L'université de Donald Trump et son faux enseignement mis à l'amende

 |   |  236  mots
Donald Trump et son université accusés de tromperie
Donald Trump et son université accusés de tromperie (Crédits : Reuters)
Le milliardaire Donald Trump et son université sont accusés de tromperie par le procureur de l’Etat de New York qui leur réclame 40 millions de dollars.

Donal Trump, milliardaire américain de l'immobilier, est accusé de tromperie. Le procureur général de L'Etat de New York lui réclame 40 millions de dollars pour avoir « trompé » les étudiants de l'université qu'il a fondée en 2005. Il aurait usé de sa « célébrité » et de « fausses promesses » pour les convaincre de s'inscrire dans son université.

 Plus de 5000 Américains auraient été trompés entre 2005 et 2011

Eric Schneiderman écrit sur son compte Twitter que « [son] bureau a engagé des poursuites contre Trump et la Trump University pour avoir fonctionné sans licence et avoir trompé les consommateurs ». Selon lui, plus de 5000 Américains ont été trompés entre 2005 et 2011 et ceux-ci auraient dépensé près de 40 millions de dollars pour assister à des cours qui n'auraient été que des « leurres ». La Trump University, aujourd'hui appelée Trump Entrepreneur Institute, ne décerne pas de diplômes mais organise depuis 2005 des séminaires et ateliers payants pour les entrepreneurs.

 Donald Trump, habitué des mises en scène théâtrales

Toujours sur Twitter, Donald Trump s'est empressé de répondre. Habitué des mises en scène théâtrales, il y qualifie notamment le procureur général de « stupide » et d'« inefficace », l'accusant même de « chasse aux sorcières ». Le procureur a alors de nouveau répondu, affirmant que chacun doit être « tenu responsable de ses actes », quelles que soient sa « fortune » et sa « popularité ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/08/2013 à 11:31 :
À choisir, vaut il mieux une formation enrichissante mais non diplomante ou son inverse?
a écrit le 27/08/2013 à 0:17 :
article très drôle , après les faux diplômes via un PC et un traitement de texte , voilà que ce monsieur s'y met aussi , trop drôle mais cela commence a dater quand meme , c'est dire combien de gogos il a pu berner , un petit madoff mais en plus petit et moins dangereux car deja milliardaire , on l'a echappé belle non ? , enfin pour le ridicule il va plus pouvoir sortir de chez lui .
a écrit le 26/08/2013 à 18:58 :
Quid de l'AFPA et des certifications bidons en France?
Réponse de le 27/08/2013 à 14:08 :
Parlez nous du "Plan Régional de Formation" , surnommé le catalogue des formations bidons !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :