Quelle Russie veut Vladimir Poutine ?

 |   |  744  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
De retour au Kremlin pour un mandat de six ans, Vladimir Poutine a le choix entre deux stratégies: ne rien changer, assurer la stabilité du pouvoir, c'est à dire des clans qui le soutiennent... Ou prendre le risque d'engager le pays sur la voie des réformes, au risque de déstabiliser la "Poutinie".

Les mots "sacrés" ont été prononcés dimanche 4 mars, lorsque Vladimir Poutine, tout juste assuré de son élection, s'est exprimé sur la place Rouge pour célébrer sa victoire: "patrie, grande Russie, stabilité....". Une vision de la conduite de la Russie que Vladimir Poutine tente d'imposer au pays depuis plus d'une dizaine d'années. Mais au delà de ces phrases de circonstances, est-ce le chemin dans lequel il entend poursuivre sa tâche ? Rien n'est moins sur. Vladimir Poutine a le choix entre deux stratégies. La première est de nier l'importance du mouvement d'opposition qui s'est déclaré depuis plusieurs mois, de faire de la "stabilité" le maître-mot de sa politique, de consolider le pouvoir et  la richesse des clans qui l'accompagnent depuis le temps où il officiait à la mairie de Saint-Pétersbourg, de continuer à ne compter que sur les recettes liées aux exportations énergétiques pour financer les énormes besoins en infrastructures du pays et le renouvellement des gisements de gaz et de pétrole dans la zone arctique et en Sibérie orientale. Il serait ainsi dans la lignée de ses précédents mandats de Président ou de Premier ministre. 

Préparer une sortie par le haut

La seconde...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :