Mondial de foot : le Qatar promet de mieux traiter ses travailleurs immigrés

 |   |  314  mots
Le Comité d'organisation du Mondial indique qu'il va publier à la fin de l'année des Normes de protection des travailleurs après les vives polémiques sur le traitement des travailleurs immigrés dans les travaux pour le Mondial de football 2022. (Photo : Reuters)
Le Comité d'organisation du Mondial indique qu'il va "publier à la fin de l'année des Normes de protection des travailleurs" après les vives polémiques sur le traitement des travailleurs immigrés dans les travaux pour le Mondial de football 2022. (Photo : Reuters) (Crédits : Flickr/Lazy Sam)
Le comité d'organisation du Mondial 2022 au Qatar a annoncé lundi qu'il allait imposer sur les chantiers de la Coupe du monde le respect des droits des travailleurs, au lendemain d'un rapport d'Amnesty International dénonçant l'exploitation des travailleurs immigrés.

Le Qatar ne cesse de défrayer la chronique depuis qu'il a été choisi pour organiser le Mondial de football en 2022. Ces dernières semaines, l'émirat a de nouveau suscité la polémique suite à la publication d'un rapport d'Amnisty International dénonçant l'exploitation des travailleurs immigrés employés sur de nombreux chantiers liés à ce projet.

Discussions avec Amnisty International jusqu'à la tenue du Mondial

Dans un communiqué, le Comité suprême du Qatar 2022 (Q22) a indiqué s'être réuni dimanche avec Amnesty International pour "débattre des conditions des ouvriers travaillant sur les projets" de la Coupe du monde.

La discussion a été "productive" et "le dialogue constructif", elle se poursuivra entre les deux parties jusqu'à la tenue du Mondial, selon le texte.

Amnesty International a dénoncé une exploitation "alarmante" des travailleurs immigrés au Qatar et appelé ce pays à saisir l'occasion du Mondial 2022 pour prouver son respect des droits de l'Homme.

Dans son rapport publié dimanche soir, l'organisation de défense des droits de l'Homme a exhorté la Fifa à faire pression sur le richissime émirat gazier pour qu'il améliore les conditions des ouvriers étrangers, majoritairement asiatiques.

Des Normes de protection des travailleurs avant la fin de l'année

Le Comité d'organisation du Mondial indique qu'il va "publier à la fin de l'année des Normes de protection des travailleurs" qui établiront des directives allant "du recrutement au rapatriement".

"La conformité avec la loi et les normes du Q22 seront une obligation pour les entreprises qui travaillent sur les projets du Mondial", selon le communiqué qui affirme qu'une structure de surveillance sera mise en place.

Dans son rapport, fruit d'une longue et laborieuse enquête, Amnesty cite divers abus contre les expatriés, incluant "le non-paiement de salaires, des conditions de travail dures et dangereuses, et des conditions de logement scandaleuses", parfois sans climatisation dans une chaleur étouffante.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/11/2013 à 9:36 :
A part Zidane (pour 10m€ de plus) et la fifa (100 m€) qui va les croire?
a écrit le 19/11/2013 à 6:44 :
Les travailleurs esclaves ne sont pas que sur les chantiers dans ces pays. Toutes les femmes de menage, nounou etc... On peut les voir poussant les poussettes tête baissée pendant que les enfants de 150kg de gras parcourent les allées des grands magasins par exemple. L'histoire de l'esclave d'un palace parisien est un autre exemple! L'argent pourrie tout sutout lorsque l'on est un parvenu sans éducation et respect....
a écrit le 19/11/2013 à 3:17 :
Je travaille dans l’hôtellerie et s'il y a une chose dont je me méfie, c'est de rejeter les préjugés. Malheureusement, les préjugés ont souvent raison (bien que pas toujours). C'est plutôt l'exception qui confirme la règle et dans le cas présent, --le Qatar--, ce n'est pas une exception mais la règle.
a écrit le 19/11/2013 à 0:37 :
Si un millième de millième se passait chez nous comme cela se passe dans tous ces pays (Qatar, Emirats, Arabie-Saoudite, etc.), on aurait Taubira et le PS tout entier sur le pied de guerre, mais quand on a du pétrole, je suppose que cela est tout à fait normal et démocratique :-)
Réponse de le 20/11/2013 à 11:10 :
Donc réjouissez vous d'habiter ici!
Réponse de le 20/11/2013 à 11:10 :
Donc réjouissez vous d'habiter ici!
a écrit le 19/11/2013 à 0:25 :
le Qatar cette immonde dictature !
a écrit le 18/11/2013 à 23:29 :
en lieu et place d'être pendu sur la place publique, les ouvriers récalcitrants recevront en lieu et place 100 coups de fouets ...
a écrit le 18/11/2013 à 22:58 :
A la fin de l'année ?? quand les travaux seront finis ??
a écrit le 18/11/2013 à 22:45 :
Quel scandale !

Le code du travail Qatari est trop protecteur des salariés et cela nuit à la compétitivité du pays. Il faut de toute urgence abroger ce code inique afin de garantir au pays que les infrastructures de la coupe du monde seront bien livrées à temps.
Au diable les travailleurs. Ce ne sont que des profiteurs. Et si quelques-uns devaient y rester, ce n’est que parce qu’ils avaient une faible constitution. C’est de leur faute. Mais heureusement, de nombreux autres sont prêts à les remplacer. Ce n’est donc pas vraiment un problème.
Réponse de le 18/11/2013 à 23:37 :
Votre réponse est d'une bêtise sans nom ! Vous n'avez vraiment pas compris que le commentaire de Gemini était ironique, qu'il fallait le prendre au second degré !
Réponse de le 19/11/2013 à 2:42 :
mon cher CCCCCCC il est évident que Gemini fait du bon humour mais ne contrariez pas les cons : ce son les plus nombreux
a écrit le 18/11/2013 à 22:28 :
Bla Bla Bla de négriers ... il n'y a pas un seul étranger bossant au Qatar qui ne soit pas rançonné, un vrai piège à c*ns. Honte à la FIFA qui prépare le mondial de la honte. Honte à ceux qui acceptent sans état d'âme le fric de tels prédateurs. L'effet boumerang sera terrible.
a écrit le 18/11/2013 à 21:31 :
Le Qatar a promis limousine, quatre étoiles et stock options à tous les ouvriers. Ben voyons.
a écrit le 18/11/2013 à 21:08 :
Paroles, paroles.......
a écrit le 18/11/2013 à 21:04 :
Communique de la FFF: "afin de protester contre ces conditions de travail déplorables la France ne participera pas non plus à cette coupe du monde."
a écrit le 18/11/2013 à 20:58 :
se vraiment la folie de travaille dans un pays arabe il vit au moyen age le temp de l esclavage
a écrit le 18/11/2013 à 20:55 :
quand je pense qu'on déroule le tapis rouge à ce pays, qui il y a 50 ans vivait encore avec leurs seuls chameaux, et qui est encore plus raciste que raciste, c'est à mourir de honte. Que voulez vous quand les politiciens et ciennes prennent leurs cadeaux il faut assumer. Voyages gratuits, vacances payés et beaucoup plus, le département foot est encore pire. Maintenant c'est carrément les infos et matchs que ce pays veut diffuser. Quand s'installent ils à l’Élysée???? nos élus sont ils donc aussi pourris que cela???? il faut le penser, je pleins juste les pauvres travailleurs étrangers, car ils sont en plus traités comme des animaux. Et si on faisait pareil avec les quataris, confiscations de leurs papiers, interdiction d'être propriétaire d'une entreprise en France??????? et en plus ils ne paient aucun impôts en France?????? Ecoeurant
Réponse de le 18/11/2013 à 21:28 :
Connaissez vous le Qatar? Si non, renseignez vous, en effet les travailleurs Bengalis, Phillipiens, sont soumis à des conditions climatiques identiques à celles de leur pays d'origine et en ce qui concerne les autres conditions, il faut savoir qu'ils sont les employés D'ENTREPRISES OCCIDENTALES OU ASIATIQUES. LE QATAR n'est que maître d'ouvrage et les profits sur le dos de ces travailleurs est fait par les sociétés qui les emploient ! ......
Réponse de le 18/11/2013 à 23:48 :
Vous avez raison sur le climat et sur le fait que se sont principalement des entreprises étrangères qui construisent les infrastructures du mondial (et autres). Mais le Qatar n'a-t-il donc pas de législation du travail? Si je comprends bien vos propos, les "pauvres" qataris sont des victimes! Nous ne devons pas avoir la même vision de ce pays!
a écrit le 18/11/2013 à 20:49 :
Pourquoi seulement les chantiers du mondial 2022 ?
Et le reste des autres chantiers ?
Et le reste des autres pays du golfe ?
a écrit le 18/11/2013 à 20:48 :
Pas d'AMNISTIE pour AMNESTY ! La lutte continue...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :