Hausse exceptionnelle de la production manufacturière en Chine

 |   |  262  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'indice PMI des directeurs d'achat s'est élevé à 51,5 pour le mois de décembre. C'est la plus forte augmentation de la production manufacturière du pays en 19 mois.

Nouveau signe d'accélértation de la croissance chinoise. Le pays voit son indice PMI (production manufacturière) s'élever à 51,5 en décembre selon la banque HSBC, soit la plus importante hausse de sa production manufacturière depuis mai 2011. L'indice PMI avait atteint 50,5 en novembre dernier. Une valeur inférieure à 50 marque une contraction, un indice supérieur à cette limite une expansion.

Le chiffre pour décembre est également nettement meilleur que l'indice préliminaire publié au milieu du mois par HSBC, et marque un quatrième mois consécutif d'amélioration de l'activité manufacturière. "Cette tendance devrait se poursuivre pour les mois à venir lorsque les travaux d'infrastructure auront retrouvé leur plein régime et que le marché immobilier se sera stabilisé", a estimé Qu Hongbin, principal économiste pour la Chine de HSBC, dans un communiqué.

La croissance devrait rebondir à 8,6% en 2013

L'indice PMI est un baromètre important pour l'économie chinoise, dont la croissance a ralenti durant sept trimestres consécutifs pour tomber à 7,4% cet été. Mais l'activité a rebondi au quatrième trimestre, selon plusieurs indicateurs publiés tous les mois par le gouvernement, dont une accélération de la hausse de la production industrielle.

Selon M. Qu, les mesures prises par Pékin pour relancer certains grands travaux et une politique monétaire relativement accommodante devraient permettre à la croissance chinoise de rebondir à 8,6% en 2013, malgré les difficultés à l'exportation, liées notamment à la crise de la dette en Europe. En 2011, la hausse du Produit intérieur brut (PIB) chinois avait encore atteint 9,3%, après un bond de 10,4% en 2010.

avec AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/12/2012 à 7:16 :
Mais bien sûr ! Juste après l'élection du nouveau congrès chinois et ce, sans que la consommation d'électricité augmente en Chine. Ils sont forts ces chinois ! Les nouveaux outils doivent fonctionner à la dynamo.
Réponse de le 31/12/2012 à 10:45 :
Encore un sceptique qui n'est pas convaincu des vertus magiques du PCC.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :