Hong Kong est toujours la ville la plus chère pour installer son entreprise

 |   |  298  mots
Une entreprise étrangère devra débourser 1.625.000 dollars par an pour employer des expatriés à Hong-Kong / Reuters.
Une entreprise étrangère devra débourser 1.625.000 dollars par an pour employer des expatriés à Hong-Kong / Reuters. (Crédits : AFP)
En 2013, Hong Kong demeure la ville la plus chère au monde pour installer une entreprise étrangère employant des expatriés, selon la dernière étude de la société immobilière internationale Savills. Si Bombay demeure, à l'inverse, la cité la moins chère, Singapour est vraiment la plus rentable.

Londres, New-York, Tokyo... Ces mégapoles font rêver, mais combien coûte-t-il vraiment d'y installer son entreprise ? La société immobilière internationale Savills vient de publier sa dernière enquête "Insight World Cities Review", qui passe au crible les prix immobiliers des plus grandes villes du monde. Résultat: pour louer des locaux pouvant accueillir une société étrangère de 14 personnes et loger 14 employés expatriés, les prix peuvent quasiment quadrupler d'un bout à l'autre du globe.

Hong-Kong reste, cette année encore, la ville la plus chère. Une société devra ainsi débourser 1.625.000 dollars (1,1 million d'euros) chaque année pour accueillir ses salariés sur leur lieu de travail et leur offrir un logement. New-York et Londres complètent le trio de tête avec 1.553.000 dollars (1,4 million d'euros) pour la première et 1.533.000 dollars (1,1 million d'euros) pour la seconde.

Sydney, Shanghai et Bombay restent les moins chères

Viennent ensuite Paris avec 1.400.000 dollars (1 million d'euros), Tokyo avec 1.089.000 dollars (806.000 euros), Singapour avec 1.005.000 dollars (743.000 euros), Moscou avec 947.000 dollars (700.000 euros), Sydney avec 878.000 dollars (650.000 euros), Shanghai avec 613.000 dollars (457.000 euros) et Bombay avec 444.000 dollars (328.000 euros).

Mais si ces chiffres sont comparés au PIB par an et par habitant de chaque ville, Singapour devient alors la plus rentable, comme le note l'agence Bloomberg. "Les revenus qu'une entreprise peut dégager grâce à des affaires localisées à Singapour sont bien plus élevés que les dépenses immobilières qui vont être engrangées pour ses employés dans n'importe quelle ville du monde", explique l'agence Savills. Viennent ensuite Sydney, Moscou, New-York et Paris. Bombay prend alors la dernière place.

>> LIRE L'ÉTUDE DE SAVILLS :

 

 

>>> Lire aussi : Et la ville la plus chère du monde pour les expatriés est...

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/09/2013 à 19:10 :
C'est du Savills donc bon pour la poubelle.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :