Une majorité d'Allemands en faveur d'un retour au deutsche mark

 |   |  263  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Un sondage du magazine Stern montre que 54% de nos voisins sont favorables à une sortie de la zone euro. Et vous ? Souhaitez-vous un retour au franc ?

Plus d'un Allemand sur deux (54%) souhaite le retour du deutsche mark comme monnaie de paiement alors que la zone euro traverse une crise sans précédent, selon un sondage pour le magazine Stern publié mercredi. Ce sondage a été réalisé par l'Institut Forsa entre les 28 et 29 septembre auprès de 1.001 personnes.

 

Dans les régions d'ex-RDA, l'attachement au deutsche mark, introduit en 1990, moins d'un an après la chute du Mur de Berlin, reste encore plus fort : 67% des habitants de l'ex-RDA souhaiteraient sa réintroduction.

Le deutsche mark, remplacé comme monnaie de paiement par l'euro le 1er janvier 2002, reste associé à la puissance économique et financière de l'Allemagne d'Après-guerre.

Pour autant, la crise de la dette que traverse la zone euro n'a que très peu accrû la nostalgie des Allemands pour leur ancienne monnaie. Un sondage publié en juin 2010 montrait déjà que 51,4% des Allemands voulaient le retour du deutsche mark.

L'inévitable éclatement de la zone euro ?

Sur le même sujet, un blog met d'ailleurs en scène un graphique intéressant, montrant clairement la disparité entre les pays du nord et du sud de la zone euro. Les premiers "Le problème de la zone euro ne se limite pas à l'imminence d'un défaut de paiement de la Grèce explique le blogueur Lupus. Les économies des pays du nord et du sud de la zone sont devenues très différentes. Industrialisés et en croissance, les pays du nord présentent un excédent extérieur chronique. Tout le contraire de ceux du sud...".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/10/2014 à 20:12 :
avant l'entrée dans le système euro,et malgré l'incroyable échec de la réunification
de l'allemagne et son flux insensé de chomeurs,l'allemagne n'a jamais cessé de bluffer,
faisant grimper en 1999 son mark à près de 4 francs! ,ainsi l'allemagne a acquis
l'euro presque pour rien.autre tour de force remarquable:c'etait d'installer la BCE sous
controle allemand,à Francfort! et vive la planche à billet...c'est du travail signé helmuth KOHL.mais oui,ce bon balourd de Kohl.
et qui a provoqué en premier les délocalisations en pologne et en tchécoslovaquie?
je vous laisse deviner...le bon élève de l'europe.
a écrit le 30/12/2011 à 0:51 :
L'euro est une bonne chose si tout le monde va sur le modèle allemand à mon sens le seul modèle économique valable sur le long terme car cela suppose qu'on gardera notre avantage compétitif sur les émergents qui sont en phase de rattrapage.
On ne peut penser légitimement que la croissance sera tiré par la consommation nationale, elle même tiré par les déficits à moins qu'on souhaite nourrir la finance moderne en générant des crises systémiques tous les 20 ans.
a écrit le 28/12/2011 à 9:34 :
Vivement le retour au franc!! =)
a écrit le 28/12/2011 à 0:53 :
Les bénéfices réalisés dans la Zone Euro par les grandes entreprises, surtout allemandes, sont souvent réinvestis en dehors de celle-ci, ce qui correspond a une fuite de capitaux légale.
Ainsi grâce a un Euro surévalué les grosses entreprises ont pu délocaliser ou acheter des entreprises en dehors de la Zone Euro.
Exemple, Volkswagen qui veut devenir premier constructeur mondial d'automobiles et qui construit des usines partout dans le monde sauf dans la Zone Euro!
Nous avons dans les pays à économie faible un taux de chômage des jeunes énorme (40% en Espagne et Portugal, 28% en Italie et je ne parle pas de la Grèce. Ce chômage des jeunes contraint bien souvent ceux-ci à quitter le vieux continent pour aller chercher fortune au Canada, Australie, États-Unis, etc., etc.,
Le problème auquel il faut trouver remède est là, à nous d'agir!
a écrit le 27/12/2011 à 21:34 :
Moi je suis encore plus rétrograde que les cousins germains:je suis pour un retour au silex et à la pierre taillée
Réponse de le 27/12/2011 à 21:58 :
qu'est ce que c'est drôle et subtil : si on constate les échecs de la "pensée" unique prémâchée, on est préhistorique, le débat avance !
a écrit le 07/11/2011 à 6:43 :
Selon les traités on ne peut pas sortir de l'Euro sans sortir de l'UE.
Il y a en Allemagne un certain nombre d'experts financiers qui proposent de scinder la Zone Euro en deux, la zone Euro Sud et la Zone Euro Nord.
Je pense que cela n'est pas vraiment réalisable, mais on veut y croire de plus en plus en Allemagne. La France serait dans la Zone Euro Sud avec l'Italie, l'Espagne, le Portugal, la Grèce.
Le problème des dettes souveraines de certains pays semble avoir ça source dans les déséquilibre des balances commerciales entre les pays de la Zone Euro. Il serait donc bon de décourager aussi bien les déficits que les excédents.
Pourquoi ne pas demander à tout pays présentant un excédent de déposer l'équivalent de son excèdent auprès de la BCE jusqu'à ce-que celui-ci soit résorbé par un déficit équivalent?
Ce qui à moyen termes obligerait les pays de la zone euro à équilibrer leurs exportations et importations.
Réponse de le 10/11/2011 à 6:08 :
Et pourquoi pas? Ayons le courage de scinder cet Europe qui ne sert que l'Allemagne. Depuis plus de trente ans, les dirigeants savent, mais nous mentent! Autosatisfaction, orgueil, ego démesuré, ambition personnelle, ce sont défauts qui ont guidé certains chefs d?États pour nous mener vers cette situation! Le mensonge qui a été à l'origine de la fondation de cette Europe est clair pour tout le monde.
Réponse de le 10/11/2011 à 6:08 :
Et pourquoi pas? Ayons le courage de scinder cet Europe qui ne sert que l'Allemagne. Depuis plus de trente ans, les dirigeants savent, mais nous mentent! Autosatisfaction, orgueil, ego démesuré, ambition personnelle, ce sont défauts qui ont guidé certains chefs d?États pour nous mener vers cette situation! Le mensonge qui a été à l'origine de la fondation de cette Europe est clair pour tout le monde.
a écrit le 03/11/2011 à 23:14 :
Il y aurait une rumeur selon laquelle l'Allemagne commencerait à réimprimer des marks. Si cette rumeur est vraie alors c'est la fin de l'euro.
a écrit le 24/10/2011 à 11:12 :
Le problème c'est qu'aucun parti politique Allemand a part les na*zi (NPD) offre ce choix politique pour le moment.

Deutschland : Vous etes foutus !
a écrit le 06/10/2011 à 15:14 :
Si les allemands revennaient au mark, je ne sais pas si ils sraient tellement gagnants, car le mark serait beaucoup plus cher, et leurs ventes descendraient dans une proportion importante. Et pas que pour la France. Pour tous les pays d'Europe, sauf le nord.
Le franc deviendrait très bas par rapport au mark.
a écrit le 06/10/2011 à 12:59 :
Le retour du fils prodigue !
a écrit le 06/10/2011 à 12:46 :
Je suis pour un retour au bon vieux troc
Réponse de le 24/10/2011 à 12:43 :
Là, faut pas exagerer ça serrait pas viable .Mais revenir au sesterce ça peut s'envisager serrieusement.......
a écrit le 06/10/2011 à 9:19 :
Bonjour, oui, je veux (enfin, je voudrais) revenir au Franc, et sortir de cette Europe . . .
Réponse de le 06/10/2011 à 11:01 :
idiot...
Réponse de le 06/10/2011 à 11:51 :
@ Pascalou: Quelle répartie...
@ Orpel: Si vous ne connaissez pas l'UPR je vous invite à découvrir. Le seul parti qui propose la sortie de l'UE, de l'Euro et de l'OTAN.
Réponse de le 06/10/2011 à 12:45 :
@ Orpel: Si cela devait se produire, c'est la fin des haricots pour nous.
@ Lucho: UPR? unijambiste pour la rétrogradation? Autant pour l'OTAN, je esuis d'accord, mais pour le reste, ce serait notre arrêt de mort à tous.
La solidarité est une force.
a écrit le 06/10/2011 à 9:06 :
rettour a franc = coût prohibitif donc NON mais sortie de l'europe
a écrit le 06/10/2011 à 8:50 :
Vive la démagogie et le populisme !
a écrit le 06/10/2011 à 7:38 :
je suis pour un retour au bon vieux franc
a écrit le 06/10/2011 à 5:13 :
Oh,oui vite,vite,vite
Réponse de le 06/10/2011 à 11:02 :
oui oui oui vite vite tres vite françois hollande....
a écrit le 05/10/2011 à 21:30 :
Réponse à patou le 05/10/2011 à 16:51

Il est vrai que si l?on dévalué, les produits importés dans un premier temps nous coûteraient beaucoup plus chère .Cela prouverai que la politique menait par La France est mauvaise, au lieu de nous enrichir elle nous appauvrir.
a écrit le 05/10/2011 à 21:01 :
On connait la valeur de ces sondages : ils sont traffiqués pour faire plaisir à celui qui le commande et le brosser dans le sens du poil, pour qu'ils recommande un autre sondage un peu plus tard. Alors pourquoi en parler ?
a écrit le 05/10/2011 à 20:05 :
Et le retour au Statère de Vercingétorix ?
a écrit le 05/10/2011 à 19:57 :
Cela en serait presque comique.. quand on constate par exemple qu'au sein même d'un pays du Sud (l'Italie) on peut faire le même parallèle avec un Sud du Sud à la traîne et un Nord du Sud qui pourrait rivaliser avec n'importe qu'elle région Nord du Nord ; on peut donc conclure sans crainte que la régionalisation n'est qu'un déséquilibre naturel plus que culturel, un déséquilibre qui peut prendre source à partir de la moindre petite cause et qui ne s'inverse malheureusement souvent radicalement qu'à partir d'une grossièreté patente. Aimons-nous les uns les autres et prenons garde aux déséquilibres au jour le jour plutôt que d'accuser.
a écrit le 05/10/2011 à 19:33 :
Le retour au franc ferait revivre les années Tonton (dévaluations, magnétoscopes de Poitiers, carnet de change etc.). Et ce n'est pas pour autant que le pays exporterait plus puisque la plupart des industries ont été déjà délocalisées (avec l'aide active de la CGT).
La France doit s'accrocher à la RFA et les décisions doivent être prises à...Berlin et non plus chez les papys du Sénat ! C'est la vie.
a écrit le 05/10/2011 à 19:01 :
UN retour au franc aurait des avantages et des inconvénients. Je pense que la transition serait très délicate, voire douloureuse. On aurait sans doute, en particulier une forte augmentation des taux d'intérêt. Cela poserait problème à notre état fortement endetté. Cela aurait aussi pour conséquence de faire flamber les taux d'intérêt immobiliers, et donc de déclencher une très forte baisse des prix immobiliers. Mais les conséquences d'un changement si important sont sans doute difficile à évaluer, il y aurait vraisemblablement des surprises;
Réponse de le 05/10/2011 à 21:04 :
Le taux d'intérêt ne flamberaient pas puisque nous ne serions plus obligé de nous financé sur les marchés financiers. La Banque de France nous avancerait des francs français sans intérêt, comme avant 1973.
a écrit le 05/10/2011 à 18:05 :
Allemands, soyez en conformité avec vos idées, virez votre chancelière aux prochaines élections.
a écrit le 05/10/2011 à 17:53 :
revenir au franc serai une tres bonne chose et il faut le faire car avec l'euro on c'est bien fait avoir
ce qui est le plus malheureux dans cette histoire, c'est que nous sommes dirigé par un gouvernement d'incapable qui ne voit que leurs intérêt et se remplissent les poches
a écrit le 05/10/2011 à 17:20 :
C'est effectivement la solution de bon sens, pour que la france, l'italie, l'espagne, etc, puissent se refaire avec un euro dévalué et puissent donc remettre leurs comptes en bon ordre, après on pourra refaire une monnaie unique avec les allemands ...., quand les latins seront aussi rigoureux que les allemands.
Réponse de le 05/10/2011 à 18:08 :
J'aime bien lire les commentaires des lecteurs qui mangent des clowns le matin, c'est toujours très drôle. Parce que vous croyez réellement qu'une monnaie assise sur l'ensemble des pays latins dont la France aurait une chance de salut ? Si le DM était réintroduit dans un panier commun, je peux vous dire qu'il s'apprécierait d'autant plus vite que l'ensemble des gens disposant d'un cerveau en état de marche troquerait au plus tôt le papier-toilette avec lequel ils sont payés tous les mois contre une monnaie fiduciaire nettement plus crédible.
a écrit le 05/10/2011 à 17:15 :
L'Allemagne n'a pas tant à perdre d'une sortie de l'euro. Même si le coût de ses produits exportés seront plus élevés, leur qualité et haute valeur ajoutée feront qu'ils se vendront toujours bien.

Par contre, ces produits deviendront très onéreux pour les pays, dont la France fera partie, qui verront leur monnaie se dévaluer brutalement pour refléter leur niveau réel de compétitivité. Et cela affectera fortement l'ensemble de leur population qui verra leur pouvoir d'achat laminé par le renchérissement des produits importés, ou appauvrie par la moins grande disponibilité de produits dans le cas où on aura choisi de limiter les imports. Dans tous les cas, le citoyen lambda sera perdant !

Le tort de l'euro est d'avoir servi de protection pendant une décennie à des gouvernements impécunieux et surtout soucieux d'arroser leurs électeurs de l'argent facilement emprunté. Ces pays auraient pu profiter de la solidité conférée par l'euro pour se réformer et devenir plus compétitifs. Ils auront choisi la direction opposée, et on voit le résultat aujourd'hui. L'euro ne pouvait indéfiniment cacher la gabegie clientèliste et l'incompétence crasse de ces dirigeants. Maintenant, il est l'heure de passer à la caisse et de payer. Et ça va faire très mal !
a écrit le 05/10/2011 à 16:34 :
Ca sera une nouvelle monnaie indexée sur l'étalon, comme ce fut le cas jusqu'en 1973, et comme ce fut la cas dans l'histoire et à chaque qu'une monnaie a disparue.

Achetez de l'or vite !!!!
a écrit le 05/10/2011 à 15:58 :
L'Euro actuel n'est qu'un Mark européen. une monnaie taillée sur mesure pour les rentiers et le modèle économique des pays du Nord de l'Europe c'est à dire la production à haute valeur ajoutée plutôt que les services et la consommation. La sortie de l'Allemagne de l'Euro serait une chance pour la France à l'inverse d'une sortie de la Grèce qui serait un désastre. Sans l'Allemagne ; l'euro se déprécierait d'au moins 30 % ce qui reviendrait à faire une dévaluation compétitive de toute la zone et à côté de ça l'industrie allemande se retrouverait non compétitive par une monnaie surévaluée. Elle ne pourrait plus vendre les 70 % de sa production aux pays de la zone euro et ses derniers verraient une relocalisation d'industrie pour satisfaire leur marché de consommateur n'ayant plus les moyens d'importer les marchandises de l'étranger suite à une monnaie trop faible. Bon pour être complet il y a le risque de l'inflation importée... qui viendrait noircir ce tableau idyllique de la sortie de l'Allemagne !
a écrit le 05/10/2011 à 15:28 :
Oui . retour au franc ou à une autre Europe . celle du nord . les pays du sud n aurait jamais du y entrer . Voir tout ce qui a été écrit la dessus . Entrée au forceps pour faire plaisir aux banques ....vous pensez tout ces milliards pretés garantie Europe .
Nos politicards ont montré jusqu ou allait leur savoir faire . Il faut que l on puisse dévaluer et ne plus payer pour les escrocs, menteurs, mauvais payeurs ...celà suffit .
a écrit le 05/10/2011 à 15:07 :
la majorité d'Allemands en faveur d'un retour au deutsche mark, c'est bien joli, mais ca suppose de réformer toute l'économie allemande orientée aux exports (essentiellement en Europe d'ailleurs), des délocalisations majeures de BMW, Mercedes, Volkswagen, Siemens, etc., car la main d'oeuvre y serait alors hors de prix ... Une catastrophe pour l'Allemagne
Réponse de le 05/10/2011 à 15:37 :
Des usines allemandes en France ça vous dérangerait?Pas moi.
Réponse de le 05/10/2011 à 15:40 :
@open...: pas forcément, les Anglais ne font pas partie de l'euro et ne prennent que ce qui les intéressent.
Réponse de le 05/10/2011 à 16:21 :
la main d oeuvre serait hors de prix???mais vous oublié que l allemagne prefere travailler avec des ouvriers turcs ou polonais qui ne prennent ni rtt et qui n ont pas le chrono au 35 heures qu avec des français!!l allemagne n a pas besoin de la françe pour vendre !!!elle peut tres bien vendre en russie et au pays du nord et de l est!!d accord avec patrickb il faut virer les anglais de la zone euro
Réponse de le 10/11/2011 à 7:02 :
Hihihihihihi ! Les anglais ont conservé leur livre. Ils ne sont donc pas dans la zone Euro.
a écrit le 05/10/2011 à 14:56 :
Voilà un résultat bien inquiétant mais n'est-ce pas le résultat de l'absence de volonté politique, d'élargissement non stop et de la crise actuelle? Revenir aux monnaies "nationales " seraient tout simplement sucidaire et signerait la fin de l'Europe. Si tel est le choix des citoyens européens, eh bien, ich Alah!
Réponse de le 10/11/2011 à 7:03 :
Ah ! Les Eurobéats qui s'affolent et prédisent l'apocalypse alors qu'ils en sont à l'origine, c'est y pas mignon !:)
a écrit le 05/10/2011 à 14:53 :
Les allemands ont aussi beaucoup à y perdre avec un nouveau mark réévalué de 30% par rapport à la plupart des autres pays.
Réponse de le 05/10/2011 à 15:42 :
Faux et archi faux.Les Allemands fabrique des produits a forte valeur ajouté et un Deutchmark réévalué de 30% ne leur poserait pas de problème.Leur industrie fait du haut de gamme et n?ont pas de concurrent dans leur domaine.Cela ne changerait pratiquement rien pour eux.
Si quelqu'un a intérêt a sortir de l'euro c'est bien l'Allemagne!
Réponse de le 05/10/2011 à 16:11 :
100% D'accord avec marco54, c'est très clair !
Réponse de le 05/10/2011 à 16:55 :
En plus, les allemands seront 30% plus riches car les imports seront 30% moins chers ! Tout bon pour eux !
a écrit le 05/10/2011 à 14:51 :
et dire que les PIGS donnent des conseils entre eux je fais illusion à Sarko qui conseille le PM Grec !!
mdr
Réponse de le 06/10/2011 à 12:55 :
Vous parlez donc des PFIGS !
a écrit le 05/10/2011 à 14:20 :
Pourquoi ne pas avoir conservé l'écu comme monnaie européenne et nos monnaies nationale pour nos échanges Franco Français. De ce fait la valeur de notre écu serait égal à la création de notre richesse nationale.
Réponse de le 05/10/2011 à 14:51 :
et avec le franc on aurait deja devalué 3 fois ,on payerait les produits importés tres chers (produits importés d allemagne par ex)et on serait pas plus riche au contraire!!!et on payerait en ecu nos transactions qui nous couterait un max!!!!
Réponse de le 05/10/2011 à 16:37 :
Oui mais les allemands ne veulent plus payer pour nos déficits chroniques depuis 30 ans à cause du poids de l'état et de la masse bien trop importante des fonctionnaires. Donc je les comprends. Seule une monnaie avec un étalon Or est valable et vaut quelque chose, sinon ce n'est que de la fausse monnaie qui subit l'inflation jusqu'au jour ou elle ne vaudra meme plus le papier sur laquelle elle est imprimée.
Réponse de le 05/10/2011 à 18:25 :
Réponse à Libre.
L'Allemagne paiera!
a écrit le 05/10/2011 à 14:17 :
Intéressant à voir que presque tous les pays de croissance et stabilité économqiue sont essentiellement protestants et tous les pays qui baissent sont à tradition catholique. Au monde moderne d'entreprise et de commerce y a-t-il peut-être un lien avec la moralité d'antan prêchée par les églises et différents courant du crhistianisme? Le code moral de travail des protestants est bien différent des catholiques, la vue sur le pèché aussi.
Réponse de le 05/10/2011 à 14:51 :
j'ai fait la même remarque !!
Réponse de le 05/10/2011 à 15:42 :
@ reporter: sauf que la crise a été provoqué par les anglo-saxons, ce qui contredit ta théorie :-)
Réponse de le 05/10/2011 à 18:30 :
L'Autriche et la Belgique sont archi-catholiques, l'Allemagne en grande partie aussi (Bavière !) et les Pays-Bas à moitié. Inversement, la Grèce n'est pas catholique. Il faut arrêter avec le préjugé des riches protestants patrons industriels, des riches juifs usuriers et des pauvres catholiques si gentils et si sympathiques. La finance capitaliste a été en grande partie inventée par les Lombards italiens et catholiques.
Réponse de le 05/10/2011 à 19:02 :
Et les USA sont catholiques "? Dieu, pardonnez leurs car ils ne savent pas ce qu'ils font".
a écrit le 05/10/2011 à 14:16 :
Réponse à Cavaliere ,

Je pense que c?était le rêve de Bismarck .
a écrit le 05/10/2011 à 14:05 :
L'europe et l'euro est une construction stratègique importante à moyen termes dans un monde qui s'élargie.
Le fait que les Anglo-saxons passent leur temps à essayer d'assassiner l'europe est une preuve flagrante de sa potentielle puissance. Et qui dit puissance dit bon niveau de vie pour les européens.
L'euro nous coute cher mais toute l'europe serait perdante si son éclatement surcenait. La France avec une monnaie faible se rendrait compte d'un coup d'un seule le nombre de place qu'elle a perdue dans le classement mondiale des grandes puissances. L'Allemagne quant à elle se rendrait compte que même avec de la rigueur et du travail, elle ne pourra pas lutter indéfiniement contre des pays continents.
Non, décidemment l'Europe est LA solution, politique, géostratégique et économique pour le France et les autres pays du bloc.
Nos dirigeants le savent, aux peuples d'ètre responsables.

Au fait pendant que les journaux font leur beures sur le fin de l'Euro, la norme SEPA (paiement européen) est entré en vigueur cette année. Parfois il faut arrèter de lire des anneries et regarder les faits.
Réponse de le 05/10/2011 à 14:26 :
Vous faites la confusion totale entre l'euro et l'UE. La Suède et Danemark sont des bons examples qu'on peut parfaitement être membre en tant que pays de l'Union mais garder son indépendance monétaire et ces 2 påays ont réussi bien mieux que les pays de l'euro. L'idée fédéraliste d'une union style Etats Unis d'Europe est une idée qui ne trouve presque aucun support parmi des nimbreux membres de l'Union et, respectant la démocratie, on ne peut l'imposer, c'est un rêve de château construit sur sable mouvant, égal à la construction de l'euro.
Réponse de le 05/10/2011 à 14:30 :
je ne peux qu'approuver vigoureusement !!
Réponse de le 05/10/2011 à 14:35 :
@Kodef : A votre avis ça marche l'Europe que vous décrivez ? Le monde qui s"élargi ? Vous parlez de quoi au juste ? La Chine c'est 1 pays, L'Inde c'est 1 pays, les USA c'est 1 pays alors il est ou votre monde, vous parlez surtout de puissances économiques C'EST TOUT et là pour le coup l'Europe est une utopie qui nous ruines. Vous n'avez qu'à comparer l'équipe de foot Française, les joueurs sont généralement bon dans leur club mais mauvais quand on les réunis ! Tiens pourquoi ? Parce que ce n'est pas l'association de talents qui fait la réussite, c'est la capacité individuelle de faire des choses extraordinaire (Zidane pour mon exemple).
Réponse de le 05/10/2011 à 14:43 :
ouais , mais Zidane a besoin d'une équipe autour de lui;
la France c'est à peine 1% de la population mondiale, autant dire rien.
la construction européenne est la seule façon de pouvoir faire face aux affrontements avec les autres blocs, si les européens avancent en ordre dispersé ils sont foutus.
Réponse de le 05/10/2011 à 15:48 :
Le monde s'élargit car aujourd'hui il ne se résume plus à l'occident et le tier monde.

Une union européenne est importante pour garder un poid politique dans le futur.

Le poid politique est frotement lié au poid économique, dans ce contexte l'Euro est
un outil important pour faciliter les échanges entre membres et avoir une monnaie forte
pour les importations. Elle permet de plus de créer une monnaie influente et puissante pouvant
attirer les capitaux et casser l'égémonie du Dollar.

La crise de l'Euro est simplement une crise de la dette, en fait rien n'interdit
les grecs de vendre des voitures Grecs pour 200 euros et les Allemand leurs voitures à 40000 euros, chacun
pouvant adapter les prix à leur économie. Ce que veulent les latins c'est reprendre leur monnaie de singe pour
arrèter de payer.... c'est un mauvais calcul

Quand les allemand veulent quitter l'euro c'est pour des raisons différentes des Français.
Les allemands européens est progressistes ne veulent pas travailler pour les autres et ils
ont raison!
Les Français conservateurs veulent un retour au passé et réduire l'inflation. Autant dire
que c'est complétement idiot car un retour au Franc induirait une autre poussée de fièvre pour
nos prix car en France les gens ont la mauvaise habitude de se sucrer de manière abusive.
Réponse de le 05/10/2011 à 19:03 :
Je n'ai même plus envie de discuter avec des personnes comme Kodef ! Du temps perdu.
a écrit le 05/10/2011 à 13:55 :
Le mieux c'est de créer une nouvel Europa avec l'Allemagne, les Pays Bas, Luxembourg; Padanie, Alsace, la Flandres, les pays scandinaves, Tchéquie et Pologne, aussi les pays baltes.
Réponse de le 05/10/2011 à 14:28 :
On a déjà une union de 27 pays... mais seulement 17 sont dans la coopération monétaire de l'euro.
a écrit le 05/10/2011 à 13:54 :
Personnellement , j'ai voté contre la monnaie unique Euro et contre Masstricht.
Alors un retour au franc , je suis entièrement d'accord.L'euro nous a appauvrit et tous les prix ont été multipliés par 3.Exemple le Pain (une baguette = 1Franc et maintenat une baguette = 1euro) exemple de prix multiplié par 6.
Avant le passage à l'euro ,l'Europe commerciale fonctionnait bien.
Réponse de le 05/10/2011 à 14:58 :
Vous payez votre baguette 1,-FF??????? cela m'étonnerait fort... en 1970? mais pas en 1999!
Réponse de le 05/10/2011 à 15:06 :
pour moi la baguette c'est 1 euro les 3 !! changer de boulanger le votre est un escroc . Même si il faut avouer que la plupart sont des escocs...
Réponse de le 05/10/2011 à 15:44 :
@ shitoman: parce que tu crois qu'avec le franc tu paierais le prix de 1960 ? grand rêveur :-)
Réponse de le 05/10/2011 à 16:43 :
c'est bien connu, avec le franc il n'y avait jamais d'inflation :-))))
a écrit le 05/10/2011 à 13:54 :
Le modèle économique sous jaçant à l'euro a échoué et échoura.Il faut en tirer les conclusions.
Réponse de le 05/10/2011 à 15:45 :
@ojjectif: le défaitisme de certains est en effet un gros problème pour notre avenir :-)
Réponse de le 05/10/2011 à 19:05 :
@PatrickB

Tandis que l'optimisme de nos dirigeants européens va tous nous sauver. Bon courage Patrick, je vous laisse sur le Titanic, ne m'attendez pas au bar.
a écrit le 05/10/2011 à 13:53 :
Il est temps d'investir dans l'immobilier allemand.
a écrit le 05/10/2011 à 13:47 :
Et pour le retour au franc un euro = un franc,si vous gagnez 1000 euros vous aurez 1000fr, si vous avez 3 sous à la caisse d'épargne idem, le prix de votre maison etc etc je préfère garder l'euro même
si ce n'est pas la panacée il est trop tard pour revenir en arrière
sauf à reperdre encore plus dans l'affaire!
Réponse de le 05/10/2011 à 14:16 :
Quel courage!
Réponse de le 05/10/2011 à 15:47 :
@ objectif: après ton commentaire auquel j'ai d'ailleurs répondu, n'est-ce pas amusant que tu critiques les autres :-)
Réponse de le 05/10/2011 à 18:47 :
Réponse à Patrickb.
Je confirme:après moi le déluge n'est pas ma maxime.
a écrit le 05/10/2011 à 13:46 :
La rumeur court sur Internet qu'ils sont déjà en train d'imprimer des marks. Le premier qui sort de l'euro aura gagné ! Ils ont leur revanche !
a écrit le 05/10/2011 à 13:46 :
De retour au pays après dix ans d'absence le Franc n'a pas pris une ride.
a écrit le 05/10/2011 à 13:40 :
J'ai voté pour l'adhésion de la Suède à l'euro mais suis maintenant conscient de l'erreur. On ne peut bâtir une monnaie sur 17 gouvernement souverain et indépendants en politique fiscale, endettement et déficits, c'est une leurre et les politiques à Bruxelles seraient honnêtes s'ils admettaieint qu'ils ont construit un château sur un rêve..et rien d'autre. En partie grace à son indépendance monétaire la Suéde avait une croissance économique de 6,4% l'année dernière, peu d'endettement et pas de déficit, AAA en notation. France aussi serait plus solide si elle retrouvait son indépendance monétaire. On peut parfaitement être membre de l'Union comme l'example suédois montre, et rester hors l'euro.
a écrit le 05/10/2011 à 13:32 :
l'euro=ruine des ouvriers.
un exemple...en jeux le banco à 10 franc à passer à 2 euros ,le gazol,enfin tout à doubler etc,nous n'avons qua faire un referendom,
Réponse de le 05/10/2011 à 14:56 :
Michou. Je reconnais, le banco est aussi important que la finance mondiale. Créons un Front de Soutien du Banco à 1,52 Euros.
a écrit le 05/10/2011 à 13:30 :
Ben si certains sont tentés pour faire hara-kiri c'est parfaitement leur droit, mais qu'ils n'en fassent pas " profiter " les autres. Vive l'Europe, l'Euro et l'ouverture sur notre vaste monde !
a écrit le 05/10/2011 à 13:27 :
un seul homme n'à pas à décider de notre sort,surtout en monnaie.
que l'on remette le franc,et que l'hiver le fioul domestique baisse pour les personnes agées de petite retraite
pour la ss,que l'on supprime la cmu,surtout aux etrangers plus riche que certains d'entre nous
a écrit le 05/10/2011 à 13:09 :
Il faut quitter la zone Euro, revenir aux Francs Français et à la Communauté Economique Européenne et dire adieu à l'UE de Maastricht/Lisbonne. Vive la France souveraine ett vive la République!
a écrit le 05/10/2011 à 12:55 :
Il faut expliquer aux allemands si toutefois ce sondage est vrai qu'ils sont les grands benéficiaires de l'EURO et que la zone EURO n'est jamais qu'une zone MARK élargie contrôlée par eux (FRANCFORT). L'inflation qui faisait vivre les pays dipendieux (FRANCE, ITALIE etc) leur étant désormais interdite.
Réponse de le 05/10/2011 à 13:28 :
Les pays dispendieux étaient sanctionés par la perte de pouvoir d'achat après une
dévaluation .L'Europe commerciale que j'ai connu avant l'euro fonctionnait bien.
a écrit le 05/10/2011 à 12:45 :
Ce serait en effet amusant que l'Allemagne se retrouve avec des exportations en chute libre comme la Suisse ou le Japon à cause d'une monnaie forte. Certains ici ont néanmoins compris que ce sont les US qui nous pénalisaient. Cette crise mondiale est décidément une magnifique opportunité pour comprendre la planète "finance". Ce qui gène beaucoup les riches possédants, d'ailleurs, car les politiques n'arrivent plus à les défendre en berçant les peuples de douces illusions.
a écrit le 05/10/2011 à 12:43 :
voila, les "marchées" ont eu raison
a écrit le 05/10/2011 à 12:34 :
ah !!ah !!ah mdr !! ces fameux Pigs dont la France fait partie !! hi !!hi !!
et dire que la France donne des conseils envers les Grecs ah !!ah !!
ptdr
a écrit le 05/10/2011 à 12:30 :
C'est une connerie!!!
Déjà que ce n'est pas le pied mais si la zone euro éclate c'est la catastrophe!
Les Américains ont fait et continuent à faire tout ce qu'ils peuvent pour casser son éventuelle homogénéité afin de pouvoir gentiment continuer à affamer le monde en jouant sur leur planche à billets 'dollar'... et que leurs retraités (notamment) vivent sur la misère du monde (quitte et surtout en la provoquant)...
Le seul contre-pouvoir qui reste au vieux continent est l'euro (même si ça coûte...).
A long terme la sortie de l'euro est DEFINITIVEMENT perdant pour l'Europe !
a écrit le 05/10/2011 à 12:27 :
J'ai écrit ça au Point en juillet 2008 :


L'Europe ? Non, les Europe
mardi 22 juillet | 07:04
Puisqu'en fin de compte, tout tourne autour de la thune, il faut bien rappeler que les nations européennes convoquées la semaine dernière au triomphe de Nicolas Sarkozy, Guide et Sauveur, le triomphe de cette semaine-là, car cette semaine c'est un autre - un triomphe chasse l'autre -, il faut donc rappeler qu'il n'y a pas seulement une Europe à deux vitesses, mais surout une Europe à deux directions, celle qui monte et celle qui descend, en plus de celle qui dérive - Royaume-Uni et Irlande - et de celle qui émerge - Nations slaves, baltes et Hongrie. Qui monte ? Allemagne, Pays scandinaves, Finlande, Autriche, Pays-Bas, Belgique et Slovénie . De combien ? Exemple : Capacité de finacement en 2007 (épargne de cette année-là placéee dans le reste du monde) : 274 milliards, soit 250 millards de plus qu'en 1999 . Qui descend ? Les quatre nations latines, France, Italie, Espagne et Portugal. De combien ? Besoin de financement en 2007 (emprunt à l'épargne du reste du monde) : 190 milliards, soit 221 milliards de plus qu'en 1999 . Autre exemple : 2007, Valeur Ajoutée de l'indusrie manufacturière des nations ascendantes : 5.600 euros par habitant et par an, 14 % de plus qu'en 2001 . Dans les nations descendantes : 3.700 euros, 10 % de plus seulement qu'en 2001 - et en volume la différence est encore plus grande et en France c'est encore pire . Conclusion : au lieu d'accrocher la photo de Carlita au mur des classes de lycée, ce qui l'expose aux coupables pensées des adoslescents, on ferait mieux d'y afficher ces chiffres et quelques autres aussi réveillants . Quant aux grands projets du règne de Picrochole, rappelons-nous cette chanson de Bobby Lapointe : " Petit homme qui vivait d'espoir Rencontra sur la butte un soir Femme-enfant de grande beauté Fille-fleur aux souliers crottés. ( c'est-à-dire la France ) et plus loin : Elle a dit : "le truc de l'espoir On m'l'a déjà fait, pas d'histoires Offre-moi des réalités Sinon sur moi faut pas compter".
a écrit le 05/10/2011 à 12:05 :
Oui SVP please qu'on arrête c'est bon, cela ne marche pas "tant pis" mais de grâce que l'on mette un terme à ce foutoir ! Si on a décidé de mettre 6.55 F pour un Euro c'est bien que l'on peu arrêter, il suffit de garder l'Euro pour des échanges Européens le reste le citoyen normal s'en fiche complètement vu que l'on paye avec des cartes ça n'y change rien on ne va plus se balader avec des tonnes de pièces !
a écrit le 05/10/2011 à 12:01 :
Une sortie de l'Euro signifierait pour les Français une dévaluation de fait de 35 à 40%, avec tous les effets négatifs sur nos importations qui sont suppérieures à nos exportations comme chacun le sait.Une télévision led de 1000 euros couterait le lendemain 1400 Euros mais cette fois -ci en Francs, ie environ 9 200 Francs. Pour les Allememands qui ont fait les efforts nécessaires ce serait l'inverse car le Deutsch mark lui s'apprécierait sur le moyen terme. Ce n'est pas pour rien que les marchés et les agences de notation considère la France comme le plus faible triple A de la zone Euro. Alors il ne faut pas jouer au c...
Réponse de le 05/10/2011 à 12:37 :
les effets sont très difficiles à vraiment estimer.
renchérissement des importations ? peut-être , mais nous achèterions beaucoup moins , donc le montant global des importations chuterait certainement et pourrait s'équilibrer avec plus d'exportations.
En ce qui concerne l'Allemagne dont l'économie fonctionne grâce à l'export, dont 60% avec la zone euro, cela posera plus de problème, les prix des produits allemands vont tellement augmenter que leurs ventes vont chuter et donc leur économie plongera.
Réponse de le 05/10/2011 à 12:42 :
Certes, la sortie de l'euro n'est pas obligatoirement la meilleure solution.
Mais entre nous, acheter moins de TV et gadgets technologiques étrangers et payer à nouveau (en % de pouvoir d'achat) une prix raisonnable les articles de bases (nourriture, etc..), ça serait pas forcément un mal.

Reste le problème énergétique... Je pense que les gens ne se rendent pas compte de l'augmentation de la facture qu'induirait une sortie de l'euro.
Quant à savoir si ça serait un bien ou un mal, les économistes ne sont pas d'accord... alors à notre niveau...
Réponse de le 05/10/2011 à 13:05 :
J'adoooore la démonstration de Phidias qui, pour bien nous montrer tous les risques d'un démantèlement de l'euro, nous prend l'exemple du coût de la TV à LED: l'exemple même de l'objet dont jamais oncque ne pourrait se passer... surtout pour le gavage quotidien en consignes politico-financières! Allez, sans rancune; mais quand même...
Réponse de le 05/10/2011 à 13:57 :
Les exportations allemande ne vont pas forcement chuter de beaucoup. L'Allemagne exporte surtout des biens de haute qualite tres specialises qui sont difficilement substituable. Si vous voulez une tres bonne voiture cest pas renault qui vous l'offre. et ca ne changer pas si rapidement. et en plus avec l'appreciation du deutsche mark, les importations vont etre beaucoup moins cher pour lallemagne, et ainsi la production de leurs biens. donc la réponse ne pas si facile que ca
Réponse de le 05/10/2011 à 14:01 :
la TV LED à 1000 euros ? eh oui !! typiquement le truc inutile fabriqué en Chine ou en Corée et qui contribue directement à notre déficit... moins on en achètera et mieux cela sera !! en plus ça évitera d'avoir à retraiter des déchets dont on ne saura que faire
Réponse de le 05/10/2011 à 14:12 :
je ne suis pas sur que les européens continuent à acheter des voitures allemandes si leur prix est apprécié de 40 à 50 % Leur prix est déjà beaucoup trop élevé pour ce qu'elles sont ( effet du à l'image de marque ), donc il deviendrait carrément rédhibitoire.
A partir d'un certain écart de prix, tout devient substituable ou alors on s'en passe ..
Réponse de le 05/10/2011 à 15:01 :
vous semblez oublier que notre modèle économique est basé sur la consommation . Pas d'acheteur de télé lcd et autres gadget = moins de travail dans le commerce = moins de taxes prélevé = moins de croissance = plus de chômage , etc.. tant que les français consomme tout et n'importe quand à crédit , le système tient debout vaille que vaille . le jour ou les français n'achètent plus , on sera foutu !! Pour de bon...
a écrit le 05/10/2011 à 12:01 :
Personnellement, je n'ai JAMAIS été pour une monnaie unique ; quand l'euro s'est installé, tout les prix ont augmenté
Aujourd'hui où la France a besoin d'argent, "il est question" d'aller aider d'autres pays de la zone euro qui ne font aucun effort pour s'en sortir... et qui ne sont pas prêts à en faire pour rembourser !
Pour qui nous prend-on ?
De qui se moque-t-on ?
Je suis pour un retour au franc
Réponse de le 05/10/2011 à 12:30 :
Tou"S" les prix
Réponse de le 05/10/2011 à 14:29 :
Ce n'est pas tant le cout de la vie qui a augmenté ces 10 dernières années. la vérité c'est que nos salaires ont fait du surplace et l'immobilier a flambé (même en Angleterre et aux USA où il n'y a pas l'euro!!!).
Réponse de le 05/10/2011 à 19:09 :
@ Antoine

A Detroit, vous achetez actuellement une belle maison pour 5000 dollars là où elle côtait 270.000 il y a deux ans et vous nous parlez de la flambée de l'immobilier ? Allez donc voir le nombre de villas en vente de l'autre côté du globe, c'est hallucinant.
a écrit le 05/10/2011 à 11:43 :
Oh comme c'est étonnant...

Et nos gouvernants pensent-t-ils que les français ne répondraient pas pareil...???

Depuis que l'euro a été mis en service, tout a augmenté de manière exponentielle sauf les salaires.

Auriez-vous accepté de payé une baguette entre 6 et 7 francs??????

Réponse de le 05/10/2011 à 15:17 :
a
Réponse de le 05/10/2011 à 17:57 :
oui tu as raison l'augmentaion des prix est un scandale car les salaires eux ont augmentés d'une misére ,il faut revenir au francs et trés vite
a écrit le 05/10/2011 à 11:38 :
Tout le monde s'est fait avoir avec l'euro , regardait tous les prix ont doublé voir triplé, il faut en finir avec ce foutage et cet appauvrissement des peuples.
Réponse de le 05/10/2011 à 12:02 :
et ton salaire ??? il a pas doublé voir triplé ???
Réponse de le 05/10/2011 à 12:18 :
Oui tout à fait d'accord, très souvent même multipliés par 6.5 : un prix en francs s'est transformé en autant d'euros notamment par les restaurateurs ; en plus le gouvernement leur à offert la tva à 5.5%
Réponse de le 05/10/2011 à 12:44 :
Négatif.
Les salaires ont fait x1,5 au mieux.
a écrit le 05/10/2011 à 11:24 :
Je ne veux pas quitter l'euro car je n'aurais pas besoin de transporter des tonnes de billets en franc lors de mes voyages à l'étranger.
a écrit le 05/10/2011 à 11:16 :
suis pas Allemand mais suis d'accord avec les Allemands que l'europe pense comme étant la caisse de l'UE
Réponse de le 05/10/2011 à 15:48 :
@ludo31: c'est logique que les Allemands ne veuillent pas payer pour les autres. Je suis également de cette mouvance :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :