Le déficit commercial se creuse en France, l'excédent s'affaiblit en Allemagne

Mauvais chiffres pour le commerce extérieur français en juillet : son déficit se creuse à 6,46 milliards d'euros en raison d'une hausse des importations et d'une stagnation des exportations. L'Allemagne fait mieux mais son excédent commercial s'amenuise.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le déficit commercial français se creuse et atteint les 6,460 milliards d'euros en juillet, selon les chiffres publiés ce jeudi par la Direction générale des douanes.

Les exportations n'ont progressé que lentement, passant de 34,657 milliards d'euros en juin à 34,756 milliards en juillet, en données corrigées des variations saisonnières. Les ventes du secteur aéronautique se sont repliées par rapport au mois précédent. En juillet, la France n'a en effet vendu "que" vingt Airbus pour 1,2 milliard d'euros, contre vingt-sept en juin pour un peu plus de 2 milliards.

En revanche, les produits intermédiaires et d'équipements automobiles, ainsi que les boissons, se sont mieux vendus à l'étranger, mais pas suffisamment pour contrebalancer la hausse des importations.

En effet, celle-ci s'accélère passant de 40,062 milliards en juin à 41,216 le mois suivant. "En net repli" en juin, "les importations rebondissent en juillet, notamment celles de matériels de transports, de produits pétroliers raffinés et de produits informatiques et électroniques", note ainsi le service de statistiques des douanes dans son communiqué.

Sur les sept premiers mois de l'année, la balance commerciale hexagonale affiche un solde négatif de 43,9 milliards d'euros, contre 28,5 milliards d'euros de déficit sur la même période l'an dernier.

2 milliards de déficit avec l'Allemagne

Les importations en provenance d'Allemagne notamment ont augmenté de près de 10%, le déficit français avec son principal partenaire commercial atteint presque les 2 milliards d'euros en juillet.

L'Allemagne connaît d'ailleurs une situation bien plus favorable que la France. La première économie européenne, elle, conserve en effet un son excédent commercial en juillet même si celui-ci diminue. Il passe ainsi à 10,1 milliards d'euros le mois dernier, contre 11,5 milliards le mois précédent. C'est le plus bas niveau depuis janvier 2010.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 11/10/2011 à 6:27
Signaler
Ce qui me surprend c'est que personne ne semble se rendre compte qu'il y a des facteurs naturels qui avantagent l'Allemagne, non seulement par rapport à la France mais surtout par rapport aux autres pays de la Zone Euro. Les principaux facteurs natur...

à écrit le 07/10/2011 à 8:50
Signaler
Le scandale des délocalisations d?Eric Laurent, chez Plon Ce livre révèle que le monde des affaires mène une véritable guerre contre l?emploi. Des milliers de postes même hautement qualifiés, sont constamment détruits en France, en Europe, comme ...

à écrit le 08/09/2011 à 9:40
Signaler
TROP DE FRANCAIS NE TRAVAILLENT PAS OU FONT SEMBLANT!!!!!!!!!!!!!!!!!

à écrit le 08/09/2011 à 9:20
Signaler
Mais pourquoi le gouvernement ne taxe pas les voitures de luxe? J'y verrai 3 intérêts: -diminuer le déficit avec l'allemagne, puisque on sait bien que 90% des voitures de disons plus de 30 ou 35k? sont des Audi, BMW ou Mercédès -ça rendrait les compo...

le 07/10/2011 à 7:22
Signaler
mais tu es dingue toi , tu veux que bruxelles nous rappelle à l'ordre pour protectionnisme !! cette europe est faite comme çà libre circulation et aucune contrainte

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.