La Chine au secours de l'Italie ?

Selon le Financial Times, l'Italie a demandé à la Chine de pratiquer des achats importants de sa dette souveraine, ce qu'a nié un porte-parole du gouvernement. Lundi matin, Rome avait dû concéder des taux d'emprunt en nette hausse à l'occasion de deux adjudications d'obligations à court terme.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La Chine a-t-elle volé au secours de l'Italie ? Selon le Financial Times, Rome aurait demandé à Pekin de procéder à d'importants rachats de titres de sa dette souveraine, au moment même où les marchés réclament des taux élevés. Ce lundi, un secrétaire d'Etat à l'économie a démenti cette information.

Antonio Gentile a assuré que l'Italie n'avait "pas besoin d'une assistance particulière de la Chine". La rencontre à Rome entre Giulio Tremonti, le ministre des Finances italien, et Lou Jiwei, patron du fonds souverain chinois China Investment Corp (CIC), le 6 septembre n'aurait pas entraîné d'opération particulière. "Il n'y a aucune opération extraordinaire d'achat de titres avec la Chine mais seulement des rencontres institutionnelles prévues de longue date pour évaluer des opportunités d'investissement en Italie, surtout à caractère industriel", a affirmé le secrétaire d'Etat.

Cette visite à Rome de Lou Jiwei, révélée par le FT avait été confirmée dans la journée par le ministère des Finances. Des responsables de la Cassa Dspositi e Prestiti auraient aussi été présents lors de cette réunion.

Dans la matinée, l'Italie a dû concéder des taux d'emprunt en nette hausse à l'occasion de deux adjudications d'obligations à court terme, mettant un peu plus sa dette sous pression.

L'Etat italien a placé un total de 11,5 milliards d'euros de titres, dont 7,5 milliards de d'obligations à 1 an à un taux de 4,153%, contre 2,959% lors de la précédente opération similaire réalisée le 10 août. Sur les titres à 3 mois, le taux d'emprunt est ressorti à 1,907% contre 1,034% lors de la dernière émission de même échéance.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 29
à écrit le 15/09/2011 à 23:48
Signaler
mais vous avez tous voté pour l'europe il y a quelques années-------------j'ai la memoire qui flanche me souvient plus vraiment!!!!!!!!!!!

à écrit le 14/09/2011 à 11:12
Signaler
Les grecs vont aux stades voir des étrangers grassements payés joués pour leur équipe. Il faut que les grecs comprennent que frauder va ruiner leur pays

à écrit le 13/09/2011 à 14:30
Signaler
INADMISSIBLE ce qu'il se passe... en ce moment, soit on s'écroule soit on tape a 200% sur le peuple (soit les 2 comme en grèce quoi qu'a priori, certains salaire de l'état sont encore très élevé) !! Moi je ne ferais qu'une chose, une seule !!! le FOO...

le 13/09/2011 à 16:13
Signaler
Les footballeurs ne sont que les outils de travail des parieurs. C'est pour cette raison qu'on ne taxe pas un bureau ou une chaise, un cheval de course ou un tracteur, car les propriétaires ont préalablement payer leur taxe sous forme de TVA.

à écrit le 13/09/2011 à 14:30
Signaler
Les réserves de change chinoises sont relativement faibles au regard du pays et de celles des autres états, elles restent cependant importantes en masse mais leur utilité est justement de demeurer des réserves afin de préserver la devise nationale d'...

à écrit le 13/09/2011 à 13:10
Signaler
Depuis 40 ans, notre pari quasi-unique (UMP-PS) a réussi à détruire nos valeurs, notre culture, notre économie, notre goût au travail, notre Education Nationale, ... tout en nous surendettant. Après un tel bilan, il y a encore des gens qui croient qu...

le 13/09/2011 à 13:38
Signaler
Ils peuvent détruire autant d'emplois qu'ils le voudront tant qu'ils continuent de verser mes aides sociale (mes acquis sociale). J'ai voter pour Sarkozy et je changerais la crèmerie en 2012.

à écrit le 13/09/2011 à 11:15
Signaler
après avoir vendu de soi disant grands contrats avec transferts de technologies, on est à sec et ils ont plus qu'à ramasser la mise en rachetant tout à prix cassés, bravo l'europe et nos dirigeants

à écrit le 13/09/2011 à 9:47
Signaler
L'Italie ne sera pas aidée par la Chine.

à écrit le 13/09/2011 à 8:15
Signaler
Mieux vaut être rouge et communiste chinois que mort ...disait un banquier ; nous y sommes... Et encore bravo à tous...

à écrit le 13/09/2011 à 7:40
Signaler
M. Bourgi est paraît-il en route vers l'Itlaie avec plusieurs valises provenant d'Ethiopie, du Bangladesh, de tanzanie et du Niger. L'Italie pourra bientôt continuer à vivre à crédit.

à écrit le 13/09/2011 à 6:57
Signaler
Sans cette aide, la bourse des USA ne sera pas au vert et la bourse de Tokyo non plus. Nous allons avoir une belle remontée de notre CAC 40 d'ici 5 minutes suivant la très bonne humeur des investisseurs du jour.

le 13/09/2011 à 10:16
Signaler
Il est 12H15, le CAC est toujours dans le rouge, dommage .... ?

le 13/09/2011 à 10:21
Signaler
Ben non, il baisse le CA C40

à écrit le 13/09/2011 à 6:41
Signaler
Une façon pour la chine de bien pénétrer le marché européen! Pas folle la guêpe chinoise ! (comme ils ont une montagne de dollars à ne pas savoir quoi en faire)

le 13/09/2011 à 7:18
Signaler
Faudrait que les chinois n'oublient pas d'acheter de la dette française !

le 13/09/2011 à 10:24
Signaler
Ils ont parait-il un tas d'Euro aussi. Il veulent s'en débarasser puisque il ne vaudra bientôt plus rien. Surtout que l'on dit que 80% des Allemands reveulent le DM. Alors je ne sai pas ou il va se retrouver l'Euro sans la Großdeutschland!

le 14/09/2011 à 2:10
Signaler
Mais si le DM revient, en quoi seront remboursé ceux qui ont souscrit à l'emprunt allemand en Euro avec 1,7% d'interets.? Parce-que l'Euro que vaudra-t-il si l'Allemagne reintroduit le DM? Et le remboursement devrait se faire en principe ne Euro, pui...

à écrit le 13/09/2011 à 6:12
Signaler
j'ai comme une impression de voir le meme scenario qu'en Grece au printemps dernier.

à écrit le 13/09/2011 à 5:55
Signaler
dans qques annees, les ritals, ils vont rire jaune...

à écrit le 13/09/2011 à 5:12
Signaler
Enfin nous y sommes,l'Europe,quelle Europe ? encore moins de pays souverains,nos dirigeants nous vendent aux plus offrants,comme des putes aux bord du trottoir,voila pourquoi,nous allons inévitablement vers des soulèvements populaires de grande ample...

à écrit le 13/09/2011 à 4:23
Signaler
C'est ça l'Europe que l'on vous a vendue ? L'achat de titres souverains par d'autres pays qui auront alors la main-mise sur l'avenir de vos peuples ? Les dirigeants européens actuels auront des comptes à rendre devant l'histoire.

à écrit le 13/09/2011 à 4:21
Signaler
Faut savoir que la Chine vole les faibles pour mieux s'implanter à l'étranger,voir ses investissements en Afrique, et nouvellement en 'Europe ,Grèce par exemple alors aller au secour des rital : LOL

à écrit le 12/09/2011 à 23:31
Signaler
au secours ? comme si la Chine portait au secours des USA en achetant sa dette... un drôle de secours et d'aide qui rapporte des intérêts ??? et la dette américaine et allemande elle n'est pas achetée par la Chine peut être ?

le 13/09/2011 à 5:47
Signaler
le 10 ans americain est a moins de 2%, le 30 ans a 3, 25;; ca n'interesse plus les chinois

à écrit le 12/09/2011 à 21:52
Signaler
C'est qui ce Chinois sur la photo?

à écrit le 12/09/2011 à 21:11
Signaler
"Rome aurait en effet demander à Pekin" ... Le journaliste a-t-il demand>>é<< un Bescherelle à son patron?

le 13/09/2011 à 10:03
Signaler
MDR !!

le 13/09/2011 à 10:17
Signaler
Faut bien lire, Manu...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.