Les grands argentiers du G7 vont se concerter ce week-end

 |   |  208  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les ministres des Finances et les banquiers centraux des pays du G7 s'entretiendront par téléphone ce samedi soir ou dimanche pour évoquer la situation sur les marchés, selon l'agence Reuters.

Mobilisation générale après la dégradation de la note souveraine des Etats-Unis par Standard and Poor's (S&P). Selon l'agence Reuters, qui cite une source diplomatique, une conférence téléphonique devrait réunir ce week-end les ministres des Finances et les banquiers centraux des pays du G7. La décision de S&P a en effet donné une dimension internationale à la crise de la dette, jusque-là confinée à la zone euro, ce qui nécessite une coordination globale.

"Le G7 s'entretiendra par téléphone. On ne sait pas encore si cela se fera en une ou en deux étapes, aujourd'hui et demain", selon la source citée par Reuters.

Le Premier ministre italien, Silvio Berlusconi, a proposé vendredi qu'une réunion du G7 soit organisée dans les prochains jours mais le ministre français des Finances, François Baroin, a estimé samedi matin qu'il était "prématuré" d'envisager une réunion anticipée. La France "a une totale confiance dans la solidité de l'économie américaine", a aussi assuré François Baroin.

La France est l'actuelle présidente du G7, qui regroupe sept des plus grandes puissances industrielles de la planète mais dont la Chine est exclue.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/08/2011 à 13:39 :
les paroles c'est bien, mais les actes c'est mieux. les politiques sont en face de leur responsabilité, les marchés exigent des actes concrets même si cela doit entraîner de remises en question importante dans la gouvernance mondiale et européenne.

de toute façon continuer a vivre sur des montagnes de dettes (sociales,défense,trains de vie de l?état......) cela n'était plus viable et il fallait bien que cela s'arrête ,
en douceur si les politiques avaient su s'accorder et agir, sinon.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :