Le belge Peter Praet devient chef économiste de la BCE

 |   |  291  mots
Copyright Reuters
Le belge Peter Praet, nommé mardi économiste en chef de la Banque centrale européenne (BCE) par son président Mario Draghi, permet à la BCE de ne mécontenter personne dans le bras-de-fer entre Paris et Berlin pour la succession de l'allemand Jürgen Stark à ce poste.

La Banque centrale européenne (BCE) a confirmé ce mardi que le français Benoît Coeuré serait chargé des opérations de marché au sein de son directoire, tandis que le belge Peter Praet se chargerait du poste très convoité des questions économiques.

L'institution de Francfort précise que Benoît Coeuré, ex-numéro deux du Trésor français, prendra en charge les opérations de marchés à partir du 1er mars en lieu et place de l'espagnol José Manuel Gonzalez-Paramo. Ce dernier reste chargé de la supervision des études et des statistiques.

Le président de la BCE Mario Draghi et le vice-président Vitor Constancio conserveront leurs fonctions, précise la banque centrale dans un communiqué.

De son côté, Peter Praet, 62 ans, était entré au directoire de l'Institution de Francfort en février 2011. Pour occuper le poste stratégique d'économiste en chef de la BCE, l'Allemagne défendait la nomination de Jörg Asmussen, et la France celle de Benoît Coeuré. Avant d'entrer au directoire de la BCE, Peter Praet était directeur de la Banque nationale de Belgique depuis 2000.

Spécialisé dans la stabilité financière et la supervision des infrastructures financières et les systèmes de paiement, il était aussi depuis 2002 membre du Comité de direction de la Commission bancaire, financière et des assurances en Belgique (CBFA), où il était responsable de la politique prudentielle des banques et assurances.

Premier économiste en chef non allemand de la BCE, Peter Praet a tout de même des liens profonds avec l'Allemagne, où il est né d'une mère allemande et d'un père médecin militaire belge, et où il a passé les dix-sept premières années de sa vie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :