Un "triple A" pour le Brésil ? "Pas avant des années" selon Moody's

 |   |  198  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pour progresser dans sa notation souveraine, le Brésil devra se conformer à son objectif d'excédent budgétaire primaire, mais en toute transparence et sans astuce de comptabilité, selon l'agence de notation.

Le Brésil pourrait faire grimper de quelques échelons sa note souveraine par la transparence et la rigueur budgétaire, mais le pays ne saurait espérer un triple A avant des années, estime un analyste de Moody's. Pour progresser dans sa notation souveraine, le Brésil devra se conformer à son objectif d'excédent budgétaire primaire, mais en toute transparence et sans astuce de comptabilité, a déclaré lundi Mauro Leos, analyste chargé du Brésil pour Moody's Investors Service.

Une perspective positive

"Nous attendrons de voir si cela se passe ainsi", a déclaré Mauro Leos, précisant qu'en matière de transparence, les antécédents du Brésil laissaient à désirer.
Le Brésil a manqué l'an dernier son objectif d'excédent primaire, mais pour l'atteindre officiellement, le gouvernement a exclu de ses calculs comptables certaines dépenses d'infrastructures. Il faudra "beaucoup de temps" avant que le pays n'atteigne les niveaux A de notation souveraine, a ajouté Mauro Leos. Moody's a relevé en juin la note souveraine de crédit du Brésil à Baa2, deux crans en dessous de la plus basse note de catégorie A, et a maintenu sa perspective positive.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/10/2011 à 9:43 :
L'élite brésilienne en majorité pauliste sont des descendants d'immigrés du sud de l'Italie, en résumé le Brésil est la Calabre à l'échelle d'un continent, maffias, infrastructures déficientes, absence culturelle d' un état organisé, ce pays aurait du être longtemps être développé, pourquoi le serait-il prochainement ?
Réponse de le 13/01/2012 à 23:27 :
peut être vous avez raison, si le brésil est la calabre du continent, il faut balayer chez vous avant de critiquer les autres car en France la mafia existe belle et bien et les italiens ne sont pour rien !! cherchez le coupable!!!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :