Russie : Poutine change son ministre de l'Economie

 |   |  380  mots
Alexeï Oulioukaev, le numéro 2 de la Banque centrale de Russie devient ministre du Développement économique / Reuters
Alexeï Oulioukaev, le numéro 2 de la Banque centrale de Russie devient ministre du Développement économique / Reuters
Le président russe Vladimir Poutine a annoncé un changement de ministre de l'Economie : Alexeï Oulioukaev va remplacé Andreï Beloussov. Pour cet ancien journaliste, numéro deux de la Banque centrale de Russie, poète à ses heures, il s'agit d'un lot de consolation. Il ambitionnait de devenir gouverneur de l'institution, mais Vladimir Poutine lui a préféré une de ses proches : Elvira Nabioullina.

L'Histoire ne l'attendait pas là. Vladimir Poutine a annoncé, ce lundi 24 juin, la nomination d'Alexeï Oulioukaev à la tête du ministère de l'Economie. Une arrivée déjà commentée dans les médias depuis plusieurs semaines. Après neuf ans de carrière à la Banque centrale russe (BCR), reconnue pour son indépendance, le numéro 2 de l'institution bancaire était pourtant bien placé pour en prendre la direction. Mais le président russe lui a préféré Elvira Nabioullina, sa conseillère économique, pour succèder au gouverneur de l'institution Sergeï Ignatiev.

"Le choix de Vladimir Poutine s'étant porté sur Elvira Nabioullina, Alexeï Oulioukaev pouvait difficilement être maintenu à son poste", commentait récemment la version russe du magazine Forbes.

Un poste sans réelle influence

Le premier vice-président de la BCR va donc remplacer le ministre Andreï Beloussov, qui devient conseiller économique auprès de Vladimir Poutine, le premier vrai poste "d'économiste en chef", remarquait fin mai Le Figaro.fr. Le pouvoir d'Alexeï Oulioukaev au ministère du Développement économique risque donc d'être réduit. Si traditionnellement en Russie, la gestion de la politique économique relève plutôt du gouvernement, depuis l'an passé, Vladimir Poutine s'est réapproprié les dossiers au détriment de son premier ministre Dmitri Medvedev, comme le souligne, ce lundi, l'agence Reuteurs.

Croissance qui ralentit, chômage qui augmente... Dans un contexte économique morose, le président a préféré s'entourer de Andreï Beloussov pour relancer les investissements publics.

Une personnalité connue pour son franc-parler

Ancien journaliste, Alexeï Oulioukaev a étudié l'économie à la prestigieuse université de Moscou. En 1991, après la chute de l'URSS, il décide de changer de métier pour entrer comme conseiller économique au gouvernement. Il passe quatre ans au ministère des Finances, avant d'entrer à la BCR en 2004.
"Plus direct que son patron, cet ancien journaliste n'a pas peur de donner des interviews. Monsieur Oulioukaev a même réussi à continuer sa carrière d'écrivain", racontait, en mars dernier, le Financial Times. Il a ainsi publié "Fire and Glow", une collection de poèmes, en 2002, et écrit les chansons d'un album lyrique, sorti en 2010. Deux activités qu'il aura sans doute le temps de continuer... dans ses nouvelles fonctions.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/06/2013 à 21:42 :
Oulioukaev fait partie de groupe de pseudolibéraux qui ont ruiné le pays dans les années 90. D'autre coté la plupart d'autres sont à peine meilleurs. Sa poésie est vraiment nulle :)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :