La Commission européenne se dit contrainte de mettre les pauvres à la diète

 |   |  357  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Bruxelles a annoncé lundi que l'allocation au programme d'aide alimentaire destiné aux plus démunis des Européens sera ramenée en 2012 à 113 millions d'euros, soit 400 millions de moins que cette année. Une décision qu'un récent arrêt de la Cour européenne de justice lui "impose".

L'allocation versée par la Commission européenne au Programme européen d'aide aux plus démunis (PEAD) va être singulièrement revue à la baisse. Depuis plusieurs années, Bruxelles y consacrait près d'un demi-milliard d'euros. En 2012, sa contribution sera ramenée à 113 millions d'euros. "Cette réduction (des fonds) est le fait d'un arrêt rendu par (la justice européenne) en avril dernier dans lequel la juridiction européenne établit que la réglementation actuelle impose que les denrées couvertes par ce régime proviennent des stocks publics de l'UE" et non de fonds issus du budget de la Politique agricole commune (PAC), a expliqué dans un communiqué la Commission pour expliquer cette décision.

Selon plusieurs associations caritatives, cette baisse drastique de l'aide aux plus démunis pourrait priver près de 2 millions d'Européens de l'aide alimentaire dont ils ont besoin. La distribution gratuite de nourriture en Europe a été lancée pour la première fois, dans l'urgence, lors de l'hiver exceptionnellement froid de 1986. A cette époque, l'Europe disposait de stocks excédentaires de produits agricoles. Ils furent donnés à des associations caritatives se chargeant de leur distribution aux plus démunis. Mais, lors de la réforme de la PAC en 1990, ces stocks européens furent supprimés.

L'Europe remplaça les stocks par une enveloppe financière représentant 1% du budget de la politique agricole de l'Union européenne, soit 500 millions d'euros attribués aux Etats de l'UE qui les répartissent entre les associations distributrices. Cet apport financier européen représente pour certaines d'entre elles jusqu'à 50% de leurs ressources, voire 90% en Pologne.

Mais, l'Allemagne, soutenue par la Suède, a déposé une plainte devant la Cour européenne de justice au motif que les 500 millions d'euros émanant du budget de la PAC constituaient, selon elles, une aide financière purement sociale qui "aurait perdu tout lien avec la politique agricole commune" et qui enfreint les principes de l'OMC (Organisation mondiale du commerce). La Cour européenne de Justice a donné raison à l'Allemagne dans un arrêt rendu en avril dernier. La Commission n'avait pas fait appel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/06/2011 à 16:42 :
tellement de discours populiste et franchouillard ici, moi qui croyait la tribune, plus élévé. encore une fois la solution du peuple pour réduire le déficit est de faire payer les "riches" et de ne surtout pas touchés aux pauvres. pourtant c'est cela une politique de rigueur, des impots en plus, et des aides en moins.
le petit peuple déplore un deficit de l etat mais dès que les politiques baissent les aides ou augmentent les impots, ils sont insultés, pitoyable, demandé de changer la france sans rien vouloir changer. elle est belle la france des franchouillards, travailler 35 h , une retraite pour le tier de sa vie, des aides en pagaillent qu'ont en oublient la moitié... et après les francais se demandent pourquoi la france est endéttée.
Réponse de le 21/06/2011 à 18:37 :
Le changement peut emprunter plusieurs voies, et la plus importante de toutes les voies est celle de la relance économique. D'autre part, les personnes aisées peuvent payer, alors que les plus démunis n'ont rien, pas même un travail. Que proposez-vous pour qu'ils puissent vivre ? - L'argent n'est qu'un moyen ce n'est pas une fin en soi.
Réponse de le 24/06/2011 à 10:40 :
Beau discours vous savez que parmi ces pauvres il y a :

-des vieux qu on a mis au rencard parce que soit disant trop cher, c est bizarre les cadres dirigeant sont souvent plus âgés multiplient leur salaire chaque année par 2/3/4/5?. Et ne sont pas trop cher eux?.
-des retraités qui ont travailler toute leur vie mais dont la rente ne leur permet de vivre décemment?
-des jeunes diplômes ou non qui ne trouvent pas de travail la aussi trop cher et pas d expérience ou pas de diplôme donc pas rentable?.
-des minorités visibles ou invisibles qui ne trouvent pas de travail parce que pas de la bonne couleur de peau, pas le bon prénom, une main ou une jambe en moins?.
-des gens qui ont la chance de travailler mais qu?on nomme travailleur pauvre, et leur nombre croit d année en année, et ça c est quand même navrant des gens qui bossent tous les jours mais dont le salaire ne permet pas de vivre décemment?

Mais bien sur c est leur faute n?est ce pas ??? On a qu?a tous les mettre dans des trains et hop on s en débarrasse? (Ironie bien sur)

Je suppose que comme moi vous avez eu la chance apres vos etude de trouver un travail rapidement, donc nous sommes des privilegie, la difference c est que moi j en ai conscience alors que vous il ne semble pas....
Je vous invite cher Mr à aller faire un peu de bénévolat aux restos du c?ur, médecin du monde, la croix rouge?. Et a discuter avec ces gens?.
J?espère que vous n?aurez jamais a connaître leur situation?quoique ça vous ferez peut être réfléchir et éviter de sortir des inepties pareilles
a écrit le 21/06/2011 à 16:15 :
On avait déjà très bien compris que la Commission Européenne était l'amie des riches et l'ennemie des pauvres. Elle au moins un point commun avec l'UMP.
a écrit le 21/06/2011 à 16:03 :
Pour çes 2 personnes sympathique qui ont répondu à mon commentaire çelà faiit 11 ans que je suis inactif, j'ai essayé le bénévolat j'ai été dégoutté de voir ces gens malsain qui pleurent à leur assistante soçiale depuis 11 ans j'aimerais retourner dans le monde du travail mais comment expliquer à un patron cette longue passivitée, j'ai retrouver goût à la vie, alors qu'on me laisse faire une formation et rentrer dans un ESAT/CAT, merçi à vous.
a écrit le 21/06/2011 à 15:52 :
j'aimerais remerçier les 2 réponses à mon commentaire qui me dise qu'il y à encore des gens bien et honnète, je suis handicapé depuis 11 ans suite à un avc, j'ai pas accepter tout de suite mon handicap, çe qui m'a couté que ma femme est demandé le divorce, l' ACODEGE + LA MAISON DE L'HANDICAP me demande d'attendre pour ma formation et mon entré dans un esat, çelà fait 7 ans que j'attend, mais je ne décourage pas.
a écrit le 21/06/2011 à 14:56 :
Le RMI/RSA que le gouvernement de France a fait voter et dont il fait porter le poids maintenant aux collectivités locales nous prouve que ce n'est pas aux machins européens, non plus, de pomper notre argent pour le redistribuer, dans des conditions pour le moins nuageuses...
a écrit le 21/06/2011 à 13:32 :
L'OMC n'a qu'à se mêler de ce qui la regarde, c'est à dire et par exemple de comment les USA enfreignent les règles qui ne leur conviennent pas. Ensuite comment la Chine et les USA font du dumping à travers leurs taux de change et sauf erreur leur budgets militaires. Quant à l'Allemagne, ce que va lui couter la Grèce et d'autres n'aura rien à voir avec ces pauvres subsides.
a écrit le 21/06/2011 à 13:25 :
Le sarkosysme fait des émules! Décidément l'Europe devient de plus en plus un erzatz des USA à la mode thatcher. Quel beau projet pour motiver nos jeunes! Quel beau projet pour faire monter les populismes! A quand l'expermination des pauvres assistés?
a écrit le 21/06/2011 à 13:04 :
L'argent est créé par la banque centrale, nous aurons toujours de l'argent. Dire qu'il n'y aura plus d'argent, c'est comme si nous disions qu'il n'y aura plus d'eau alors que les océans représentent 7 fois la surface des continents. Quant il s'agit d'aider la Grèce ou les banques défaillantes, l'Europe trouve des sous mais pour les plus démunis, ils peuvent bien mourrir, ils n'apportent rien !!!
a écrit le 21/06/2011 à 12:34 :
Bien sur...vous ne croyez pas que nous allions nous reformer et changer le monde...Le pauvre c est bien...il ne sais plus lire ni ecrire...il est souvent malade et il est seul...Ce n est ni la droite ni la gauche ni ce que vous appelez liberalisme,c est la connerie et l egoisme...le mien et le votre...
a écrit le 21/06/2011 à 12:01 :
pour HRV si vous critiquez à chaque fois les commentaires, je tiens à vous dire que allemend s'écrit allemand, limite vôtre commentaire
Réponse de le 21/06/2011 à 14:27 :
@pathinder;J'espère que vous me ferez grace de comprendre que pour allemenad c'est une faute de frappe. Sur le fonds je ne comprend pas "une telle haine" Ce que je voulai dénoncer c'est d'un coté que le peuple allemand n'est pas plus coupable que les autres peuples et que les vrais responsables sont à rechercher chez les dirigeants des instances internationales.De l'autre pour le "beauf" c'est la montée de cette culpabilisation des pauvres et des plus faibles correspondant pour certain à cette admiration du coté obscur des USA ou si l'on est pauvre c'est de sa faute. Peut être mon commentaire était-il malhabile.
Réponse de le 21/06/2011 à 15:35 :
HRV je n'ai aucune rancoeur, ni de haine contre vous, mais de critiquer systématiquement le gouvernement m'agaçe au plus haut point vous n'allez pas changer les choses et moi je ne pourrais pas le faire car je suis handicapé, mais je tiens à vous dire qu'on à plus où moins de bien choisir le nouveau gouvernement car si on se trompe, mieux vaux que sarkozy reste
a écrit le 21/06/2011 à 11:53 :
STRASBOURG ? L?austérité, c?est bon pour le petit peuple, pas pour le personnel politique du Parlement Européen ! En plein marasme économique et alors que les salaires des populations européennes végètent ou reculent, les députés européens se sont alloués une augmentation de 1.500 euros par mois de leurs budgets de frais d?assistants, qui s?élevaient déjà à plus de 20.000 euros mensuels (en plus de leur salaire d?environ 8.000 euros) L?augmentation a été votée au sein de la commission des budgets par les élus conservateurs, avec le soutien des socialistes. Quand il s?agit du portefeuille les faux antagonismes tombent et la connivence apparaît. Ce vote des élus européens aura pour conséquence d?augmenter de 13,2 millions par an les dépenses du Parlement européen. Une décision qui risque encore un peu plus, si cela est possible, de couper ces élus européens des réalités de leur électorat. NOVOPRESS - 04/03/11 ? 18h40
a écrit le 21/06/2011 à 9:55 :
La honte cette fois ci ! l'ultra libéralisme voulut par Barroso crée des nouveaux pauvres dont il faut continuer de s'occuper ! DINGUE ! s'il n'y a plus d'argent pour eux , qu'on réduise les indemnités de Barroso et des élus et fonctionnaires ... l'austérité c'est d'abord pour eux -
a écrit le 21/06/2011 à 9:51 :
pathinder, oui ce sont les jeunes gens de votre âge qui sont le plus à plaindre -alors que êtes "la richesse de notre pays " Quel scandale ! - ces gens qui nous gouvernent doivent rire de mes propos. Pour moi maintenant , pour balayer ces gens-là qu'une chose à mettre en place Marine Le Pen !!!
Réponse de le 21/06/2011 à 11:52 :
odette, un grand merçi car en plus je suis travailleur handicapé, alors les patrons quand j'envoi une lettre de canditature, il préfère quelqu'un de plus performant, en tout je vous remerçi de çe commentaire.
Réponse de le 21/06/2011 à 13:46 :
Pathinder envoyez votre cv ou deposez le dans une agence d'une banque on manque grave de personnel (toutes sont dans ce cas) les travailleurs handicapés on en prend et par expérience je peux dire que c est souvent qu il travaille plus consciencieusement que des valides !! de tout coeur avec vous
Réponse de le 21/06/2011 à 15:12 :
Pathinder, Mordrakheen à raison car mon enfant à trouver du travail dans une belle entreprise en envoyant son CV partout et en le déposant dans les forums prévus pour le travail des handicapés. Et cela date de l'automne dernier. Faites vous aider pour passer l'entretien. Il faut le préparer.
a écrit le 21/06/2011 à 9:32 :
Les technocrates de Bruxelles nous ont tous mis avec les chefs de gouvernements et chefs d'Etat aux commandes depuis 30 ans, dans la situation où nous sommes aujourd'hui, c'est à dire aux portes de la faillite, ils s'auto attibuent des augmentations de salaires scandaleuses en période de disette et ces totos là rognent une enveloppe au montant déjà très faible en faveur des pauvres. On va leur envoyer un manuel d'Histoire française pour qu'ils se souviennent comment ça se termine la connerie.
a écrit le 21/06/2011 à 9:19 :
EN bonne gestion, réduir les dépenses quand on n'a pas suffisamment de recettes se conçoit. Mais avant de réduire les dépenses "vitales", on commence par réduire les dépenses superflues ou trop généreuses. Que la Commission et le Parlement européens réduisent d'abord leurs salaires, indemnités et frais de fonctionnement avant de s'attaquer au budget des pauvres. Qu'ils donnent l'exemple.
a écrit le 21/06/2011 à 9:09 :
icitoyen, vous ne connaissez pas les passages à vide qui s'éternisent et qui dure parfois, là on se trouve en situation précaire, et on à beau aller à pole emploi tout les jours quand on à 48 ans et sans permis de voiture, on est encore plus dans la précaritée. Et de lire que ces aides vont baisser çelà ne m'étonne pas, avec le salaire de nos élites.
a écrit le 21/06/2011 à 8:44 :
la majorité des gens se demande pourquoi la commission européenne ne met pas également à la diète tous les membres des institutions européennes, lesquels perçoivent des remunerations scandaleuses, surtout en cette période dite de crise : la fraternité serait-elle seulement une valeur française et reservée aux classes modestes ?
Réponse de le 21/06/2011 à 9:26 :
@innocento: merci de ce commentaire humain qui nous change des commentaires du type de ceux de "Libéral". il est vrai que depuis 4 ans comme le dit dit Claude Cabanne dans un livre la vulgarité se porte bien. Auparavant les "beaufs" se faisaient discrets maintenant ils s'expriment! voilà où nous méne la société de l'individualisme.
Réponse de le 21/06/2011 à 11:55 :
HRV vous ne serez pas individualisme, et comme vous le dîtes si bien vous faites parti " des beaufs ".
Réponse de le 21/06/2011 à 11:57 :
+ 1 Merci !
Réponse de le 21/06/2011 à 12:40 :
HRV nous sommes dans un contexte où c'est tout pour et rien pour les autres enfin pour 80 % des gens et 20 % qui ont un sens de l'humanitée qui force le respect, quand sans être insultant le mot " beauf " c'est un peu fort de café
Réponse de le 21/06/2011 à 13:00 :
HRV nous allons quand même pas refaire un mai 68 malgré que pour certaine administration çelà leurs feraient du bien, et soyez sympas chasser çe mot vulgaire pour cette soçiété d'individualisme.
a écrit le 21/06/2011 à 7:43 :
Quelle honte !!! L'Europe va priver de nourriture les plus démunis de ses ressortissants, économie budgétaire, bien sûr. Mais d'où viennent les fonds qui servent à financer les "guerres" qui ne disent pas leur nom et les aides humanitaires à l'étranger? Un enfant européen qui a faim souffre autant que n'importe quel enfant au monde ; mais la médiatisation n'est pas la même. Révoltant...
a écrit le 21/06/2011 à 7:42 :
"La Commission européenne se dit contrainte de mettre les pauvres à la diète" Nous aussi nous allons pas tarder à nous occuper d'eux (la commission européenne)!
a écrit le 21/06/2011 à 6:51 :
Une société digne de ce nom s'honore à aider ses citoyens les plus faibles pour qu'ils puissent rebondir. au lieu de cela notre Chère Europe (très chère) sous l'influence des ultra libéraux s'acharne courageusement sur les plus fragiles. et pendant ce temps la nos chers (très chers!) députés européens élus par moins de la moitié de leurs concitoyens et que personne ne connait se sont augmentés en catimini . Belle image d'une société et d'une démocratie moderne! et dire qu'il y a des hommes politiques qui demandent encore plus d'Europe!
Réponse de le 21/06/2011 à 7:18 :
@HRV: complètement d'accord avec vous !
a écrit le 21/06/2011 à 6:15 :
il faudrait aussi faire du ménage dans les aides à l'agriculture surtout quand les matiéres premieres flambent ble apr exemple
Réponse de le 21/06/2011 à 7:24 :
Commentaire nul et non avenu.
Travailler votre sujet avant d'écrire: le prix des matières premières ne flambe pas à cause des agriculteurs mais à cause des intermédiaires via les places boursières. Un quintal de blé change plusieurs dizaines de fois de propriétaire avant d'arriver chez le transformateur.... sans changer de lieu de stockage!
Réponse de le 21/06/2011 à 9:54 :
Alors ,expliquez moi pourquoi ,
en achetant direct ou par les coopératives agricoles nous payons aussi cher ???pourquoi les agriculteurs ont-ils voulu cacher le montant de leurs subventions????
Réponse de le 21/06/2011 à 13:06 :
Effectivement j'ai fait le même constat.
a écrit le 21/06/2011 à 3:49 :
Trés bien que les pauvres se démerdent ! Si ils sont pauvres c'est qu'ils sont faignants ou incapables ce n'est pas à l'état où à l'Europe de s'occuper d'eux.
Réponse de le 21/06/2011 à 9:27 :
Humour au 2° degré je suppose?
Réponse de le 21/06/2011 à 9:43 :
Lamentable que des gens puissent penser ainsi, et surtout misérable un tel égoïsme et une telle suffisance.
Réponse de le 21/06/2011 à 10:17 :
@libéral Quand on est humaniste il y a des commentaires qui laissent planer des doutes sur la nature de certains hommes. voilà où nous méne l'individualisme forcené à la mode US.
Réponse de le 21/06/2011 à 13:04 :
HRV il faudras bien choisir son candidat en 2012, car la FRANCE va de plus devenr comme les ETATS-UNIS.
a écrit le 20/06/2011 à 23:03 :
Beaucoup d'entre vous critiquent les allemands sur cette initiative.
Je crois que vous avez tort.
On prend régulièrement des raclées parce qu'on ne respecte pas les aspects procéduraux des traités et autres engagements qu'on a pris.
Les vrais responsabilités sont à chercher;
1. chez les fonctionnaires et politiques ineptes qui passent leur temps à contruire des usines à gaz pour éviter tantôt de mal se faire voir, tantôt pour contourner une opposition de front soit de ses partenaires soit de l'opinion publique. On aboutit effectivement à une totale illisibilité des politiques.
2. chez les fonctionnaires et les politiques européens qui de sommets en conclaves en conférence, passent leur temps à signer en nos noms des engagements qui sont des abhératoins. Soit parce que les textes sont fromatés pour correspondre aux avantages procéduraux de zones concurrentes (les US essentiellement), soit parce qu'ils n'engagent que nous (comme avec la Chine par exmple). Au final on se fait presque toujours condamné et les autres non.
3. denier point plus endémique aux pays du Sud: on croit toujours que les fameuses "relations personnelles" entre dirigeants vont permettre de lisser ce type de désagrément. Or il n'en est rien et on se fait également avoir avec de soit disants accords bilatéraux où la partie d'en face ne respecte presque jamais le deal (exemple du Bresil avec Lula).
4. enfin, en France nous sommes les spécialistes du renoncement "beau geste", qui consiste en gros à faire payer par le contribuable l'aura d'un "beau geste" par celui qui le commet (en général une aide unilatérale, parfois accompagnée d'un retour... personnel) ou encore plus tentant, l'échange contre l'abdication de la recherche du gain (un siège d'institution européenne par exemple) contre la nomination d'un français (là les exemples sont légion) qui de surcroit se fera un plaisir de prouver son indépendance en ne servant jamais les intérêts de son pays, mais en devenant une de ces personnalités "de référence" qui reviennent ensuite (pas toujours) s'immiscer dans le débat politique national, auréolé de leur extrême compétence et hauteur de vue.

Bref, que les allemands ne goûtent pas ce genre de chose me convient tout à fait.
Réponse de le 21/06/2011 à 4:25 :
Vous avez parfaitement raison. C'est pourquoi j'accable l'Europe fédéraliste et non l'Allemagne qui ne fait que respecter les traités.
a écrit le 20/06/2011 à 20:48 :
Très bonne nouvelles. Et si les pauvres ne sont pas content, qu'ils aillent voire ailleurs!
Réponse de le 21/06/2011 à 16:09 :
Ben vous voulez les invités à allez chez vous c'est une bonne idée, comment la tribune à fait passer çe commentaire absurde.
a écrit le 20/06/2011 à 20:34 :
et il y en a encore pour réfuter la stratégie de "passager clandestin" de l'Allemagne au sein de l'UE...
a écrit le 20/06/2011 à 20:33 :
Et pendant ce temps là, nos députés européens se votent une augmentation de leur budget....
a écrit le 20/06/2011 à 19:20 :
ce n'est ni plus ni moins que de la honte , ces gens la craignent tellement les riches ,qu'ils s'attaques aux plus démunis
a écrit le 20/06/2011 à 19:00 :
Ha! Les Boches sont bien des boches....
Réponse de le 21/06/2011 à 10:22 :
@massa24560: commentaire un peu limite. Le peuple allemend n'est pas à mettre dans le même panier que les juristes hypocrites de la cours européenne les dirigeants libéraux de la commission européenne et les dirigeants ultralibéraux de l'OMC. Ne vous trompez de cible sinon on recule de 70 ans!
a écrit le 20/06/2011 à 18:30 :
Mais que n'a -t-elle dit de l'augmentation de 1500? pour ses membres ? Ah ,mais oui, ce n'est pas le meme porte feuille !
Réponse de le 20/06/2011 à 21:56 :
moutarde on parle bien de la baisse du budget alimentaire, c'est utopique où nul à vous de choisir ?
Réponse de le 21/06/2011 à 7:28 :
@patfinder:
allez voir le budget de fonctionnement salaire des eurodéputés.
A plus de 12 000 euro par personnes (hors certains frais!!), cela commence à faire un budget pharaonique... vu leur nombre.. je vous laisse faire la multiplication!
Réponse de le 21/06/2011 à 8:59 :
icitoyen, on ne parle pas des salaires des eurodéputés, députés, maire, on parle d'une baisse du budget qu'est donnée par bruxelle pour les aides humanitaire, vous avez tendançe à mélanger les torchons et les serviettes.
Réponse de le 21/06/2011 à 11:13 :
Non pathinder ,je ne mélange pas les torchons et les serviettes :cela suppose qu'ils pourraient faire un geste avec leurs revenus qui ne sont pas si minimes que ça !l'argent ,ne provient -il pas des memes ( les Europeens puis ,distribution ,répartition non ....)
Réponse de le 21/06/2011 à 16:13 :
moutarde : vous rêvez on est plus dans les années 60 où on pouvait faire n'importe quoi la fleur au bout d'un fusil ?
a écrit le 20/06/2011 à 17:19 :
C'est un honte de rogner sur le dos de ceux qui en ont le moins. C'est intolérable de voir quotidiennement la pauvreté et c'est tout simplement inadmissible. Toute les pauvretés sont a combattre. Pauvreté intellectuelle, pauvreté affective, pauvreté matériel? je vous laisse en trouver d'autre mais quand j'entend des gens (pauvre eux même) s'en prendre aux pauvres, ça me révolte. Je n'ai malheureusement pas les moyens de me révolter alors je déprime un coup et ça passe
a écrit le 20/06/2011 à 17:15 :
Vous êtes pauvres et européens ? Rassurez-vous ! Les riches technocrates euro-fédéralistes mangent pour vous !
Réponse de le 20/06/2011 à 21:23 :
@ Bastien: allez, remets-moi une tranche de foie gras avec une coupe de champagne pour pouvoir plaindre tous ces pauvres :-)
Réponse de le 21/06/2011 à 4:26 :
Bon appétit Patrick. A la santé des députés européens !
Réponse de le 21/06/2011 à 8:30 :
Il a raison, il faut faire quelque chose : pour les pauvres : hip hip hip....
a écrit le 20/06/2011 à 15:33 :
Mais bien sûr !!! allons aider les autres pays du Monde entier mais surtout pas nos chers et tendres pauvres...
Des milliards pour les révolutions arabes, des centaines de millions pour faire la guerre en Afghanistan MAIS SURTOUT RIEN POUR NOS EUROPEENS QUI MEURENT DE FAIM OU DE FROID tous les ans...
Réponse de le 20/06/2011 à 18:25 :
ne soyons pas plus betes qu eux: decision purement technique prise par des administratifs de bruxelles pour eviter d etre condamner par la cour de justice.
il est evident que l aide sera maintenue, l argent viendra tout simplement d un autre budget...
mais dans la communication on ne peut pas dire qu ils soient particulierement adroits !!!
Réponse de le 20/06/2011 à 20:21 :
c vrai
Réponse de le 20/06/2011 à 20:58 :
@yann la C.E. ne vs dit pas que l'alloc. sera supprimée, elle sera réduite de 400 M
Réponse de le 20/06/2011 à 21:53 :
yan vous êtes très très fort de dire que BRUXELLE si elle à déçidé de baisser cette aide elle ne seras maintenu par un autre budget.
Réponse de le 20/06/2011 à 22:46 :
Ce n'est pas sûr, je crois qu'ils veulent faire un bras de fer pour leur budget. Ils ont déjà tenté par deux fois d'obtenir une taxe purement européenne (l'assiette et la justification leurs sont bien égales). Ce qu'ils veulent c'est plus de pouvoir en créant cette taxe qui les libérerait petit à petit du carcant des souverainetés nationales.
Deux indices supplémentaires: ils sont particulièrement prolixe depuis quelques années en amendes records en tout genre (qui alimentent leur budget et non les consommateurs au nom desquels ils les lèvent), et le fait qu'ils aient réussi à imposer un contrôle budgétaire a priori des états membres.
Réponse de le 21/06/2011 à 8:08 :
@simple citoyen

Concernant le contrôle budgétaire a priori de la Grêce, on peut en parler...
Réponse de le 21/06/2011 à 9:02 :
pour yann on voit celui qui mange à sa faim et il peut boucler ses fins de mois ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :