L'ancien "trader voyou" d'UBS reconnu coupable de fraude

Kweku Adoboli, l'ex trader voyou de la banque suisse a été reconnu coupable dans la plus grosse affaire de fraude jamais intervenue en Grande-Bretagne. Ses agissements débutés en 2008, avaient fait perdre 2,25 milliards de dollars pour sa banque.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Il a été reconnu coupable de fraude. L?ancien trader d?UBS, Kweku Adoboli, qui a été qualifié de "voyou" par l?accusation, a été reconnu coupable de fraude ce mardi par le tribunal londonien de Southwark. En début d?après-midi, ce dernier continuait de délibérer sur les autres cinq chefs d'accusation de cette affaire très technique, parmi lesquelles quatre manipulations comptables. D?origine ghanéenne, le jeune homme de 32 ans est apparu bouleversé à plusieurs reprises depuis le début du procès le 10 septembre dernier. Au total, il risque jusqu?à dix ans de prison.

Dans le détail, l?accusation lui reproche d'avoir dépassé les limites de courtage qui lui avaient été fixées, en inventant des opérations fictives et en mentant à ses supérieurs pour chercher à faire progresser son bonus et ses perspectives de carrière. A contrario, Kweku Adoboli, qui a plaidé non-coupable, a affirmé pendant son procès sur ses supérieurs étaient au courant de ses activités. Pis, ils l?auraient encouragé à continuer en ce sens. "On nous disait d'y aller, on y allait. On nous disait de repousser les limites, donc nous repoussions les limites, a-t-il raconté à une audience selon l?AFP. On nous disait ?tu ne sauras pas où est la limite avant que l'on ne te tape sur les doigts?."

>> Le procès du trader « indélicat » d?UBS débute vendredi

Contactée par l'AFP, une porte-parole d'UBS s'est refusée à tout commentaire après l'annonce de la culpabilité de l?ex-trader, arguant que le procès était "toujours en cours". Pour mémoire, l'ex-trader, dont les agissements avaient fait perdre 2,25 milliards de dollars pour sa banque, a avoué avoir "totalement perdu le contrôle" lorsque les marchés se sont retournés violemment en pleine crise de la zone euro.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 20/11/2012 à 17:53
Signaler
Et un fusible de plus qui saute !

à écrit le 20/11/2012 à 15:46
Signaler
Les traders ne sont que des employés,nous sommes bien d'accord.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.