Une "zone euro restreinte" ? Berlin jure ne pas y songer

 |   |  187  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
A Berlin, Steffen Seibert dément fermement un article de Reuters selon lequel certains responsables allemands et français auraient discuté d'une intégration économique plus poussée, potentiellement avec un groupe restreint de pays européens. La France, elle n'a pas encore démenti.

Le gouvernement allemand n'envisage pas une zone euro restreinte et ses politiques se concentrent sur la stabilisation de l'ensemble du bloc de la monnaie unique, a déclaré jeudi le porte-parole de la chancelière Angela Merkel.

Dans un courrier électronique, Steffen Seibert dément fermement un article de Reuters selon lequel certains responsables allemands et français auraient discuté d'une intégration économique plus poussée, potentiellement avec un groupe restreint de pays européens.

"Le gouvernement allemand ne poursuit absolument pas un tel projet", a déclaré le porte-parole.

"Au contraire, nos politiques visent à stabiliser la zone euro dans son ensemble et a s'attaquer aux problèmes à la racine."

Une "stupidité", selon Juncker

Plus tard dans la journée, Jean-Claude Juncker, le président de l'eurozone, a également réfuté l'idée : "Je suis allergique à ces stupidités qui sont énoncées par certains et qui visent à mettre en place des divisions au sein de l'euro, qui est un groupe solide", a-t-il déclaré à Lisbonne. "Je déteste cette idée, d'ailleurs elle n'a aucune chance d'aboutir" a même ajouté le premier ministre luxembourgeois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :