La Croatie en piste pour devenir membre de l'UE à l'été 2013

L'Union européenne a offert ce vendredi un cadeau à la Croatie pour le vingtième anniversaire de la proclamation de son indépendance en donnant son feu vert de principe à l'adhésion du pays à l'horizon de l'été 2013, même si Zagreb restera sous surveillance d'ici là.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Joli cadeau pour le vingtième anniversaire de l'indépendance de la Croatie. Zagreb a reçu ce vendredi le feu vert des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE pour devenir le vingt-huitième membre de l'Union à partir du 1er juillet 2013.

Cette décision met un terme à plus de six ans de négociations, marquées par la lenteur des réformes croates et le manque d'appétit des Européens face à l'élargissement.

Le traité d'adhésion croate devra désormais être ratifié par les vingt-sept Etats membres ainsi que par la Croatie, un processus qui peut traditionnellement prendre dix-huit mois.

Plusieurs pays, dont la France et l'Allemagne, ont insisté ces dernières semaines pour que les progrès des autorités croates dans la lutte contre la corruption et la mise en oeuvre des réformes du système judiciaire et de la police continuent d'être observés de près pendant la période de pré-adhésion, avec de possibles sanctions à la clé.

Si la Croatie menait ce processus à son terme, il s'agirait du deuxième pays issu de l'ex-Yougoslavie, après la Slovénie, à rejoindre le bloc communautaire.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.