Le Premier ministre portugais prédit deux "années terribles"

Avant de retrouver le chemin de la croissance, le Portugal va endurer deux "années terribles" de profonde récession, a déclaré le nouveau Premier ministre, Pedro Passos Coelho, dans un entretien au Financial Times.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le Premier ministre portugais, fraîchement nommé, ne mâche pas ses mots. Dans une interview au Financial Times parue ce jeudi, Pedro Passos Coelho, chef du nouveau gouvernement depuis une semaine, a déclaré que son pays allait affronter deux "terribles années" de profonde récession avec un taux de chômage record, avant de pouvoir renouer avec la croissance.

Pedro Passos Coelho s'apprête à mettre en place le plan d'austérité prévu. Il va prendre ses fonctions la semaine prochaine et commencer à appliquer les engagements pris en contrepartie d'une aide de 78 milliards d'euros du Fonds monétaire international (FMI) et de l'Union européenne (UE).

Le nouveau gouvernement aura ainsi la tâche de mettre en place les augmentations d'impôts, une forte réduction des dépenses publiques ainsi que des réformes structurelles. "Il n'y a pas d'alternative à cela", a déclaré le ministre dans une interview au Financial Times.

Les risques d'échec pour le Portugal seraient lourds de conséquences. Si le pays ne parvient pas à atteindre ses objectifs budgétaires, le pays ne pourrait se financer de nouveau sur les marchés en 2013 et s'enliserait dans le même bourbier que la Grèce actuellement. "Nous ferons preuve de totale transparence et de rigueur", a-t-il ajouté. "Il n'y aura pas d'agenda secret."

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 17/06/2011 à 15:30
Signaler
@ Tuga : Nos politiciens ne se prennent pas pour des princes. Ils ne sont que l'ombre d' eux mêmes, asservis à un pouvoir "Européen" non élu, qui dirige les gouvernements dans l'intérêt des puissances d'argent qui les financent. L'indignation est tou...

à écrit le 17/06/2011 à 8:25
Signaler
le probleme est le meme qu'en france ... nos politiciens portugais se prennent pour des princes , et a aprt avoir des etudes ils ne connaissent rien de la vie . . .. ils sont comme les experts qui donnent de la viande aux vaches pour les nourrir :...

à écrit le 17/06/2011 à 7:43
Signaler
Merci l'EURO, merci l'Europe et merci la mondialisation !!!

le 17/06/2011 à 8:40
Signaler
Ne mélangeons pas tout ! La dette des états est due au "social clientelisme" vote pour moi et je ferai du social pour toi ! Seulement le social coute chere et comme il n'y a pas d'argent : No problemon on emprunte ! C'est la fin du regne de la faci...

le 24/06/2011 à 3:44
Signaler
Renseignez vous, la dette des états est due à la création monétaire privée !

à écrit le 16/06/2011 à 17:49
Signaler
Et le tour de la FRANCE, pour demain!!!!!! j'avais oublié, le seul pays ou il ne se passe jamais rien!! mais nous faisons partie des autres!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 16/06/2011 à 13:00
Signaler
Il faut libéraliser, c'est clair.

à écrit le 16/06/2011 à 12:56
Signaler
Nouveau gouvernement, meme discours. Le probleme etant que son predecesseur a ete remercie parcequ'il voulait appliquer le meme programme. Bonne chance!

à écrit le 16/06/2011 à 12:17
Signaler
Je souhaite qu'ils réussissent à se sortir de la Mer.. et nous Français à ne pas y tomber.

le 16/06/2011 à 16:32
Signaler
J'espere que son gouvernement ne va pas suivre la Grece sinon ns sommes perdus !!!!

le 16/06/2011 à 19:28
Signaler
@Rubis, NOUS SOMMES PERDU ! c'est qu'une question de temps

le 17/06/2011 à 15:18
Signaler
Personne n'est perdu à part cette " pseudo construction européenne". Il faut sortir au plus vite de ce carcan économique qui tire chacun de ses membres vers le bas, sauf bien sur ceux qui sortent à peine du sous développement...

à écrit le 16/06/2011 à 9:52
Signaler
Que peut il dire d'autre ! Tout le monde connait la triste réalité des finances portugaise ! Il ne peut que communiquer pour dire "tout ira bien" !, "nous ferons ce qu'il faut" ! , Etc...

le 16/06/2011 à 17:01
Signaler
je crois que l'ont devraient tirer notre chapeau ,aux PORTUGAIS!! qui sont très courageux!! et qui n'ont pas récoltés les fruits de notre belle EUROPE, à qui profite le système? Nous vivons , le début de la fin!!!!!!!!! les FRANCAIS qui pensent êtr...

le 16/06/2011 à 19:31
Signaler
Oui, je confirme ! Il est vraissemblable que nous "vivions le début de la fin" Et comme vous le dite si bien : les français qui pense que cela n'arrive qu'aux autres devraient avoir d'ici 2014 voir 2015 de tres mauvaise surprises ! Mais ils se rev...

le 17/06/2011 à 5:05
Signaler
@lolo,notre système est trop administratif,les politiques qui décident , non parfois jamais mis les pieds sur le terrain!!! ils vivent dans une tout d'ivoire ( à une époque la patron de l'entreprise avait été ouvrier, puis chef d'équipe) de nos jours...

le 17/06/2011 à 15:22
Signaler
Même si ils étaient compétents, les élus des membres de la communauté européenne ont perdu leurs prérogatives nationales ! Ils se contentent de mettre en application les "directives européennes qui sont prises dans l'intérêt des puissances d'argent ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.