La Grèce sera à court d'argent le mois prochain !

 |   |  303  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Ces déclarations vont dans le même sens que d'autres propos, tenus sous le sceau de l'anonymat par des responsables grecs, disant que les coffres du pays seraient vides d'ici quelques semaines.

La Grèce sera à court de liquidités le mois prochain, a déclaré lundi le vice-ministre des Finances du pays, soulignant ainsi la nécessité pour Athènes de remplir les conditions lui permettant d'obtenir le versement de la prochaine tranche dans le cadre d'un plan d'aide international en cours.

Ces déclarations vont dans le même sens que d'autres propos, tenus sous le sceau de l'anonymat par des responsables grecs, disant que les coffres du pays seraient vides d'ici quelques semaines.

"Nous avons des marges de manoeuvre en octobre. Nous essayons de faire en sorte que l'Etat puisse continuer à fonctionner sans problèmes", a précisé Filippos Sachinidis lors d'un entretien accordé à la chaîne de télévision Mega.

Les créanciers internationaux de la Grèce avaient menacé la semaine dernière de suspendre le versement de la tranche d'aide de 8 milliards d'euros en raison de ses errements budgétaires.

La Grèce a annoncé dimanche une nouvelle taxe immobilière, destinée à aider Athènes à respecter son objectif de déficit budgétaire et, de ce fait, à tâcher de garantir que lui soit versée la prochaine tranche du programme d'aide internationale dont bénéficie le pays.

Le Commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, a salué la décision d'Athènes, en soulignant que c'était un grand pas dans la bonne direction.

La perspective d'un défaut de la Grèce est revenu sur le devant de la scène après que Philipp Rösler, ministre de l'Economie allemand et chef de file des libéraux du FDP, partenaire de la CDU d'Angela Merkel au sein de la coalition au pouvoir à Berlin, a estimé qu'un éventuel défaut de la Grèce n'était plus un sujet tabou.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/09/2011 à 16:54 :
Moi je suis à court d'argent depuis bien longtemps, je fais des dettes pour pouvoir manger mal, m'habiller mal et payer mon loyer presque régulièrement.
Donc je vis au dessus de mes moyens.
Il faudrait que j'aille habiter sous les ponts et que je fasse les poubelles pour manger et m'habiller. La je vivrais en dessous de mes besoins mais aussi selon mes moyens et je ne serais pas obligé de faire des dettes.
Vous avez compris? No? Cela ne fait rien, mais ben c'est ça que l'Allemagne veut. C'est ça la discipline budgétaire.
a écrit le 13/09/2011 à 16:30 :
Qu'elle apprenne , en premier lieu à fair rentrer les impôts dans SES caisses ..
Puis modification de la constitution sur les "exemptés" d'impôts, comme les ...armateurs ..!
Après, on verra. Elle DOIT faire des efforts.
a écrit le 13/09/2011 à 15:12 :
si on nationnalise les banques, on nationnalise egalment les deficit . !
a écrit le 13/09/2011 à 15:01 :
avant de faire payer les européens il faudrait peut être faire rapatrier les avoirs étrangers des particuliers grecs qui auraient déposé plus de 560 milliards d'euros à l'étranger, selon un récent article du Handelsblatt de Düsseldorf, qui s'appuie sur des sources proches des milieux financiers grec et suisse ( courrier internationnal) et partir à la chasse à la fraude fiscale ( ex avec google maps les inspecteurs ont recensé sur un quartier d'athènes 1700 piscines au lieu des 121 déclarées.
a écrit le 13/09/2011 à 10:26 :
On s'aimait beaucoup avec les Grecs; Ecole Française d'Athènes, culture, enthousiasme, respect. c'est toujours le cas dans le monde des musées en Grèce.
Tous les clochers grecs ont carillonné à la libération de la France.
Aujourd'hui, on vous fait un doigt si vous demandez- en Grec-, un reçu à la taverne!
Heureusement, il y a beaucoup de Grecs sympathiques qui ne comprennent pas toujours pourquoi on se serre la ceinture, même en vacances chez eux...
a écrit le 13/09/2011 à 9:55 :
lu ce commentaire édifiant:"Chauffeur de bus, père de deux enfants, archétype du Grec qui a vécu au-dessus de ses moyens est d?une humeur massacrante depuis la divulgation du plan officiel. « Je gagnais 1 300 euros mensuels sur quatorze mois. En ajoutant les primes, ça pouvait grimper à 1 500.Je vais perdre, comme ma femme l?équivalent de deux salaires en un an..Demain, le chauffeur de bus ne sait plus s?il pourra partir en vacances, ni comment il paiera les « fakelaki » (« petites enveloppes ») "indispensables à la vie quotidienne".
aujourd'hui, les contrôleurs vérifient les tickets de restaurant remis aux clients!! ON a 25 ans de retard me disait un Grec sympa au super marché, alors que je m'étonnais de la profusion de victuailles payée en billets de 200?!! comment faire? divisez votre caddie par 3 lui ai-je répondu.
a écrit le 13/09/2011 à 8:35 :
.... Nikos fait une émission sur les people !!!!
a écrit le 13/09/2011 à 6:49 :
Depuis plusieurs semaines, les média français et francophones nous rabattent les oreilles avec la dette grecque et les grecs, le Peuple Grec. Peut on croire un seul instant que le Peuple Grec passe son temps à « truander » les caisses de l'Etat ?
Qui est responsable de la dette grecque ? C'est certains politiciens véreux, appliquant souvent des politiques ultra libérales. Non seulement ils ont menti concernant les déficits mais ils sont partis avec des sommes colossales (certains sont en prison).
Je vous signale qu'aujourd'hui, 12% des personnes fréquentant Médecins du Monde, en Grèce, sont des grecs. Vous pensez que ces grecs volent l'Etat Grec ?
Et nous, français, dont je suis ?
Que penser de la présence de Mme Christine Lagarde, née Lallouette, comme Directrice du FMI ?
En France La Cour de Justice de la République, le 4 aout 2011, a ouvert une enquête, la concernant, pour abus d'autorité, complicité de faux et détournement de biens publics.
Est-elle devenue un parangon d'honnêteté depuis qu'elle a eu ce « parachute doré ?
Merci d'avoir pris le temps de me lire.


Réponse de le 13/09/2011 à 11:10 :
les grecs devraient tous deja se demander s'ils ont declare leurs impots des 20 dernieres annees correctement...
D'accord avec vous, les voleurs doivent aler en prison. Dans ce cas, je pense que beaucoup de personnes en grece auront des pb demain.


a écrit le 12/09/2011 à 15:35 :
Et dire que la France paye la dette grèque avec l'argent de nos impôts!
Réponse de le 12/09/2011 à 19:15 :
mais il est fort possible que les allemands paient notre dette avec les leurs !
Réponse de le 13/09/2011 à 10:21 :
Tandis que les suédois paieront celle de l'allemagne ! etc..
a écrit le 12/09/2011 à 15:35 :
Trichet est un tricheur comme tous les technocrates bruxellois.Bientôt les banques ne pourront plus honorer les demandes de retrait de fonds de leur clients.
Réponse de le 13/09/2011 à 10:22 :
A quand la nuée de sauterelles, le vin qui deviens sang, et les météores qui tombent sur paris?
a écrit le 12/09/2011 à 15:34 :
Pourquoi la nationnaliser? C'est un système pervers. Nationnaliser quand tout va bien, OK. Mais quand c'est pour une faillite, ce n'est pas la peine,car ce sont les actionnaires qui devront payer le déficite et si ils nationnalisent, C'EST LE PEUPLE QUI PAIERA!!!!!!!!!!
Réponse de le 12/09/2011 à 15:55 :
Pourquoi le peuple grec ne payerait il pas? Les Grecs vivent tres bien, seul l'état est en faillite. Les Grecs usent de tous les procédés pour ne pas payer d'impôts, ils recoltent ce qu'ils sement
Réponse de le 12/09/2011 à 17:20 :
oui les grecs ont pas fini leur maison pour ne pas payer l'impôt!!! s'est pour cela qu'on voit les ferrailles dépassées des baraques ...maintenant faut pas se plaindre...
a écrit le 12/09/2011 à 15:09 :
En tout cas c'est une bonne nouvelle que l'euro s'affaiblisse face au dollar. A 1,36$ pour 1? il est encore surévalué.
Pourquoi la BCE, comme le fait la banque nationale suisse, n'agit pas pour assurer une parité de 1,10 dollars pour 1 euro? Idem pour un affaiblissement face au yen et au yuan chinois. Nos PME exportatrices diraient un grand merci. Ce sont des milliers d'emplois qui seraient créés en Europe.
Réponse de le 12/09/2011 à 18:27 :
L'allemagne exporte très bien en Euros. Je ne suis pas certain que notre monnaie soit le fardeau de nos entreprises...
Réponse de le 12/09/2011 à 19:18 :
ET TU PAIES TON ESSENCE EN QUOI ?
Réponse de le 12/09/2011 à 22:29 :
Faut croire que certains n'ont jamais mis les pieds dans une entreprise exportatrice. Il n'y a que les technocrates qui ne comprennent pas qu'une monnaie trop forte plombe les exportations d'un pays. Une monnaie forte est une invitation à importer: à qualité de produit égale, il est plus intéressant d'acheter hors zone euro que dans la zone euro. Je travaille dans l'aéronautique: on nous pousse à délocaliser aux USA pour produire moins cher et revendre à Airbus.
Réponse de le 13/09/2011 à 7:15 :
L'Allemagne exporte près de 60% en zone euro parce que les autres pays européens se sont désindustrialisés. Elle exporte le solde via des produits à forte valeur ajoutée (autos haut de gamme, produits pharmaceutiques, Airbus,...)
Pour revenir aux grecs, leur manque de responsabilité sociale et fiscale est dramatique. Un pays où 40% de la population est fonctionnaire peut difficilement créer des richesses génératrices d'impôts...à condition de vouloir les payer, bien entendu
a écrit le 12/09/2011 à 15:00 :
Tiens moi aussi ! bon c'est vrai je me suis acheté un ecran plat mais bon le resultat est le meme, qui m'aide ?
a écrit le 12/09/2011 à 14:58 :
Si la Grèce était contrainte de quitter l'euro, elle se retrouverait avec une monnaie faible. Résultat, augmentation de 30 à 40% des tous les produits importés. La Grèce pourrait cependant rembourser sa dette en euro (en décidant de payer en drachme et pas en euro: 1 drachme dévalué pour un euro) avec une monnaie de singe sa dette aux banques françaises et allemandes. Je vois mal la France et l'Allemagne envoyer leur marines de guerre bombarder Athènes pour obliger la Grèce à rembourser...
a écrit le 12/09/2011 à 12:55 :
La Société Générale sera nationalisée avant la fin du mois.... le gouvernement et Mr Oudéa sont actuellement en train de plancher dessus.
Réponse de le 12/09/2011 à 13:10 :
Vous voyez, il y a une bonne affaire à se faire, puisqu'avec n'importe quelle solution, on aura au moins les 60% de prime après la dernière cotation.
Réponse de le 12/09/2011 à 14:41 :
Pourquoi la nationnaliser? C'est un système pervers. Nationnaliser quand tout va bien, OK. Mais quand c'est pour une faillite, ce n'est pas la peine,car ce sont les actionnaires qui devront payer le déficite et si ils nationnalisent, C'EST LE PEUPLE QUI PAIERA!!!!!!!!!!
Réponse de le 12/09/2011 à 19:47 :
je ne suis pas d'accord avec vous : la SOCIETE GENERALE" ne doit pas etre privatisee -
Réponse de le 12/09/2011 à 19:48 :
Bien de votre avis Pierre :))
Réponse de le 13/09/2011 à 10:26 :
@Info privée, la SG possède, en totalité 210 milliards d'euros. Elle a a peu près 500 millions d'euros d'investissement dans la grèce.

Vous avez 210 euros, vous perdez 50 centimes, c'est grave? Non, bah c'est la meme chose. Lisez les échos ou la tribune plutot que Libération ou le Canard enchainé. (non je ne fais pas de pub !)
a écrit le 12/09/2011 à 12:34 :
"mais la Grèce est une épine aux pieds des pays riches comme la France et l'Allemagne"
Erreur,c'est l'Allemagne qui ne devrait plus être dans l'euro et c'est d'ailleurs elle qui en sortira et peut être même avant la Grèce.
Réponse de le 12/09/2011 à 13:01 :
Un article provocateur récent indiquait qu'en fait la zone euro supporterait plus facilement une sortie de l'Allemagne que de la Grèce. L'Allemagne s'en sortirait sans dommage grâce à la confiance des marchés, et le DM réintroduit serait sans doute même un peu sur-évalué. L'Allemagne pourrait sans doute aucun régler ses dettes dans ce contexte. Une sortie de la Grèce aurait au contraire un impact désastreux sur la confiance de la zone euro et la dévaluation massive de leur nouvelle devise poserait problème. Je ne partage personnellement pas cette opinion, la Grèce n'a rien à faire dans la zone euro, et ce aussi longtemps qu'ils ne sauront pas gérer leurs comptes. (vous savez, dépenser moins que ce que vous gagnez)
Réponse de le 13/09/2011 à 15:21 :
on pourrai dire la même chose de la France.. le hic, en france, y'a plus grand chose à presser alors qu'en Grèce, ils ont les moyens de payer des impots equivalents aux nôtres..
a écrit le 12/09/2011 à 11:40 :
la grèce est entré dans l'europe pour être assistée ....ça fait longtemps que ce pays est en déclin...
manque de bol, le reste de l'europe est aussi dans la merde...sinon cela serait passé inaperçu...
a écrit le 12/09/2011 à 11:25 :
Je me souviens de ce jour ou les Francais étaient demandés aux urnes pour choisir par référendum (le plus haut symbole de la démocratie) si nous voulions de cette europe.
Le peuple avait alors parlé et 70 % de "non" était prononcé.
Ce fût alors le coups de grace quand notre irréprochable sauveur ignora la parole du peuple pour faire voter à 8 clos au parlement LEUR constitution. que personne donc ne voulait.
Aujourd'hui nous devons endetter notre pays (et par conséquent augmenter à terme nos taxes et autres pour rembourser) pour permettre au grecs de continuer à frauder et ne pas payer d'impot, quelle triste ironie...

En fait la droite et la gauche sont les mêmes !!!!! ils font tout les deux dusocial : l'un un social intranational, pour l'autre du social international. voila une vision qui m'aidera pour voter en 2012....
Réponse de le 12/09/2011 à 12:29 :
Vu la situation actuelle,la corruption qui règne au plus haut du pouvoir et des partis,vu l'incompétence incroyable et le manque de décision.Il n'y a même plus a réfléchir pour mettre le bulletin dans l'urne.Il y va de notre survie.Marine!
Réponse de le 12/09/2011 à 13:02 :
Eh Oui,avec les socialistes de tous les âges ,de tous les siécles,de tous les Pays,l'Argent ,surtout au PS,est un produit toxique,sauf pour les fourvoyés,qui n'ont pas trouvés place dans les rangs de Droite;
a écrit le 12/09/2011 à 11:25 :
Je me souviens de ce jour ou les Francais étaient demandés aux urnes pour choisir par référendum (le plus haut symbole de la démocratie) si nous voulions de cette europe.
Le peuple avait alors parlé et 70 % de "non" était prononcé.
Ce fût alors le coups de grace quand notre irréprochable sauveur ignora la parole du peuple pour faire voter à 8 clos au parlement LEUR constitution. que personne donc ne voulait.
Aujourd'hui nous devons endetter notre pays (et par conséquent augmenter à terme nos taxes et autres pour rembourser) pour permettre au grecs de continuer à frauder et ne pas payer d'impot, quelle triste ironie...

En fait la droite et la gauche sont les mêmes !!!!! ils font tout les deux dusocial : l'un un social intranational, pour l'autre du social international. voila une vision qui m'aidera pour voter en 2012....
a écrit le 12/09/2011 à 11:25 :
Je me souviens de ce jour ou les Francais étaient demandés aux urnes pour choisir par référendum (le plus haut symbole de la démocratie) si nous voulions de cette europe.
Le peuple avait alors parlé et 70 % de "non" était prononcé.
Ce fût alors le coups de grace quand notre irréprochable sauveur ignora la parole du peuple pour faire voter à 8 clos au parlement LEUR constitution. que personne donc ne voulait.
Aujourd'hui nous devons endetter notre pays (et par conséquent augmenter à terme nos taxes et autres pour rembourser) pour permettre au grecs de continuer à frauder et ne pas payer d'impot, quelle triste ironie...

En fait la droite et la gauche sont les mêmes !!!!! ils font tout les deux dusocial : l'un un social intranational, pour l'autre du social international. voila une vision qui m'aidera pour voter en 2012....
Réponse de le 12/09/2011 à 14:48 :
à HUIS clos (et non huit)
a écrit le 12/09/2011 à 11:17 :
la problématique est que nous sommes unifié par la monnaie est solidaire des dettes des autres membres mais en ce qui concerne l arbitrage et le partage des richesses là il n y à pas d'union. Donc nous, nos enfants devrons continuer a produire est accepter des reformes de plus en plus anarchique du fait que bon nombre de politique ne pense qu'a leur propre enrichissement.........
a écrit le 12/09/2011 à 11:16 :
Eh bien ,que l'état fasse revenir l'oseille parti sous d'autres cieux !Solution ,enfermement des familles qui sont dans ce cas jusqu'au retour du blé !
a écrit le 12/09/2011 à 11:15 :
Et qui dans la politique avait raison, MARINE LEPEN,,,??????
Réponse de le 12/09/2011 à 11:44 :
Exact ! Mais "chuttttt" dites le doucement ce sont des propos Xenophobe, Anti Europe ... Remarquez, dans peu de temps on saura qu'il est tout à fait possible de sortir de l'Europe, de l'Euro et que ça ne change pas grand chose quand on a plus rien à y gagner !
Réponse de le 12/09/2011 à 13:32 :
c'est peut etre vrai Pierre
a écrit le 12/09/2011 à 10:30 :
oui et je dirais meme plus vers le 17 octobre !! c'est à dire dans un peu plus d'un mois.
a écrit le 12/09/2011 à 9:32 :
La Grèce n'a qu'à ne plus payer ses fonctionnaires et ses retraités.
Réponse de le 12/09/2011 à 9:56 :
Non, c'est trop dur, il ne faut pas affamer les grecs, le TPI veille. Il suffirait de baisser la salaires publics et les retraites de 25 % pour que tout s'arrange avec le temps.
Réponse de le 12/09/2011 à 11:42 :
Alternativement, les Grecs pourraient cesser l'évasion fiscale et le tout s'arrangerait également...
Réponse de le 12/09/2011 à 20:21 :
L evasion fiscale est un mythe meditique. Les seuls qui en profitent sont les barons des deux parties politiques. Les gens ordinaires payent leurs impots regulierement
Réponse de le 13/09/2011 à 9:14 :
@le grec

Alors pourquoi les commerçants des îles grecques sont-ils allergiques aux moyens de paiement modernes et aux factures ?
a écrit le 12/09/2011 à 9:16 :
Le début de l'implosion de l'euro?
Réponse de le 12/09/2011 à 9:45 :
L'Euro est une nécessité pour l'Europe mais la Grèce est une épine aux pieds des pays riches comme la France et l'Allemagne.
Réponse de le 12/09/2011 à 11:03 :
L'amerique du sud n'a pas de monnaie unique et ces pays se debrouillent tres bien, tout comme l'Asie et l'Amerique du Nord. Une monnaie unique pour 17 pays differents est une heresie depuis le debut. Un doux fantasme d'enarque.
Réponse de le 12/09/2011 à 12:45 :
L?Amérique du Nord s'en sort bien ? Et l'Asie ? Et l?Amérique du Sud ? Je suis en poste en Inde, après avoir fait le Sénégal et la Hongrie. Venez donc dire au 1.1 milliard de crève la faim, dominés par 100 millions de riches, que l'Asie s'en sort mieux que l'Europe. Sortez de votre village, juste une fois dans votre vie, et vous constaterez que le France reste (et de loin) l'un des pays où il fait le mieux vivre.
Réponse de le 12/09/2011 à 19:23 :
Vous avez raison, il faudrait juste que cela dure , et là !
Réponse de le 13/09/2011 à 7:59 :
Ça fait 25 ans que les excités de tous poil disent que la France est morte. Petit rappel : PIB/hab de la france environ 40 000 USD/an, PIB/hab de l'inde 1200 USD par an. Alors calmez vous, on est pas prêt de vivre moins bien qu'ailleurs. On doit continuer a se battre pour assurer notre domination, c'est vrai, mais on a encore de l'avance. Je nous souhaite a tous un bon appétit, de bonne vacances, une bonne révision de nos voitures, un bon film au chaud devant nos tele, et de bonnes courses au supermarché.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :