commandes, qui préfigure l'évolution de l'activité pour les mois à venir, s'est établie à 68 contre 67,8 le mois précédent et 62 en décembre. Celle de l'emploi s'est élevée à 64,5 contre 61,7 en janvier. L'indice des prix payés, à 82 en janvier, ressort en dessous des attentes des économistes (83).

L'indice ISM est calculé sur la base d'une enquête auprès d'environ 350 entreprises industrielles.

En revanche, côté immobilier, les dépenses de construction ont reculé plus que prévu en janvier, affichant un repli de 0,7% à un rythme annuel de 791,82 milliards de dollars, soit leur plus bas niveau en cinq mois, selon les chiffres annoncés ce mardi par le département du Commerce.

Les dépenses de construction privées ont reculé de 1,2%, mais augmenté de 0,1% dans le secteur public. En ce qui concerne les dépenses privées dans le secteur des constructions non-résidentielles, leur niveau a atteint à 244,44 milliards de dollars, un plus bas depuis août 2004, après une baisse de 6,9%.
Les constructions de résidences privées ont en revanche augmenté de 5,3%, apparemment grâce à la demande en hausse pour les maisons abritant plusieurs foyers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :