La Chine, le Japon et la Corée prêts à créer la plus grande zone économique mondiale

 |   |  502  mots
Wen Jiabao, premier ministre chinois Copyright Reuters
Wen Jiabao, premier ministre chinois Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Les dirigeants des trois grandes puissances économiques d'Asie du nord-est, la Chine, le Japon et la Corée du Sud, entameront des négociations d'ici à la fin de l'année en vue de créer une zone de libre échange dans la région. Une initiative qui permettrait de résister au ralentissement de la demande en Europe et en Amérique.

Les dirigeants des trois grandes puissances économiques d'Asie du nord-est, la Chine, le Japon et la Corée du Sud, ont annoncé dimanche de prochaines négociations sur la création d'une zone de libre échange dans la région alors que la demande ralentit en Europe et en Amérique. "Les trois pays sont d'accord pour lancer des négociations sur une zone de libre-échange Chine-Corée du Sud-Japon d'ici à la fin de l'année", a déclaré le Premier ministre chinois, Wen Jiabao, après avoir rencontré le président sud-coréen, Lee Myung-Bak, et le Premier ministre japonais, Yoshihiko Noda.

La création d'une zone de libre échange entre les trois économies phare de l'Asie du nord-est est un sujet récurrent depuis dix ans, avec le lancement d'une étude de faisabilité sur le sujet dès la fin 2002. "L'Asie du nord-est est la région la plus dynamique au monde du point de vue de l'économie. Il y a donc un énorme potentiel pour que nos trois pays entretiennent une coopération plus étroite en matière de commerce et d'investissement", a déclaré Wen Jiabao à la presse à Pékin, où se déroule dimanche un sommet d'une journée entre la Chine, le Japon et la Corée du Sud. "La création d'une zone de libre-échange libérera la vitalité économique de notre région et donnera une forte impulsion à l'intégration économique en Asie de l'est", a-t-il ajouté.

Un outil contre la crise en Europe et aux Etats-Unis

Calculées en parité de pouvoir d'achat, les économies de la Chine, du Japon et de la Corée du Sud représentent ensemble la première zone économique du monde, avant l'Union européenne. Pour le Japon, ces négociations sur la création d'une zone de libre échange s'ajouteront aux discussions qu'il conduit pour rejoindre le Partenariat trans-Pacifique (TPP), promu par Barack Obama et qui doit devenir la plus vaste zone de libre-échange du monde. "Nous allons promouvoir en parallèle le TPP et l'accord de libre-échange trilatéral. Ces efforts bénéficieront les uns des autres", a assuré le Premier ministre japonais.

Pékin, Tokyo et Séoul veulent ainsi renforcer le commerce à l'intérieur de leur zone, pour résister au ralentissement de la demande de leurs principaux clients à l'importation, l'Europe et l'Amérique du Nord. "Lorsque l'économie est en crise, il devient plus pressant de créer des zones de libre-échange", a déclaré le président sud-coréen. "En temps de crise, si les pays veulent se protéger en adoptant des idées protectionnistes, la reprise économique est alors plus lente", a-t-il ajouté.

Les représentants des trois nations ont également signé dimanche, officiellement, un accord d'investissement conclu en mars, au terme de 13 rounds de discussions démarrées en 2007. "Pour faciliter les investissements mutuels, il est important d'avoir un cadre légal, cela aidera nos entreprises", a déclaré Lee Myung-Bak.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/05/2012 à 18:20 :
Cela confirme ce que j'écris depuis longtemps. Ces pays (la Chine y est déjà) vont entrer dans les BRICS (l'Allemagne suivra) et défier l'hégémonie de la mafia USA-OTAN qui n'étant plus compétitive dans les industries utiles, n'a plus que les industries militaires et l'agressivité qui va avec pour se faire valoir.
Un bien triste avenir se présente pour les collabos français car au dernier moment les américains pragmatiques comme ils le sont, quitteront le navire et formeront avec la Russie ce que j'ai écrit dans 2039: l'Union de l'Hémisphère Nord: NHU dont la France et l'Angleterre seront exclues (livre écrit en anglais, trop bien pour ces bornés de français, qui avec de tels médias et de tels politiciens n'y comprennent rien. Il est actuellement chez un éditeur californien)...Petit détail: Puisque Sarkozy avait augmenté son salaire de 160%; pourquoi Hollande et les socialistes font un tel tapage pour une petite réduction de 30%. C'est beau la communication; surtout quand on sait qu'un président ne dépense pas un seul centime pendant son mandat.
Jean-Claude Meslin: toujours écoeuré par la médiocrité ambiante
a écrit le 13/05/2012 à 22:25 :
Tout a fait d'accord avec le commentaire de Japon.
a écrit le 13/05/2012 à 19:03 :
Un truc étonnant tout de même ! Les chinois et les japonais ce détestent ! Il y a certainement un intérêt commun !
Réponse de le 14/05/2012 à 9:36 :
L'argent est roi
a écrit le 13/05/2012 à 18:53 :
que l'on soit pour contre ... peu importe ... ça veut qu'ils n'ont plus confiance dans les marchés occidentaux !
a écrit le 13/05/2012 à 17:27 :
il y a tant de disparités (taille, population, niveau de développement, stade de la croissance) qu'hormis la proximité géographique, ils ont peu en commun, ni les héritages historiques qui les mettraient en crise, et même pas les mentalités et les cultures restées "nationales". Bon courage!
a écrit le 13/05/2012 à 16:03 :
faut espérer que ça marche puis plus tard pourquoi pas une union avec l'ASEAN ça permetrait un peu de stabilité dans cette région qui en a grand besoin
a écrit le 13/05/2012 à 16:02 :
cet accord fait penser au film de sergio leone "le bon,la brute et le truand " où l'intrigue consiste à savoir lequel dans le trio va arnaquer les deux autres
Réponse de le 13/05/2012 à 16:46 :
+1 : Ces trois pays sont uniquement orientés à l'export et pratiquent tous le protectionisme à outrance.
Réponse de le 13/05/2012 à 18:12 :
Euh...la Chine importe beaucoup surtout d'Europe alors faut pas non plus exagérer.
a écrit le 13/05/2012 à 15:00 :
L'idée est séduisqnte mais amha encore loin d'être réalisable. Trop de disparités entre les 3 pays. Le Yuan n'est pas une monnaie 'classique', la non observation des régles de propriété intellectuelle et industrielle par les Chinois. Les bamques et les grandes entreprises Chinoises sous contrôle de l'état (ou plutôt d'un état quasi-mafieux). La non entente sur le contrôle de la mer de Chine. Les gros points noirs géo-politiques que sont la Corée du Nord et Taïwan. Et j'en passe... Au final ce serait une 2eme UE puissance 3.
a écrit le 13/05/2012 à 14:36 :
C'est le début de l'hégémon.. la chine vassalisant toute l'asie de la mer caspienne à hawaii. Le seul contrepoids serait une alliance Inde-Indonésie.

Le Japon, la Corée du sud, Taiwan, Hong-Kong, toutes ces puissances ont petit à petit délocalisé leur usines en Chine continentale et vendent là.
Réponse de le 13/05/2012 à 22:28 :
La Chine vassalisant pas si sur que ca.
Réponse de le 22/05/2012 à 14:36 :
Hong Kong est en Chine
a écrit le 13/05/2012 à 13:54 :
pas bête comme idée ... n'en déplaise à nos techno-eurcrates qui n'ont rien compris !
a écrit le 13/05/2012 à 13:53 :
C'est très bien qu'ils s'exportent entre eux ... et pour les leçons de protectionnisme , ils reviendront quand le yuan ne sera plus indexé sur le dollar, quand la chine aura le minimum de règle sociale , voir ne sera plus une dictature , quand la Corée arrêtera de coller un contrôle fiscal a tout acheteur de voiture étrangère et de bricoler ses règles techniques a son avantage , quand le Japon achètera des Airbus , quand ....
Réponse de le 13/05/2012 à 14:00 :
Quand le Japon supprimera aussi ses droits de douane exorbitants pour empêcher les constructeurs étrangers de vendre chez eux ... Alors que Toyota, Honda, etc ne se gênent pas pour vendre en Europe ...
a écrit le 13/05/2012 à 13:50 :
En tout cas, cela augure mal, pour le cas où cela aurait pu être pire, de l'avenir du billet vert. Vaudra-t-il encore moins que le papier-toilette ? Il y a quoi en dessous ? L'euro ?
Réponse de le 13/05/2012 à 18:56 :
Je partage votre avis !... mais tout n'est pas joué d'avance !
a écrit le 13/05/2012 à 13:38 :
Ah ah ... quand la zone Euro va devenir un peu plus intégrée et peut être aussi un peu moins "quiche" dans la négociation des traités de libre échanges , les 3 grands pays exportateurs d'Asie veulent faire la plus grande zone de libre échange au monde !!! Bien vu pour avoir plus de poids dans les négociations avec USA et Europe ... quand aux effets internes , je me gausse .... qu'ils nous montrent donc comment faire une zone de libre échange bénéfique a tous avec 3 pays qui vont vouloir les 3 êtres en interne le plus gros exportateurs ... c'est pourtant un jeu a somme nul , tous les 3 ne pourront avoir en interne des excédents commerciaux !! Et si ils peuvent normer leur marchés intérieurs de la même façon , du coup là ce serait très intéressant pour les Européens qui n'auront plus a modifier leurs produits pour ces 3 marchés différents ...
Réponse de le 13/05/2012 à 14:16 :
Mais face à un tel regroupement, la France seule serait 'peanuts' ! On a besoin de l'europe pour peser ...!
Réponse de le 13/05/2012 à 14:30 :
Oui on a besoin de l'Europe pour peser ... mais pas pour appliquer des dogmes libéraux mondialistes bêtement comme elle le fait actuellement .... On voit bien qu'en Asie ou aux USA ou au Brésil un accord de libre ne se conçoit qu'avec des avantages clairement identifiés ... L'Europe jusque là les signait par principe et négociait mal ... enfin sauf pour les Allemands qui s'assuraient de tirer les marrons du feu tout en "vendant" le reste du marché Européens aux étrangers et en se foutant que le reste de l'Europe n'y trouve pas avantage (alors on leur disait vous pourrez acheter moins cher , ... quand vous serez chômeurs ) ...
a écrit le 13/05/2012 à 13:27 :
moi je crois surtout que ceux qui pronent une sortie de l'Europe pour la France vont avoir du mal à se faire entendre dans le monde : le monde continue d'avancer sans nous !!! Sans l'europe, pas d'avenir ! Après, déterminer la politique de l'europe, c'est çà la démocratie de prendre la main...mais les promesses sulfureuses d'un monde meilleur si retranché derrière nos frontières, ça ne tiendra plus !!!
Réponse de le 13/05/2012 à 13:47 :
C'est du vent ! La France possédait de solides partenaires à l'étranger et une balance commerciale largement excédentaire avant l'arrivée de l'euro et avant l'arrivée de mitterand au pouvoir en 1981. L'Union européenne actuelle est un attelage hétéroclite fait de bois de bois pourris et de cordes défectueuses. C'est la radeau de la méduse en pire...
Réponse de le 13/05/2012 à 13:57 :
tout simplement nous avançons à reculons ... bientôt les roues carrées pour les camions !
Réponse de le 13/05/2012 à 14:20 :
et en 1812 aussi, sans parler de Louis XIV !!! mais depuis les choses ont changées : la reine Victoria dominait le monde..;mais les US ont pris sa place !
Alors si "c'était mieux avant"... ben faudra inventer une machine à voyager dans le temps, parce que le temps va toujours de l'avant !
Réponse de le 13/05/2012 à 14:23 :
Ah, je retrouve bien là Bastien, anti-européen à souhait, cela faisait longtemps! Il est vrai que l'option que vous prônez a fait ses preuves.....et vous vous dîtes toujours pro MLP? on ne change pas une équipe qui gagne....
Réponse de le 22/05/2012 à 14:43 :
le seul probleme de l europe c est qu au lieu de la l avoir penser force economique et politique ils en ont fait une sorte de club dont il fait bon genre d etre membre du coup ils en fait un machin qui ressemble a rien et ou on accepte tout et n importe qui Du coup au lieu d avoir une vraie puissance on se retrouve avec un grand corps malade
a écrit le 13/05/2012 à 13:27 :
moi je crois surtout que ceux qui pronent une sortie de l'Europe pour la France vont avoir du mal à se faire entendre dans le monde : le monde continue d'avancer sans nous !!! Sans l'europe, pas d'avenir ! Après, déterminer la politique de l'europe, c'est çà la démocratie de prendre la main...mais les promesses sulfureuses d'un monde meilleur si retranché derrière nos frontières, ça ne tiendra plus !!!
Réponse de le 13/05/2012 à 14:21 :
et n'oublions pas que l'allemagne est comme le japon : un pays vieillissant... tout vient à point pour qui sait attendre..!!!
Réponse de le 13/05/2012 à 14:40 :
C'est bien pour cela que l'Allemagne continue sa politique d'immigration. Il faut former nos jeunes pour qu'ils aillent travailler là-bas. Plutôt que de leur verser des prestations sociales sans leur offrir aucune autre perspective.
a écrit le 13/05/2012 à 12:33 :
La plus grande zone économique,.... chouette! Connaissant les rivalités entre ces 3 pays, pas sûr que cette intégration aille au delà...je croyais qu'il y avait déjà l'ASEAN? alors imaginons une UA sur le modèle de l'UE.....quand on voit les difficultés des européens à s'entendre, je n'ose imaginer les difficultés à venir car 1.3 milliards de Chinois et 120 millions de Nippons et 50 millions de Coréens du Sude, cela fait tout de même moins homogène que nos états désunis d'Europe.....
Réponse de le 13/05/2012 à 13:38 :
Le Japon est plus petit en effectifs, mais toujours plus gros je crois sur le plan économique ... En tout cas, certaines entreprises japonaises (ex Toyota) repartent très très fort après la crise .... Ils savent rebondir ... Rien à voir avec la Grèce par exemple, oú la 1ère réaction est de commencer par se plaindre ... En Asie, la plupart du temps l'esprit collectif prend le dessus ... ce n'est pas une addition des égoïsmes individuels ... Par exemple, les japonais restent dévoués à leur entreprise quoi qu'il arrive ... idem en Corée du Sud .. En revanche ce fonctionnement semble moins vrai en Chine... à suivre sur le plus long terme ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :