Le patronat algérien propose 50 mesures pour libéraliser l'économie du pays

 |   |  476  mots
Le site de Krechba cogéré par la compagnie algérienne Sonatrach dans le désert du Sahara/Bloomberg
Le site de Krechba cogéré par la compagnie algérienne Sonatrach dans le désert du Sahara/Bloomberg (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
Les entrepreneurs algériens veulent réduire la trop étroite dépendance de l'économie algérienne à la rente pétrolière gérée par l'Etat, une nécessaire diversification liée à la décroissance de cette rente à l'horizon 2020.

Les chefs d'entreprises algériens multiplient les propositions pour relancer l'économie locale et réduire sa dépendance vis-à-vis des hydrocarbures. Le Forum des chefs d'entreprises (FCE), la plus importante organisation patronale du pays, a annoncé jeudi, 50 mesures pour un nouveau pacte de croissance économique.

Parmi ces mesures figurent l'abandon de l'application systématique de la règle dite 49/51 sur l'investissement étranger qui oblige les intérêts algériens à prendre la majorité dans tout projet impliquant des étrangers, l'ouverture de manière effective de tous les secteurs aux investisseurs locaux, le retour au week-end universel (samedi-dimanche) au lieu de vendredi-samedi actuellement, le rétablissement de la liberté totale d'investir....

Des secteurs fermés aux investisseurs locaux sans justification

"L'investissement est libre et n'est pas soumis à aucune autorisation ou agrément", prône le FCE qui demande au gouvernement de définir les secteurs dits stratégiques où la règle 49/51 sera appliquée. Des secteurs comme le ciment, la banque, les hydrocarbures et les télécoms sont quasiment fermés aux investisseurs locaux, sans aucune justification. Une opacité totale...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/03/2012 à 12:56 :
!! inch allah dieu y pourvoira !!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :