L'Algérie accélère ses projets de développement pour le grand sud

 |   |  466  mots
Vue de Ghardaïa, ville à 600 km au sud d'Alger/Copyright AFP
Vue de Ghardaïa, ville à 600 km au sud d'Alger/Copyright AFP
Alger s'inquiète du risque de contagion sécessionniste des Touaregs maliens sur ceux du sud du pays. Pour la contenir, le gouvernement annonce de nombreux grands projets d'équipements.

La partition du Mali inquiète l'Algérie. Dans la foulée des événements qui secouent son voisin du sud avec notamment la proclamation par le Mouvement de libération de l'Azawad (MNLA) de l'indépendance du nord Mali, le gouvernement algérien a annoncé plusieurs grands projets pour le sud, très peu développé. Une autoroute de 1.000 km pour relier la capitale à Ghardaïa pour plus d'un milliard d'euros, deux hôpitaux hospitalo-universitaires (CHU) et des centres anti-cancer dans deux villes du sud, Bechar et Ouargla, pour 100 millions d'euros, des projets de transfert d'eau et création de dix entreprises publiques pour lutter contre le chômage endémique dans cette région, riche en hydrocarbures, qui nourrit l'Algérie.

Transfert d'eau entre In Salah et Tamanrasset

Fait inhabituel, le Premier ministre Ahmed Ouyahia s'est rendu à Tamanrasset à l'extrême du sud, pour rencontrer les chefs des tribus Touaregs et réaffirmer la présence de l'Etat dans ces régions déshéritées. Les autorités algériennes s'inquiètent de la contagion sécessionniste des Touareg du Mali sur ceux d'Algérie. Et pour se justifier d'avoir respecté le sacro-saint principe de l'équilibre régional dans la redistribution des richesses issues de la vente des hydrocarbures, le gouvernement rappelle aussi la réalisation d'un projet gigantesque de transfert d'eau entre In Salah et Tamanrasset, sur 750 km, pour plus de deux milliards de dollars." Ce projet était une vue de l'esprit il y a quelques années, maintenant, c'est une réalité », se vante le ministre des Ressources en eau, Abdelmalek Sellal. Mais ce projet destiné à résoudre la grave crise d'eau qui affecte Tamanrasset constitue une exception.

Nombreuses manifestations du sud contre le nord

Les régions du sud manquent de tout, même de l'électricité, pourtant produite avec du gaz extrait dans le sous sol saharien ! Le pouvoir algérien, même s'il ferme les yeux sur les activités de contrebande des Touaregs, a beaucoup de choses à se reprocher. Les habitants du sud manifestent souvent pour réclamer du travail et dénoncer le favoritisme dont bénéficient les gens du nord dans le recrutement dans les bases pétrolières du sud. Aucun ministre originaire du grand sud ne siège au gouvernement. Les postes importants au sein des institutions de l'Etat et des entreprises publiques sont occupés majoritairement par les gens du nord. Pour se soigner, les malades du sud sont souvent obligés de faire des milliers de kilomètres pour se déplacer à Alger. Les habitants des villes du sud manifestent souvent pour réclamer du travail et dénoncer le favoritisme dont bénéficient les gens du nord dans le recrutement dans les bases pétrolières du sud.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/04/2012 à 0:58 :
L'ensemble des projets évoqués dans cet article étaient inscris dans le plan 2009-2014, donc bien avant la crise malienne. Les régions du Sud sont depuis longtemps une préoccupation de l'état, les malades qui "se rendent sur Alger pour se faire soigner" était vrai mais en 2001! Aujourd'hui la majorité sont traités dans les régions Sud, seul les cas particuliers sont envoyés sur les grandes structures du Nord déjà bien saturées! Enfin une précision est à apporter dans cet article, Ahmed Ouyahia s'est rendu à Tamanrasset en tant que chef du RND et non premier ministre et cela dans le cadre des élections législatives dans ce pays. Avant de balancer de telles information il serait peu être plus judicieux et constructif d'analyser la situation et la cas des Touaregs Algériens et du statut particulier qui leur est accordé en Algérie.
a écrit le 12/04/2012 à 17:11 :
A Bob
D'une part ce que la France a réalise en Algerie elle l'a fait pour les europeens et non pas pour les "bougnoules" et d'autre part ces réalisations ont été financées avec de l'argent algerien:les historiens (y compris français)estiment à 10 milliards d'euro actuels la valeur du butin dont la France s'est emparé lors de la prise d'Alger sans parler des terres et autres biens dont elle s'est emparé par la suite.Donc si vous estimez que le colonialisme à été un élément positif pour l'Algerie alors c'est à vous de revisiter l'histoire de l'Algerie
a écrit le 12/04/2012 à 16:16 :
Vraiment c du n'importe quoi tous ces projets dans vous parler exister bien avant la crise au mali d'ailleurs ils ont commencé les travaux bien avant le problème vous savez pour nous les originaires de tamanraset cque la France avec l'otan en foutu un bordel énorme avec l'intervention en ligoté pour nous les touaregs algériens notre situation économique elle est à envier par rapport à celle des autres touaregs de la région Sahel il faut pas dire n'importe quoi quand on connais pas le sujet je vous fai remarque que nous nous sommes jamais révolté contre le pouvoir algérien depuis l'indépendance du pays en 1962
a écrit le 12/04/2012 à 0:28 :
oui et pourquoi l Algerie veut garder le sahara ex Francais et refuser que le maroc garde le sahara ex espagnol
le sahara n a d ailleurs jamais ete Algerien ou marocain avant les independances de ces pays
a quand une grande region saharienne , que De gaulle avait refuse en 1960 ( ses interets pour les essais nucleaires..)
Les frontieres issues de la colnisation doivent etre revues une bonne fois pour toutes
relancons le projet de l OCRS organisation commune des regions sahriennes
Réponse de le 12/04/2012 à 10:10 :
Mr peter va reviser tes cours avant de se prononcer sur quelque chose l'Algerie existe avant 1830 et la france a détruit plus qu'elle a construit
Réponse de le 12/04/2012 à 12:35 :
ya mr "peter" soyez credible et objectif ne nous faites pas passer des vessies pour des lanternes elevez un petit chouiya le debat " ex sahara français" mauvaise foi ou ignorance?
Réponse de le 12/04/2012 à 16:15 :
Jakelmaaa vous ne connaissez visiblement pas l'histoire de l'Algérie. Désolé mon vieux mais l'Algérie n'existait pas avant 1830. La soupe que vous servez, plus personne n'en veut. Les seules choses de bien en Algérie sont celles qui ont été laissées par la France. Je parle en connaissance de cause, car moi, sans doute contrairement à vous, j'habite en Algérie.
Réponse de le 12/04/2012 à 17:20 :
Pour une raison trés simple mon cher Bob:aucun peuple ne nous a contesté notre droit de propriété sur le sahara algerien.personne(excépté vous) ne conteste l'algerianité de ce térritoire alors que concernant le sahara occidental un peuple(sahraoui) qui ne se considére pas marocain revendique des droits sur ce térritoire
Réponse de le 12/04/2012 à 17:29 :
Tres peu d'Etats actuels existaient (dans leurs frontieres d'aujourd'hui) avant 1830:l'Allemagne,l'Italie...mon cher Bob si vous etes algerien je crois sentir en vous un complexe d'inferiorité?
a écrit le 11/04/2012 à 23:20 :
On voit bien que MONSIEUR Guemache ne connait rien du Sud. Il pratique le discipline "désinformation" pour encourager les discordes et détruire l'unité d'une nation...
a écrit le 11/04/2012 à 21:38 :
vous avez tout faux mr Guemache le transfert de100 000 m3 d'eau par jour de Ain Salah vers tamanrasset n'est pas une exception des universites ont ete baties dans le sud dont une a tamenrasset, des hopitaux des routes des ecoles equipees de climatiseurs pour chaque classe des dizaines de milliers de logements ont ete livres ces 10 dernieres annees, le gaz de ville qui gagne les villes les plus au sud l,electricite solaire dans les hameaux les plus isoles neanmoins il reste beaucoup a faire j,en convient pour ce qui est du favoritisme dans le recrutement des travailleurs quel est l,interet de l,etat de favoriser les gens du nord ? le probleme est ailleurs vous savez tres bien que les postes s'achetent. malheuresemt la corruption guangrene toute la societe et tres peut de victimes osent la denoncer un des meilleurs moyens de la combattre. je naffectionne pas le systeme en place par contre un peut d'objectivite ne tue pas cordialement
Réponse de le 12/04/2012 à 0:30 :
comme vous le dites ..ces 10 dernieres annees.......CQFD
Réponse de le 15/04/2012 à 14:53 :
je suis Algeriens et je sais que ces projets sont déja inscrit dans le schéma national de developpement 2010/2014 afin de promouvoir l'equité spatiale (entre les regions),entre les individus et les groupes d'une part et d'autre part pour instaurer le principe d'efficacité economique allocative dans ces régions possedant d'enormes avantages comparatifs (paysage matière première, sites touristiques postion geographique...etc)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :