OMC : le protectionnisme gagne du terrain

Les délégués à la Conférence ministérielle de l'OMC s'opposent aux mesures restrictives. La tentation protectionniste est plus forte en période de ralentissement. Un article de nos partenaires suisses du Temps.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)

La mise en garde contre «le protectionnisme et son impact comme dans les anne?es 30» lance?e jeudi soir par Christine Lagarde, directrice du Fonds mone?taire international, a trouve? un grand e?cho vendredi a? la 8e Confe?rence ministe?rielle de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a? Gene?ve.

La veille, l'organisation avait donne? un chiffre qui n'avait laisse? personne indiffe?rent: le nombre de mesures protectionnistes initie?es par divers pays, malgre? leur promesse de s'en abstenir, en 2011, s'e?le?ve a? 340, contre 220 l'an dernier. Et Pascal Lamy, directeur de l'OMC, avait, lors de la se?ance d'ouverture, affirme? que le protectionnisme pourrait cou?ter 800 milliards de dollars a? l'e?conomie mondiale.
«Si la crise s'installe, il y aura une vague de protectionnisme qui va s'installer qui sera pire que la crise de 2008-2009, a de?clare? Karel de Gucht, le commissaire europe?en au Commerce. Il y aura des augmentations des droits de douane, des taxes a? l'exportation ou encore des restrictions a? l'exportation. Ce serait tre?s dangereux dans une situation e?conomique qui s'aggrave de?ja?.»
Le commissaire europe?en a rappele? que les pays du G20 ont promis de lutter contre le protectionnisme. «J'aimerais que les dirigeants assis autour de cette table sacro-sainte fassent ce qu'ils ont dit. Certains participants ne respectent pas leurs promesses. Il faudrait un peu de logique... Quand on s'engage a? ce niveau-la?, il faut que les faits suivent les promesses.»
Pour Olusegun Aganga, ministre du Commerce du Nigeria, des mesures protectionnistes ne viendraient qu'aggraver la crise. «Certains pays, notamment en Afrique, continuent a? croi?tre depuis quelques anne?es et re?sistent encore au ralentissement qui pre?vaut notamment en Europe et aux Etats-Unis. Notre dynamisme ne doit pas e?tre brise? par des mesures unilate?rales de certains pays. Ces derniers doivent reconnai?tre qu'ils ont des obligations. Les pays les moins avance?s ne doivent pas faire les frais de la crise dans d'autres re?gions du monde.»
Selon le ministre nige?rian, la conclusion du cycle de Doha et une augmentation des e?changes commerciaux, et non le protectionnisme, sont ne?cessaires pour relancer l'e?conomie mondiale.
La de?cision de la Chine d'imposer une surtaxe sur certaines voitures ame?ricaines en de?but de semaine a e?te? largement commente?e a? la Confe?rence de l'OMC. Pour certains de?le?gue?s, cette mesure contredit la volonte? affiche?e de Pe?kin de ne pas e?riger de nouvelles barrie?res commerciales.

Pour le ministre chinois du Commerce, Chan Deming, cette surtaxe ne contredit pas les re?gles de l'OMC; elle a e?te? institue?e a? la suite d'une enque?te se?rieuse. «Selon les proce?dures e?tablies, c'est a? l'OMC maintenant de conduire sa propre enque?te; nous suivrons ses recommandations», a-t-il promis. Chan Deming a par ailleurs affirme? que le nombre d'enque?tes antidumping demande?es par les Etats-Unis a augmente? de 400% en 2011 par rapport a? l'an dernier. Du co?te? chinois, il a baisse? de 50%.

Le ministre a enfin re?fute? les alle?gations de protectionnisme, faites notamment par les Etats-Unis a? l'e?gard de la Chine. Selon lui, les e?lections pre?sidentielles ame?ricaines de l'an prochain, non seulement empe?cheront toute ne?gociation se?rieuse sur le cycle de Doha, mais seront aussi l'occasion de prendre des mesures protectionnistes.
L'OMC continuera a? surveiller tout de?rapage et publiera un rapport sur les mesures restrictives deux fois par an. Pour Pascal Lamy, celles-ci mettraient encore en pe?ril le commerce mondial qui a de?ja? commence? a? ralentir. «Le syste?me commercial multilate?ral est un point d'ancrage dans la tempe?te. Une grosse mer est en train de le de?stabiliser et de de?crocher l'ancre», a-t-il averti.

A retrouver sur le site du quotidien Le Temps en cliquant ici.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 18/12/2011 à 12:16
Signaler
Pays protectionnistes : Chine, Bresil, USA, Australie, Emirats Arabes Unis, Egypte, Arabie saoudite, Algerie, Argentine, Japon

à écrit le 18/12/2011 à 11:20
Signaler
comme on dit en france, ' ne confondons pas protectionnisme, et taxe anti delocalisation'......; le deuxieme est une exception culturelle

le 19/12/2011 à 10:11
Signaler
pffff exception culturelle et puis quoi encore.... on croit rever... c'est tellement dedaigneux a l'egard des autres cultures et notamment la culture chinoise qui est tellement plus venerable que la francaise...

le 20/12/2011 à 9:35
Signaler
ttt on ne peut émettre un jugement de valeur sur une autre culture. Par contre il ne faut pas imposer sa culture à un autre pays comme le font certaines ethnies en France car il faut respecter la culture du pays hôte sous peine de problèmes de rejet.

à écrit le 18/12/2011 à 10:46
Signaler
La désindustrialisation de la France avec l'usine du monde n'est pas acceptable et il faudra bien mettre un terme à la mondialisation avec tous ses travers que sont les flux logistiques déments et absurdes quand un produit fait des allers et retours...

le 18/12/2011 à 19:33
Signaler
tant que les commerçants français peuvent continuer à financer les politiques, pourquoi voulez-vous que cela s'arrête.

à écrit le 18/12/2011 à 8:26
Signaler
Le protectionnisme consiste à taxer les produits importés. Qui payera ces taxes ? Les Chinois ? Non, bien sûr ! Les Français, surtout les plus pauvres d'entre nous, payeront seuls les taxes du protectionnisme, alors qu'ils n'en peuvent déjà plus des ...

le 18/12/2011 à 9:00
Signaler
Les paradis fiscaux ne peuvent fonctionner que pour de petits pays (c'est d'ailleurs un fait) , il faut une grande proportion de riches (venant essentiellement de l'extérieur du pays) qui payent peu de taxes mais qui en paye quand même suffisamment p...

le 18/12/2011 à 12:51
Signaler
Taxer n'est pas partager mais voler. Nous sommes déjà trop spoliés.

le 18/12/2011 à 16:56
Signaler
Bien sur .... et il faut laisser aux riches la liberté de partager ... ou pas

à écrit le 18/12/2011 à 5:31
Signaler
Se sont les déséquilibres des balances commerciales qui contraignent certains pays au protectionnisme. Il serait certainement plus judicieux d'établir des règles pour limiter et même éliminer ces déséquilibres que de recourir au protectionnisme. Cepe...

à écrit le 18/12/2011 à 5:06
Signaler
le protectionnisme n'est qu'une réaction légitime de pays ayant une balance commerciale déficitaire pour protéger leur économie face à une politique d'exportation agressive d'autres pays. Si les échanges économiques sont équilibrés le protectionnisme...

à écrit le 17/12/2011 à 20:13
Signaler
Aller produire des biens dans des pays qui ne les consomment pas juste parce que leurs standards sociaux environnementaux sont plus bas est contraire au progrès quoi qu'en dise Mr LAMY (socialiste)Les clients potentiels perdent leur pouvoir d'achat ...

à écrit le 17/12/2011 à 18:45
Signaler
Le commerce mondialiste est foncièrement INJUSTE !!! Les chinois taxent à 80% les produits Européens faits avec une main d'oeuvre qui a un niveau de vie décent et qui a les moyens de se soigner et d'éduquer leurs enfants comparé à la chine qui a main...

le 18/12/2011 à 5:17
Signaler
@ Tonio Delavega, Les accords avec la Chine ont étés surtout voulus par l'Allemagne dans le but de pouvoir exporter ces produits technologiques de pointe en contre-partie de l'ouverture des marchés Européens. Alors que l'Allemagne Exporte énormément...

à écrit le 17/12/2011 à 16:26
Signaler
Protectionnisme!!! Si ne pas accepter un produit fabriqué par des enfants,dans un lieu sans norme environnementale,pour un salaire dérisoire,un niveau de vie du moyen âge,avec au final une qualité non homologuée,pour un prix de vente qui fait COEFFI...

à écrit le 17/12/2011 à 16:21
Signaler
Nous, nous sommes des bons eleves , Madame la directrice du FMI et ex ministre des Finances de la Republique Francaise. Notre "consommez Francais " , c'est juste une petite astuce electorale, ca compte pour du beurre en somme. Des l'election passee...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.