La Chine négocie un accord de libre-échange avec la Corée du Sud

 |   |  324  mots
Choi Seok-Young, vice ministre sud-coréen du Commerce - Copyright AFP
Choi Seok-Young, vice ministre sud-coréen du Commerce - Copyright AFP (Crédits : AFP)
La Chine, premier partenaire commercial de la Corée du Sud, serait en passe de signer un accord de libre-échange avec son voisin, selon le vice-ministre du Commerce sud-coréen.

La deuxième économie mondiale renforce ses liens avec la Corée du Sud. La Chine serait en effet sur le point d'entamer des négociations avec son voisin du sud afin de créer une zone de libre-échange entre les deux pays, indique ce mercredi le vice-ministre du Commerce sud-coréen, Lee Si-Hyung. Ce dernier a déclaré ce mercredi lors d'une conférence de presse que Choi Seok-Young, vice-ministre en charge des accords de libre-échange, rencontrera son homologue Yu Jianhua lundi à Pékin.  "Les pourparlers à venir sont destinés à discuter (...) du spectre de l'accord, de la composition du groupe de négociateurs et de l'échange des données et d'informations nécessaires ainsi que du calendrier des futures négociations", a expliqué Lee Si-Hyung.

Objectif : 300 milliards de dollars échangés

Les ministres du Commerce des deux pays ont annoncé la semaine dernière à Pékin que les négociations sur le contenu seraient ouvertes au cours de ce mois de mai pour une durée prévue de deux ans. Les échanges commerciaux bilatéraux devraient atteindre 300 milliards de dollars américains (231 milliards d'euros) d'ici 2015, contre 245,6 milliards en 2010, selon les chiffres des douanes chinoises. Le gouvernement sud-coréen entend contrecarrer les effets de l'accord de libre-échange signé en 2010 entre Taïwan et la Chine, et qui pénalise les entreprises du pays, plaide le ministre des Finances Bahk Jae-Wan.

Accords en vue avec le Japon

Lee Si-Hyung a par ailleurs indiqué que les ministre du Commerce de Corée du Sud, de Chine et du Japon se réuniraient samedi à l'occasion de leurs discussions annuelles à trois pour évoquer un accord de libre-échange séparé. La Corée du Sud, quatrième économie d'Asie, a signé des accords de libre-échange avec les Etats-Unis, l'Union européenne, l'Inde, le Chili, le Pérou, l'Association des Nations d'Asie du Sud-Est, Singapour et l'Association européenne de libre-échange (AELE)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/05/2012 à 16:49 :
Et vu que l'UE a signé en juillet 2011 un accord de libre echange avec la Corée du Sud, par ricochet, les produits chinois seront importés via Corée pour contourner toute barrière tarifaire que l'UE pourrait mettre en place vis a vis de la Chine. Vive le libre echange et le deficit commercial europeen !
Réponse de le 10/05/2012 à 20:50 :
Au revoir Corée du sud .... Le libre échange c'est la liberté de tuer le plus faible....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :