Israël évalue les coûts d'un conflit avec l'Iran

 |   |  760  mots
Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien/Copyright Reuters
Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien/Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le gouvernement de l'Etat hébreu étudie le coût d'une attaque militaire des installations nucléaires iraniennes. Si le coût humain pourrait s'avérer relativement réduit, en revanche les conséquences économiques seraient considérables, avec notamment la flambée du prix du pétrole.

Une avalanche de milliers de roquettes et de missiles suivie d'une paralysie de l'activité des entreprises et d'une chute en spirale de la Bourse de Tel Aviv sans compter une flambée du prix du pétrole. Sur le papier, ces épisodes d'une guerre avec l'Iran auraient tout du scénario catastrophe pour l'économie israélienne. Benjamin Netanyahu se dit pourtant prêt à prendre ce risque en évoquant une possible "option" militaire contre les installations nucléaires iraniennes. Pour le Premier ministre, il pourrait s'agir du moindre mal. Son argument est simple : l'Iran doté de la bombe atomique constituerait une menace autrement plus grave pour l'existence même d'Israël que des représailles que pourraient mener Téhéran et ses alliés islamistes du Hezbollah au Liban et des islamistes palestiniens du Hamas dans la bande de Gaza en réponse à des raids aériens israéliens.

300 victimes potentielles du côté israélien

D'ores et déjà Ehud Barak, le ministre de la Défense, a évalué le nombre de victimes israéliennes potentielles. "Il n'y a aucune chance pour qu'il y ait 500.000 morts, ni 5.000, ni même 500", a-t-il affirmé récemment en avançant le chiffre de 300. Il a ainsi répondu au député d'opposition Zeev Bielski prévoyant une catastrophe humaine à la suite de l'impréparation de la défense passive incapable de protéger comme il convient la population civile faute de suffisamment d'abris. Sur le front économique, Yarom Ariav, un ancien directeur général du ministère des Finances, estime à plusieurs dizaines de milliards d'euros le coût d'une guerre. Il a rappelé dans le quotidien financier Globes que l'armée avait obtenu une rallonge d'environ 15% de son budget (1,7 milliard d'euros) pour reconstituer ses stocks d'armes et de munitions à la suite de la guerre menée en 2006 pendant trois semaines contre le Hezbollah au Liban.

L'activité économique du pays serait réduite de moitié

Les réparations de bâtiments, de logements touchés par une partie des 4.000 roquettes tirées par le mouvement chiite avaient coûté 1,4 milliard d'euros. En cas de conflit avec l'Iran, les attaques de missiles beaucoup plus massives pourraient réduire de moitié toute l'activité économique du pays, soit l'équivalent d'une perte pour le PNB de 10 milliards d'euros si les opérations militaires devaient durer un mois. Et pour couronner le tout, le prix du pétrole pourrait s'envoler à cause d'un possible blocus par les Iraniens du détroit d'Ormuz dans le Golfe par où transitent 60% du brut exporté dans le monde. Une telle flambée du coût de l'énergie ne manquerait pas de déclencher une sévère récession en Europe et aux Etats-Unis, les principaux partenaires commerciaux de l'Etat hébreu. Bref de quoi provoquer une descente aux enfers de la Bourse de Tel Aviv.

Débat sur la longueur d'un tel conflit

Mais, selon les professionnels, tout dépend de la longueur d'un éventuel conflit. "Le marché peut se redresser très vite s'il voit que la fin de guerre est en vue comme cela a été le cas au bout de quatre jours durant la confrontation avec le Hezbollah en 2006. En revanche, la Bourse continuera à descendre en vrille s'il y a une escalade ou une prolongation des affrontements", prévoit Yoram Gabaï de Peiilim Investment, une société de gestion d'actifs. "Dans la guerre comme dans les investissements, il faut disposer d'une stratégie de sortie avant de commencer à agir", prévient-il. Sur ce point, Moshé Vered, un ancien haut responsable du ministère de la Défense est plutôt pessimiste. Selon lui, une guerre avec l'Iran "pourrait ne pas se mesurer en terme de jours, de mois, mais d'années. "Le conflit entre l'Iran et l'Irak de Saddam Hussein (1980-1988) a fait un demi-million de morts du côté iranien et coûté davantage que tous les revenus tirés du pétrole par l'Iran durant le 20e siècle, mais ce n'est que lorsque la survie du régime a été mise en cause que les Iraniens ont accepté un cessez-le-feu", rappelle-t-il.

Pour Danny Yatom, un ancien patron du Mossad, les services de renseignements israéliens, l'enjeu en vaut malgré tout la chandelle. "Certains affirment que l'Iran n'osera jamais lancer une attaque nucléaire contre Israël. Mais qui peut dire à coup sûr qu'ils ont raison ? Nous n'avons pas les moyens de prendre un pari aussi dangereux et accepté ainsi de devenir l'otage de Téhéran", souligne cet maître espion.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/05/2012 à 17:46 :
Histoire de distraire la galerie ... pendant ce temps autre chose est fait !
a écrit le 11/04/2012 à 20:14 :
Ce qui est choquant ici, est que la majorité des commentaires ne papotent que du point de vue monétaire sans penser au cout humain ! Le ministre de défense pense que 300 victimes n'est rien parce que les membres de sa famille sont épargner; ils ne pense pas non plus au victimes de l'autre coté (Iran et les voisins)!
Ce qui surprend le plus est que les gens pensent que l'Iran soit une réelle menace pour le monde alors que la vraie menace sont l'Israel et leur patron (USA) qui leur offre tout les nécessaires de guerres ! Sur ce point les gens victimisent Israel alors même que c'est le vrai coupable de l'instabilité dans la sous-région !
a écrit le 11/04/2012 à 14:58 :
sdfsd
a écrit le 10/04/2012 à 23:46 :
l'Iran doté de la bombe atomique constituerait une menace autrement plus grave pour l'existence même d'Israël //versus// israel doté de la bombe atomique(c'est le cas) constituerait une menace autrement plus grave pour l'existence même de l'Iran.
Je sais pas vous, mais je pense que si ces deux nations étaient laïques, il n, y aurait rien d' insurmontable pour faire la paix. euh l' égémonie peut-être? ah ben non ca serait comme dire qu'ils sont totalitaires, tsk tsk
a écrit le 10/04/2012 à 17:07 :
Ah toutes ces sectes euh pardon religions qui pronent le partage et la non-violence et passent leur temps à se taper dessus.
Réponse de le 10/04/2012 à 23:54 :
tu aurais du dire grosses sectes, soyons respectueux,tsk.
a écrit le 10/04/2012 à 16:22 :
Certains voudraient bien créer une troisième guerre mondiale. Rêve fou des mêmes fous d'antan ..ou de leurs enfants. Les USA voudraient retrouver leur rôle de chef de file mondial celui qu'ils ont perdu en 2004 à la fin convenue de leur cycle accepté il y a bien longtemps. Les juifs jouent le rôle de la mèche qu'ils portent longue comme à leur habitude. L'Europe dit-on serait dans la situation ancienne des USA et du Lindberg pacifiste avant pense-t-on de repousser d'un faux prétexte cette manipulation et d'y mettre toute sa force et son argent. Les parties se partageraient alors les zones perdues des vaincus. "L'Europe avance pour ne pas reculer" sera alors l'argument principal. Faire la guerre malgré les peuples, le "plus jamais ça" étant remplacé avantageusement par le "plus jamais là" : voilà la théorie; mais peut-on gagner cette guerre en devenir ? La réponse est non ! On ne peut pas tenir un grand territoire durablement, il est possible seulement de l'annexer à un territoire plus grand en "achetant" la paix de ses populations. Au final donc : les français paieront !
Réponse de le 10/04/2012 à 18:50 :
Je suis tout à fait d'accord avec votre analyse.
Réponse de le 10/04/2012 à 21:19 :
linberg, n'était pas que pacifiste, il était aussi pro allemand, ce qui lui valu de ne pas, malgré ses demandes, d'être une fois la guerre déclarée intégrée à l'armée américaine.
a écrit le 10/04/2012 à 15:36 :
Scandaleux.

Ils vont lancer une guerre qu'ils ne contrôleront pas, il faudra leur venir en aide derrière, et qui payera le coût humain de tout cela? Toutes ces victiles innocentes iraniennes en premier lieu!!

L'Irak n'a pas servit de leçon, on nous resert les mêmes prétextes, action préventive parce que l'Iran est une menace pour la paix mondiale... Mais qui menace la paix mondiale au final? On apporte la guerre sur leur terre, et ce sont eux la menace?

Israël n'est même pas membre signataire du TNP!!! C'est quand même le comble de l'ironie, on veut empêcher un pays d'exercer ses droits nucléaires, droits assurés par le TNP dont l'Iran est signataire, mais Israël veut l'interdire, alors qu'ils n'en font même pas partis....

Car lancer une attaque sur L'Iran, personne ne peut en prédire les conséquences, à court, moyen et long terme pour sur. Peut-être que le régime s'effondrera (un grand bien pour l'Iran), peut-être que nous aurons une 3ème GM, si la Russie et la Chine profitent de l'ocassion pour écraser économiquement les USA, peut-être même une frappe nucléaire à faible échelle, qui rappellera au monde les horreurs du nucléaire, peut-être qu'Israël signera là sa mort politique, économique et son isolement ainsi qu'un regain partout dans le monde de l'antisémitisme, si une telle frappe générait des milliers de victimes civiles.

Alors Mr Netanhyaou, êtes vous sur que le coût ne se chiffrera qu'à 300 pertes humaines (pour Israël) et quelques milliards d'US? Et si la résultante n'était pas bien pire? Et si l'action d'Israël provoquait par elle-même sa perte, non physique mais politique et économique?
Réponse de le 10/04/2012 à 16:50 :
hé oui c est tout à fait bien résumé et trés bien vu...En espérant qu il n y ait pas de conflit et surtout pas de frappe nucléaire du tout parce qu avec le jeu des alliances elle ne restera pas "petite" En 1945 les Américains étaient les seuls à avoir LA bombe c est plus le cas
Réponse de le 10/04/2012 à 18:01 :
L'antisémitisme est déjà bien implanté partout dans le monde. Revivifié par l'extrême gauche anti-israélienne. C'est une donnée du problème. Rien de plus. Et je ne vois pas la Chine ou la Russie risquer grand chose pour sauver l'actuel régime iranien... Je les vois plutôt se positionner en soutient d'un régime futur plus favorable à leurs intérêts.
Réponse de le 10/04/2012 à 21:21 :
quant un pays menace, matin, midi et soir de destruction, un autre pays, il est évident que ce dernier doit prendre la menace au sérieux et en tirer les conséquences, c'est à dire une action préventive pour éloigner la menace.
Réponse de le 11/04/2012 à 15:55 :
eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee
a écrit le 10/04/2012 à 15:26 :
test
a écrit le 10/04/2012 à 15:03 :
Il faudrait qu'Israel pense une bonne fois pour toute à arreter de se mettre tout le monde à Dos.
Pour rappel, Israel a été créé à la sortie de la seconde guerre mondiale pour que les réfugiés juifs ait un état à eux.
La résolution de l'ONU prévoyait un état juif et un état palestinien.
70 ans plus tard Israel ne pense qu'à s'étendre en Palestine (état qui n'a jamais été créé).
A mon avis le problème est le comportement inadmissible d'Israel (largement soutenu par les USA). A aucun moment depuis 70 ans ils n'ont envisagé la paix avec leurs voisins.
Ce sont des va-t-en guerre. Vu comme c'est parti ils ont été les victimes de la seconde guerre mondiale mais avec un comprtement aussi inapproprié, ils seront les responsable de la 3eme guerre mondiale.



Réponse de le 10/04/2012 à 17:27 :
Tant que des ignares penseront que l'état hébreu a été créé pour que des réfugiés juifs aient un état, l'analyse du conflit ne progressera pas...
a écrit le 10/04/2012 à 13:56 :
si israel ne s'occupait que du front iranien, c 'est une option, mais malheureusement ne pensez-vous pas que si israel bombarde l'iran, il y aura des réactions locales palestiniens et arabes israeliens, puis liban, puis syrie, puis irak ,puis jordanie, et egypte, et pourquoi pas turquie etc, etc,+ afghanistan, pakistan, ! etc, etc...même si il sont loin d israel! une réaction en chaine difficile à maitriser.
Réponse de le 10/04/2012 à 15:32 :
pas forcement il faut bien comprendre que l'Iran (chiite) est l ennemi déclaré de casiment toute les autres nations du golfe (sunnite) hormis l'Irak .L Iran les inquiéte c est d ailleurs une des raisons que la plupart tollére des forces américaines importante sur leur sol que ce soit en Arabie Saoudite ou au Koweit ou navale comme au Qqatar siége de la 6 éme flotte US.Par contre vous avez raison dans le sens ou un conflit avec Israel risque de déclencher une serie d'evenements catastrophiques pouvant mener à une guerre globale
Réponse de le 10/04/2012 à 16:44 :
L'Iran est un gros fournisseur de petrole pour les chinois. Les chinois reagiront tres rapidement si l'un de leurs plus gros fournisseurs est agressé et ne peut leur livrer de produits.
a écrit le 10/04/2012 à 13:49 :
Vous donnez des idées à arkozy au cas où il perdrait les élections et ce, le soir du 6 Mai entre 20h00 et 23h59.
a écrit le 10/04/2012 à 13:40 :
"Si le coût humain pourrait s'avérer relativement réduit" = 300 morts israéliens !!!!!!!!!!! sans compter les potentielles victimes iraniennes (Ah j'ai oublié, eux ça compte pas)!!!!!!! la bêtise humaine n'a pas de limite ... cet article est tout simplement scandaleux
a écrit le 10/04/2012 à 13:13 :
Les postures belliqueuses de Mr Netanyahu donnent résonnance et pertinence aux récents propos de Gunter Grass sur l'etat d'Israel .

Le poème de Gunter Grass a défrayé la chronique la semaine derniere, mais ne manque pas de nous interroger sur l'apocalypse que représente une nucléarisation du Moyen-Orient .

Un désarmement total de ces théocraties nucléarisées ou en passe de l'etre (de droles de démocraties ou de Républiques en fait !) serait la seule vraie solution , source de paix et d'espoir pour leurs peuples et le reste de l'humanité.

a écrit le 10/04/2012 à 12:58 :
si ils estiment que attaquer l iran est inévitable als qu'il le fasse . Tout en faisant le moins de victime possible .
Réponse de le 10/04/2012 à 14:04 :
Le moins de victime possible, une absurdité, vas-y à la guerre avec ta famille, et tu sauras ce que c'est la guerre, ignorent...
Réponse de le 10/04/2012 à 15:39 :
tu as raison Beline, parfois on croise des petits cons. ce qui est marrant ils oublient qu'on est tous des êtres humains à la fin on a les mêmes besoins et on finira tous de la même façon . Quelle égoïsme ? parce que Jojo se croit en sécurité.
Réponse de le 10/04/2012 à 17:23 :
@Beline c'est toi l'ignorant.Apprends d'abord a ecrire correctement
IGNORANT pas IGNORENT!!!
a écrit le 10/04/2012 à 12:53 :
repentez-vous, repentez-vous car la fin des temps est proche. Israel veut vivre mais ne veut pas que vive la palestine!
a écrit le 10/04/2012 à 12:28 :
Depuis des centaines d'années les gouvernements envoi leur peuple se faire massacrer, qu'ils aillent eux-mêmes faire la guerre tous ces lâches de politiques, et tous ceux qui se cachent derrière les banquiers et les vendeurs de morts, tous les complexes militaro de la terre, ont veut la paix, LA PAIX, LA PAIX
a écrit le 10/04/2012 à 10:11 :
Quand il s'agit de coût dollars, on y refléchit a 2 fois mais pour la vie humaine il y a longtemps que l'on aurai déclarer la guerre!
Réponse de le 10/04/2012 à 10:31 :
Remarque judicieuse, Samuel. Mais regardez bien : il parle de 300 ... soldats. Et pas non plus de la riposte...
a écrit le 10/04/2012 à 9:51 :
les plus soulagés seraient l'arabie saoudite et les émirats, premiers otages potentiels du nucléaire iranien.l'occident ensuite par le controle ou le blocage du détroit d'ormuz, même en cas d'intervention américaine.
pour le reste difficile de juger, une chance sur deux qu'un régime iranien use de l'arme nucléaire en premier, dépendant de la situation interne de l'iran, si le régime de la théocratie était remis en cause de l'intérieur, une diversion de ce type pourrait ête tenté, reste qu'effectivement celà represente une menace réelle pour l'etat hébreux, peuvent ils attendre que cette menace se concrétise, l'annihilation d'israel entrainerait l'annihilation de l'iran mais çà sert à quoi de détruire une adversaire qui vous a détruit , principe de base de la dissuasion nucléairre.
l'arme nucléaire n'est avant tout qu'une arme de dissuasion, en faire une arme de chantage revient à s'asseoir sur un tonneau de poudre dont la méche est allumée.
Réponse de le 10/04/2012 à 14:07 :
Lors de la guerre du vietnam, les vietcongs n'avaient pas d'arme nucléaire, mais avec leur courage et leur ténacité, ils ont balayé l'expansionisme amméricain hyper armé!!!
Réponse de le 17/07/2012 à 17:49 :
En mm temps, faut dire que les US ont pas lâché un très grand nombre de bombes nucléaires non plus, et c'est pas faute d'en avoir..
Les Vietcongs ont perdu beaucoup plus d'hommes que les US d'ailleurs, la victoire, elle, s'est faite sur le territoire américain à coup de photo scandaleuses...

Revenant au sujet, c'est un peu normal qu'Israel s'inquiète qu'un pays qui le menace matin midi et soir possède LA bombe..
a écrit le 10/04/2012 à 9:49 :
Ignoble !Tout cet article n'envisage une attaque de l'état juif contre l'Iran que sous l'angle du coût de cette opération en terme de fric. Les pertes humaines ( 300, 3000, 30000) monsieur Netanyahu ne s'en soucie guère .Je ne suis pas certain que ses compatriotes soient de son avis en définitive.@philipilus Bonne question à qui profiterait le crime ? A mon idée l'odeur du pétrol interesse toujours de ce coté et de l'autre coté de l'atlantique. Merci
a écrit le 10/04/2012 à 9:30 :
Face aux menace de l'Iran, Israel doit agir et peut importe les conséquence économique car un Iran nucléaire serait bien pire............
Réponse de le 10/04/2012 à 10:06 :
.....pire que les "Alliés" qui ont fait 700 000 MORTS en Irak,300 000 en Afghansitan,10 000 en Lybie
Réponse de le 10/04/2012 à 10:15 :
Et les pertes humaines en terme de population civile, on s'en fiche également n'est ce pas. Tout est uniquement question de pétrole et d'argent dans ce coin du monde, l'humain n'est qu'un accessoire pour arriver à ses fins.
Réponse de le 10/04/2012 à 13:00 :
je n ai aucun amour pour l'Iran (enfin pour leur gourvernement théocratique) pas plus pour Israel (pour les même raison) mais je pense que l'analyse de M Netanyahu est ridiculement optimiste .Tsaal est certe trés bien équipé et trés bien entrainée mais c est aussi le cas de l'armée Iranienne L'Iran dispose d une aviation et d une armée de terre puissante L attaque meme contre le reacteur Iranien ne sera pas une partie de plaisir ni gagnée d avance . En outre il faut voir les concéquences a moyen long terme , l opposition politique Iranienne pourrait etre la premiere victime de cette attaque , et de toute faon on assisterait à un durcisment du régime .Plus dur qu aujourd hui c est difficile me direz vous? Il est connu que d importants élément du régime ont des vues sur l'Irak (qui est doit on le rappeler a majorité Chiite) cette attaque pourrait servir de pretexte a une annexion sous un pretexte ou un autre (unification des "freres" Chiites, faire bloc contre l aggresseur Sioniste etc etc .... comme disait l autre quand il sagit de se mettre sur la tronche on finit toujours par trouver un pretexte) Le moment serait en outre idéal l'Irak est extrement divisée et l'Iran dispose du soutient de nombre de leur politique, l'armée Irakienne est en outre extrement faible à l heure actuelle les américains sont partis pour la plupart et leur base d opération la plus solide et la plus proche se trouve en Arabie Saoudite ce qui leur laisse le temps de faire un raid éclair. Si ce genre de scénario se réalise nous verrons alors poindre le nez d une "magnifique" 3eme guerre mondiale avec d un coté l'Iran/Irak et leur alliers et de l autre le reste du monde Sunnite et leur alliers
Réponse de le 10/04/2012 à 14:12 :
@ MORDRAKHEEN Vous avez oublié la France de sarkozy??? une façon de rester au pouvoir si son ami nettanayou déclenche le conflit avant le 06 mai 2012!!!
Réponse de le 10/04/2012 à 15:20 :
je ne crois pas qu ils soient si amis que ca et je ne vois pas en quoi ca aiderait Sarkozy si un conflit éclate ...qui que ce soit au pouvoir si ce scénario catastrophe se déclenche la France sera entrainé dedans à court ou moyen terme que ce soit Hollande ou Sarkozy De toute façon ce sera une catastrophe internationale qui outre le cout en vie humaine (le conflit Iran/Irak ) a fait des millions des morts ) aurait un impact désastreux au niveau économique sans rien résoudre du probleme de l'arme nucléaire iranienne Je reste persuadé, et cela n engage que moi, que l Iran dispose de têtes nucléaires russes "égarées" pendant les années 90 pas plus de 5 probablement 1 ou 2 mais c est suffisant pour produire une catastrophe
a écrit le 10/04/2012 à 8:57 :
Justification bidon, discours bidon, mais volonté de fer..
Ils la veulent, leur guerre, quitte à ètre annihilés.
Au final, à qui profiterait le crime?
Réponse de le 10/04/2012 à 12:00 :
ça me fait rigoler lorsque je me rappel que Shimon Peres (président israélien) à un prix Nobel de la paix.
De toute façon une troisième guerre mondiale est inévitable!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :