L'Union européenne accroît la pression sur Kadhafi

 |   |  418  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Confortés par l'appel de la Ligue arabe en faveur d'une zone d'exclusion aérienne, les dirigeants européens ont estimé que l'opposition à Kadhafi au sein du Conseil national de transition (CNT) était un interlocuteur "légitime", selon le président de l'UE, Herman Van Rompuy. Sur le terrain, les forces loyales à Kadhafi ont repris des positions aux rebelles dans l'Est du pays.

L'Union européenne est unanime à demander le départ du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi et à considérer comme un interlocuteur politique le Conseil national de transition libyen, constitué par l'opposition en Libye, a déclaré ce vendredi Nicolas Sarkozy. Le Conseil européen, qui tenait une réunion extraordinaire à Bruxelles sur la crise libyenne, salue et encourage l'action de cet organe, a précisé le président français lors d'un point de presse.

Le Conseil et l'UE examineront "toutes les options nécessaires" pour protéger les populations civiles en Libye, s'il y a un besoin "démontrable", une base juridique (une décision de l'ONU) et un soutien régional (Ligue arabe et Union africaine), a-t-il poursuivi. Il ne s'agit pas que d'options diplomatiques, a dit Nicolas Sarkozy, sans préciser quelles pourraient être d'éventuelles options militaires.

L'Union européenne permettra l'accès des opérateurs humanitaires à des zones humanitaires, dans un premier temps en Tunisie et en Egypte, ultérieurement en Libye, a-t-il ajouté.

De son côté, la chancelière allemande, Angela Merkel, s'est déclarée "fondamentalement sceptique" sur un engagement militaire à ce stade en Libye.

"Kadhafi n'est plus un interlocuteur pour la communauté internationale et pour l'Italie", a déclaré pour sa part le Premier ministre italien, Silvio Berlusconi. Mais selon lui, "à partir du moment où il a été annoncé qu'il devrait être traduit devant la Cour pénale internationale (CPI), Kadhafi ne quittera pas le pouvoir (...) Un exil est tout aussi impossible (...) Je crois que personne ne peut le faire changer d'avis".

David Cameron, chef du gouvernement britannique, a par ailleurs annoncé que le Royaume-Uni avait gelé 12 milliards de livres (13,9 milliards d'euros) d'actif libyens afin d'accentuer la pression sur le régime Kadhafi. Il a estimé que les Vingt-Sept devaient examiner la possibilité de sanctions visant les revenus pétroliers de Tripoli. Ceci pourrait se traduire par l'imposition de sanctions à la Libyan National Oil, ont indiqué des sources européennes.

Après l'appel de la Ligue arabe samedi à l'Onu en faveur de l'instauration d'une zone d'exclusion aérienne dans le ciel libyen, les contacts se poursuivent au niveau international sur cette option qui permettrait de clouer au sol l'aviation du "Guide" libyen, au pouvoir depuis 1969.

Sur le terrain, les forces gouvernementales libyennes ont pris ce dimanche le contrôle de la ville pétrolière stratégique de Brega, sur la route de Benghazi dans l'est du pays, que les insurgés ont évacuée après un violent bombardement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2011 à 10:13 :
Quand on pense qu'en pleine catastrophe japonaise, au lieu de se recueillir et témoigner leur compassion et solidarité, certains ont voulu jouer les va t'en guerre contre un pays dont on accueillait le dirigeant en grande pompe quelques semaines auparavant et qu'on se met à conspuer par opportunisme. Tout ceci ne nous portera pas chance, au contraire, nous risquons de payer une note salée.
a écrit le 12/03/2011 à 19:28 :
dites donc qu'a fait l'Union Européenne pour la Palestine?
Réponse de le 14/03/2011 à 7:27 :
Demandez plutôt aux US
Réponse de le 14/03/2011 à 11:16 :
La palestine n'est pas stratégique, pourquoi les gens croient ils qu'il s'agit de bonnes oeuvres ??? La guerre est un commerce et cela n'a de sens que s'il y a un intérêt à y aller.
a écrit le 12/03/2011 à 15:44 :
Khadafi sera toujours aux commandes de la Lybie, que Sarkozy sera remercié depuis fort longtemps pour ses bons et loyaux services.
Réponse de le 15/03/2011 à 13:07 :
bons et loyaux services???? c'est ironique????
a écrit le 12/03/2011 à 14:33 :
100% d'accord avec COco. Sarko n'a pas droit de déclarer une guerre conte la Libye. C'est une agressation illégale contre un Etat souverain. J'ai l'impression qu'avant la fin de son mandat en plus de toute la pagaille qu'il a fait , il va entrainer la France dans une véritable guerre de pétrole. Rappelons que Kadafi dispose d'important sources d'argent, d'une armée qui tient debout avec des avions de chasses et des missiles à courte portée. Il attend que ça que l'OTAN attaque pour que l'argument de défense national contre les colonisateur "occidentaux" se propage parmi la population. Si Kadafi dijoncte, il envoi plusieurs avions de chasse sur Rome ou Nice. Donc, le risque de se faire bombardé est bien réel, même si peu d'avions sont opérationnelle, mais cette info n'est pas vérifiable. Libye est à 1000 km de la France , donc pas de problème pour les avions libyens.En 2009, leur budget alloué était de 800 millions de dollars et elles comptaient 76 000 hommes, dont 50 000 pour l'armée de terre, 18 000 dans l'aviation et 8 000 dans la marine (deux sous marins en fonction).
a écrit le 12/03/2011 à 9:29 :
"Kadhafi accroît la pression sur Sarko" me semble plus juste.
Réponse de le 12/03/2011 à 10:31 :
Sarkozy et Cameron ensemble propose.
Réponse de le 12/03/2011 à 13:01 :
Et de quel droit Sarko se permet-il de déclarer la guerre à la Lybie ? Pays qui n'est pas une menace pour la France.
Réponse de le 14/03/2011 à 7:26 :
Il faut savoir lire ,il ne le fera que sous mandat ONU
Réponse de le 15/03/2011 à 8:47 :
Soyez sûr que pour Kadhafi, Sarko lui a déclaré la guerre. Ses propos ne resteront pas sans conséquence. Je n'aimerais pas être Français à Tripoli.
a écrit le 12/03/2011 à 8:40 :
n'importe comment,le colonel KADHAFI,va finir par l'emporter et par l'empressement à parler de notre president,on n'aura l'air bien fin,lorsque la rebellion sera matée.il nous a déja brouillé avec le mexique,ça suffit.
Réponse de le 13/03/2011 à 7:52 :
il nous brouille avec tout les monde.
a écrit le 12/03/2011 à 5:46 :
On aimerait bien que le "machin" qui coute si cher au contribuables Européens parle d'une voix unique et surtout agisse très rapidement pour que le peuple Libyen arrête et juge le tyran et toute sa clique qui s'est enrichi sur le dos du peuple grâce à la manne du pétrole.
a écrit le 11/03/2011 à 20:32 :
Le temps des croisades serait-il de retour ?
a écrit le 11/03/2011 à 18:13 :
Décidément il n'y a que les Allemands qui comprennent qu'il faut faire attention. Qui sont les insurgés, qui les équipes ? La Tunisie et l'Egypte ont décidé de leur destin et pourtant il y a aussi des militaires et des dictateurs ! Si vraiment tout le peuple est derrière alors l'armée aussi suivra cependant cela ne semble pas du tout le cas. Donc ce "va vite" typiquement Européen sent plus le gros coup qu'un quelconque intérêt pour le peuple Lybien.
Réponse de le 11/03/2011 à 21:43 :
C'est incroyable de tenir de tel propos sans savoir ce qu'est Khadafi et ce qu'est la Libye : il a toujours sous équipé l'armée régulière pour mieux équiper sa garde rapprochée, composée certes de libyen (issu de sa tribu), mais surtout d'étranger car il sait très bien que le troufion de base ne tirera pas sur sa famille ou ses proches. Des miliciens et mercenaires étrangers ne sont pas le peuple libyen. Un peu de pragmatisme, citez moi un peuple qui voudrait d'un dirigeant qu'il reste plus de 40 an au pouvoir tout en s'accaparant les richesses. Quand je vois la passivité de l'UE qui hésite et se contente de dire à Khadafi de "partir sans délais", pour être aussi ridicule mieux vaut se taire. Vous croyez vraiment que Khadafi va leur répondre "oui vous avez raison je m'en vais" ?! Avec lui le dialogue est sans issu, le "guide" n'a rien a envoyé à Ben Laden. Pour mémoire en réponse à la tentative des USA de bombarder sa résidence, il a répondu en faisant sauter un boeing plein d'américains, tout comme il fera sauter un DC10 d'UTA transportant en majorité des français, en représailles à l'opération Epervier de la France au Tchad. Nul doute que si cette fois il s'en tire, il risque de récidiver en pire.
Réponse de le 12/03/2011 à 5:00 :
@dul Tres bien vu.
Réponse de le 12/03/2011 à 12:59 :
Le peuple libyen dormait tranquil lorsqque ces soit disant manifestant de la liberté représentant une très petite minorité de malade de pouvoir ont foutu la pagail, et les vrais libyens ne savent même pas ce qui entrain de se passer dans leurs pays. Car en vérité il s'agit d'une guerre pour le petrole et le pouvoir qui oppose l'occident contre Kadafi.
a écrit le 11/03/2011 à 18:11 :
c'est une honte ,cette propagande .regardez la tv lybienne et vous verrez en ce moment des gens joyeux et pacifiques avec le drapeau vert et la photo du colonel .un autre spectacle que des gens armés plein de haine tirant sans cesse.
quand les villes seront liberees,les unes apres les autres,le monde s'appercevra de la liesse populaire teintée de vert.
Réponse de le 12/03/2011 à 5:02 :
C'est a prendre au second degre? Les Lybiens ont le niveau de vie le plus haut du monde loin devant le Qatar et les autres pays du golfe. Si ce n'est pas le cas, alors cherchez l'erreur!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :