Libye : une cellule française pour profiter du juteux marché de la reconstruction

 |   |  393  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Depuis le 11 octobre, le cabinet français de conseil en intelligence stratégique Epee a installé une antenne à Tripoli pour y aider les entreprises françaises à s'implanter et profiter du juteux marché de la reconstruction après la guerre civile.

La démarche est suffisament inhabituelle pour qu'elle soit relevée, ainsi que l'a fait l'excellent site Secret Défense.

"Dans une démarche volontariste de "patriotisme économique", motivée par le souci de permettre aux entreprises françaises de recueillir les fruits légitimes de l?investissement politique, militaire et financier de la France en Libye, le cabinet d?intelligence stratégique Epee (Experts partenaires pour l?entreprise à l?étranger) organise la mise en place d?une Plateforme opérationnelle pour l?implantation pérenne de projets d?entreprises dans la Libye nouvelle", explique un communiqué d'Epee, qui passe pour une des officines d'intelligence économique parmi les plus sérieuses sur la place de Paris. Un projet qui, selon un proche du dossier, a été initié par la Direction des affaires stratégiques du ministère de la Défense et soutenu par le cabinet du ministre.

Le précurseur est à pied d??uvre à Tripoli depuis le 11 octobre, sous la responsabilité d?Hugues de Samie, conseiller du commerce extérieur de la France, section Libye (douze années d?expérience en entreprise à l?international et ancien officier supérieur de la Légion étrangère).

En privilégiant une posture volontairement amicale d?aide à la sortie de guerre et de retour à la vie normale, et en ciblant particulièrement la jeunesse qui a mené la révolte, en coordination avec les services de l?Etat (ambassade de France et Mission économique en particulier), le rôle de la Plateforme opérationnelle d?Epee sera de : "comprendre les besoins de la population et des autorités décisionnelles pour aider concrètement et rapidement à un retour à la vie normale ; faciliter la compréhension in situ du contexte et l?accès aux personnalités qualifiées de la Libye nouvelle ; offrir aux entreprises françaises toutes les facilités logistiques et sécuritaires pour entreprendre une démarche cohérente et inscrite dans la durée", précise Epee.

"D?ores et déjà, le groupe Bouygues a fait connaître son accord pour sa participation prochaine à ce projet. D?autres contacts sont établis avec des sociétés qui souhaitent apporter leur contribution à la reconstruction du pays. Par ailleurs, une action humanitaire d?envergure pourrait être concrétisée dans les prochains jours dans le cadre de cette initiative", selon Epee.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/12/2011 à 1:48 :
Des signes du retour du colonialisme en AFN avec présence israélienne
La frontière tuniso-libyenne est fermé depuis deux semaines pour une « histoire de trafic d?essence suivi d?un accrochage avec des groupes irréguliers armés sans aucune perte des deux côtés »?
Or la Libye était le premier client avec la Tunisie avec un échange commerciale excédentaire en faveur dernière ? la question qui se pose : à qui profite la fermeture et l?insécurité à la frontière tuniso-libyenne?

Selon votre article, le cabinet français de conseil en intelligence stratégique a installé depuis le 11 octobre une antenne à Tripoli sous la responsabilité d?Hugues de Samie, conseiller du commerce extérieur de la France et ancien officier supérieur de la Légion étrangère avec la participation du groupe BOUYQUES?
Cette cellule ?déclarée? joue l?avant-garde d?une mission comprenant entre autre « l?accès aux personnalités qualifiées de la Libye nouvelle »?

Cette cellule ne devrait pas être la seule ; il existerait d?autres avec des interventions plus musclées en exemple : la base FRANCO- AMERICAINE secrète dans la région saharienne de « KATROUNE » en Libye. Selon des articles en langue arabe, l?Algérie refuse le survol de de son territoire par les drones venant de LIBYE Cf. :
http://www.alquds.co.uk/index.asp?fname=latest/data/2011-12-10-07-21-36.htm
http://www.elkhabar.com/ar/politique/273643.html
Et aussi selon d'autres sources, les français utiliseraient des drones israéliens utilisant un système de plate-forme israélienne, le Héron 1. Baptisé Harfang, livré fin 2008 Cf. :
http://www.lexpress.fr/actualite/economie/dassault-eads-la-guerre-des-drones_1058532.html
Ces drones avec une portée de plus de 4000 KM, ne peuvent travailler sans « assistance technique israélienne » d?Israël Aerospace Industries (IAI)? d?ailleurs d?après L?Express, la maintenance est assurée par les israéliens de IAI : ce qui implique l?intervention et la présence des israéliens en Libye? avec l?information d?un journal arabe libanais de « l?ouverture d?une ambassade israélienne à Tripoli avec l?aide du Qatar »? Cf. :
http://www.alkhabarpress.com/SiteNews/details.php?docId=25587
Nous assistons à un changement de la géostratégie de l?ensemble de l?Afrique du nord avec un risque en temps de crise d?un retour colonial en force
a écrit le 20/10/2011 à 18:24 :
vous detruissez le pays et vs voulez reconstruire pour ramener l argent ds vos pays

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :