L'OCDE abaisse drastiquement ses prévisions de croissance pour 2012

 |   |  204  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'OCDE a sabré ce lundi ses prévisions de croissance 2012 pour les Etats-Unis et la zone euro, exhortant les dirigeants du G20 à agir rapidement pour restaurer la confiance et éviter une sévère contraction des économies développées.

Dans une note publiée en prévision du sommet du G20 les 3 et 4 novembre à Cannes, l'Organisation pour la coopération et le développement économiques a réduit ce lundi ses prévisions de croissance 2012 pour la zone euro à 0,3% contre 2% prévu en mai et à 1,8% (contre 3,1%) pour les Etats-Unis.

Elle a appelé les dirigeants du G20 à prendre des mesures "audacieuses" pour calmer les turbulences des marchés et montrer qu'ils peuvent mettre en oeuvre des réformes structurelles face à la crise de la dette.

L'OCDE estime qu'une détérioration des conditions financières de l'ordre de celle constatée durant la crise de 2007-2009 pourrait entraîner une baisse de jusqu'à 5% du produit intérieur brut (PIB) de certaines économies de l'OCDE d'ici au premier semestre 2013.

A l'inverse, si les mesures annoncées lors du sommet européen de mercredi dernier sont efficacement mises en oeuvre et capables de restaurer la confiance, la croissance pourrait se révéler meilleure que prévu, juge l'OCDE.

Pour l'ensemble des pays du G20, l'OCDE prévoit désormais une croissance de 3,8% en 2012 et 4,6% en 2013, mais celle-ci sera tirée vers le haut par les marchés émergents et notamment la Chine (+8,6% en 2012 et +9,5% en 2013).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/11/2011 à 16:05 :
prévisions de croissance en 2012 pour la zône euro de 0,3 %, selon l'OCDE !!! il y a fort à parier que la France sera dans ces eaux là. Les rentrées fiscales seront donc impactées, et par voie de conséquence il faudra prévoir des mesures nouvelles d'austérité, pardon le terme est proscrit dans la bouche de N Sarkosy, on parlera donc d'économies nouvelles !!! qui en feront les frais, si je puis dire, les paris sont ouverts. Le gagnant aura droit à un week end sur le yacht de Bolloré, avec Carla et Nicholas.
a écrit le 01/11/2011 à 12:00 :
Et dire qu'on voulait faire des dépenses somptueuses pour les JO 2012, complètement inconscient !
a écrit le 01/11/2011 à 4:36 :
5% ? " ivi mike " il y a 59 ans !!!
a écrit le 31/10/2011 à 16:18 :
A quoi pense donc ce triumvirat français qui n'hésite pas à surendetter la France jusqu'à la faillite pour tenter de se faire réélire ? (la réponse est dans la question...).
a écrit le 31/10/2011 à 15:52 :
Je suis sûr que M. hollande va intégrer ces nouvelles données dans son projet ! sinon le rêve socialiste qu'il nous propose serait définitevement aps crédible. ....
a écrit le 31/10/2011 à 14:15 :
0,3% de croissance pour la zone Euro : allez, le trio Sarko-Fillon-Baroin, vous cherchiez désespérément 8 milliards d'Euros pour 2012, il vous en faut maintenant 16 milliards pour tenir vos promesses déficitaires !
a écrit le 31/10/2011 à 14:03 :
Pour ce qui ne comprennent pas le titre "sévère contraction des économies développées" = GROSSE RECESSION ou GROSSE CRISE !
a écrit le 31/10/2011 à 13:51 :
Que la France adopte une croissance 0% pour le prochain budget et les suivants!!!!
et si toutefois la croissance était positive...Appurons d'abord les dettes, puis baissons les impots de nos entreprises et des particuliers
Réponse de le 31/10/2011 à 15:08 :
encore un adepte du Yaka fokon
si vous êtes si fort, présentez vous en 2012 !
Réponse de le 31/10/2011 à 16:20 :
oui NN En fait nos dirigeants n'ont pas le choix ....si les budgets des 40 dernières années avaient été fait sur la croissance réelle nous n'en serions pas là. Les politiques de tous bords ont triché en toute conscience en faisant des budgets basés systématiquement sur des projections surévaluées de 1% !!!!
Réponse de le 31/10/2011 à 18:31 :
oui tout à fait et puis cette Loi de 1973 qui a imposé à l'Etat de s'endetter sur les marchés avec ....taux d'intérêt.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :