Le Brésil n'aidera l'Europe que via le FMI

 |   |  236  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le Brésil n'a pas l'intention de contribuer au Fonds européen pour soutenir la zone euro, a déclaré ce vendredi la présidente brésilienne Dilma Rousseff, estimant que toute aide devait passer par le Fonds monétaire international (FMI).

"Je n'ai pas l'intention de contribuer directement au fonds de stabilisation (FESF)", a déclaré Dilma Rousseff, la présidente brésilienne, lors d'une conférence de presse à Cannes en marge du G20. "Pourquoi le ferais-je alors que les Européens s'abstiennent ?", a-t-elle feint de se demander.

Dilma Rousseff a précisé que l'ensemble des pays "Brics" (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) s'entendaient sur le fait qu'une aide financière à la zone euro ne pouvait transiter que par le FMI.

Pour le moment, aucun montant pour une augmentation des ressources du FMI n'a été discuté au G20, a ajouté Dilma Rousseff, observant que les pays du G20 discuteraient de cette question lors d'une réunion des ministres des Finances en décembre.

Plus tôt dans la journée, Angela Merkel a avoué que quasi aucun pays n'avait officialisé sa participation directe au FESF. L'ouverture du Fonds européen aux investisseurs étrangers devra donc probablement se faire en coopération avec le FMI, tel que cela avait été envisagé lors du sommet européen de Bruxelles, le 26 octobre dernier.

Les principaux dirigeants du  monde se sont d'ailleurs entendus aujourd'hui pour élargir les ressources du Fonds monétaire. Les ministres des finances du G20 se rencontreront de nouveau courant novembre afin de se mettre d'accord sur la mise en oeuvre concrète des nouveaux pouvoirs de l'Institution, car plusieurs options sont à l'étude.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/12/2011 à 15:53 :
Le Bon sens paysan voudrait que la riche Europe aide le pauvre Brésil et non l'inverse. Le PIB par habitant du Brésil est de 10800 dollars pour un PIB de 33100 dollars en France. Les oligarques européens sont vraiment déconnectés de la réalité et marche sur la tête. Vivement Marine en 2012 pour apporter un peu de lucidité !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :