Al-Qaïda promet de venger la mort de Ben Laden

 |   |  615  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Al Qaïda a confirmé ce vendredi, par un message diffusé sur des sites Internet islamistes, la mort de son numéro un, Oussama ben Laden. Pour le venger, le réseau affirme qu'il s'en prendra aux Etats-Unis et à ses alliés.

Cinq jours après l'annonce par le président Barack Obama de la mort de Ben Laden dans une opération menée au Pakistan par des forces spéciales américaines, Al Qaïda jure de ne rien changer à sa ligne et de continuer la lutte.

"Par un jour historique pour la grande nation islamique, le moudjahid (combattant) cheikh Abou Abdallah, Oussama ben Mohamed ben Laden, Dieu ait son âme, a été tué en suivant la voie tracée par d'autres avant lui, que d'autres continueront de tracer à sa suite", indique Al-Qaïda dans un message diffusé sur des sites internet islamistes.

"Il restera (le sang de Ben Laden), avec la bénédiction d'Allah le tout-puissant, comme une malédiction pour les Américains et leurs agents, et les poursuivra dans leurs pays et à l'étranger", lit-on encore dans le texte.

Al Qaïda exhorte en outre les Pakistanais à se soulever contre leur gouvernement pour "nettoyer la honte" qui rejaillit sur leur pays du fait de la mort de Ben Laden sur le sol pakistanais. "Nous appelons les musulmans au Pakistan, sur la terre duquel le cheikh Oussama a été tué, à se dresser et à se révolter pour laver la honte engendrée par une clique de traîtres et de bandits (...), et, de manière générale, pour laver leur pays de la saleté répandue par les Américains, qui y ont propagé la corruption", dit le communiqué.

Al Qaïda demande en outre aux Etats-Unis de respecter le corps de Ben Laden et de ceux tués à ses côtés, et de les restituer.

Une semaine avant sa mort, Ben Laden aurait enregistré une bande sonore. "Avant que le cheikh quitte ce monde et qu'il puisse partager avec la nation islamique la joie face aux révolutions (...), il a enregistré une bande sonore contenant ses félicitations et ses conseils, que nous diffuserons prochainement, si Dieu le veut", précise Al Qaïda.

Caché dans un complexe de la ville garnison d'Abbottabad à une cinquantaine de kilomètres, Ben Laden, à l'origine des attentats du 11 septembre 2001 et considéré comme "l'ennemi public n°1 des Etats-Unis", a été tué d'une balle dans la tête lors d'une opération commando menée par les forces américaines dans la nuit de dimanche à lundi.

La France, cible numéro deux

La France est "la cible numéro deux d'Al Qaïda" mais ne fait pas l'objet de menaces spécifiques depuis la mort d'Oussama ben Laden, a déclaré le directeur central du renseignement intérieur (DCRI), Bernard Squarcini dans le quotidien "Le Monde". "Mais la menace principale pour la France est Al Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Il y a une proximité géographique, une histoire coloniale passée, et il y a ces allées et venues et ces liens familiaux entre des gens en France et d'autres dans les pays du Maghreb et du Sahel".

"Depuis un moment, les communiqués de Ben Laden, (d'Ayman al) Zawahiri (le numéro deux d'Al Qaïda-NDLR) et d'AQMI nous ciblent de plus en plus. On le prend en compte. Les Américains sont la cible n° 1 et la France la cible n° 2 d'Al-Qaida", souligne-t-il.

Avec la mort de Ben Laden, il y a un risque de surenchère. Nous sommes en Vigipirate rouge, ce qui est assez stabilisant et confortable, mais il convient de renforcer les mesures à l'étranger : les ambassades, les sites français, les escales d'Air France en Afrique, etc.", ajoute-t-il. La France est-elle spécifiquement visée depuis la mort d'Oussama ben Laden? "Pas spécialement, non", répond Bernard Squarcini, "mais il faut prendre les devants".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/05/2011 à 16:07 :
Nous attendons encore les preuves de la mort de Ben Laden.
Réponse de le 09/05/2011 à 7:16 :
Et de celle d'Elvis.Qui nous prouve que les Americains ont marche sur la lune? Et les Kennedy? A mon ils ne sont pas morts. (quelques photos truques et tous les temoins de Dallas et de LA etaient des agents de la CIA). Gabin, Ventura sont toujours en vie. L'autre jour, j'ai reconnu De Gaulle qui se promenait sur les Champs Elysees.
a écrit le 07/05/2011 à 16:07 :
Nous attendons encore les preuves de la mort de Ben Laden.
a écrit le 06/05/2011 à 16:49 :
L'histoire retiendra que ce combattant a été le fossoyeur de la grande nation islamique rêvée. Il a connu inévitablement le triste sort de ceux qui se voulaient "über alles", ou se sont retrouvés vaincus.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :