Qatar : des dizaines "d'esclaves" népalais morts sur les chantiers la Coupe du monde de foot

 |   |  409  mots
100.000 Népalais ont quitté leur pays pour le Quatar l'an passé. Une enquête du quotidien britannique The Guardian révèle que certains d'entre eux seraient employés dans des contions proches de l'esclavage pour construire les infrastructures de la coupe du monde de football... | REUTERS, Jassim Mohammed
100.000 Népalais ont quitté leur pays pour le Quatar l'an passé. Une enquête du quotidien britannique The Guardian révèle que certains d'entre eux seraient employés dans des contions proches de l'esclavage pour construire les infrastructures de la coupe du monde de football... | REUTERS, Jassim Mohammed (Crédits : REUTERS Jassim Mohammed)
44 ouvriers employés au Qatar sur des chantiers construisant les sites de la Coupe du monde de football 2022 seraient morts entre juin et août 2013, selon une enquête du Guardian. Et des centaines seraient exploités de manière abusive.

Un par jour. Le chiffre fait froid dans le dos. Cet été, les migrants népalais travaillant sur des chantiers dédiés à la Coupe du monde 2022 au Qatar seraient morts au rythme de un par jour, selon une enquête du quotidien britannique The Guardian. Quelque 44 ouvriers seraient décédés des suites d'une attaque, d'une insuffisance cardiaque ou d'un accident sur leur lieu de travail entre le 4 juin et le 8 août 2013, d'après des documents fournis par l'ambassade du Népal à Doha.

Du travail sans pain sec et sans eau

Il faut dire que les conditions dans lesquelles ces travailleurs exerçaient sont dignes, si l'on ose dire, d'une forme d'esclavage moderne, tel que l'Organisation internationale du Travail le définit, analyse le quotidien britannique. L'enquête montre ainsi des preuves de travail forcé, un refus d'accès à l'eau potable, pourtant gratuite, en plein cœur du désert, du travail non rémunéré, des conditions d'hébergement insalubres avec parfois jusqu'à douze employés entassé dans une unique chambre.

"Nous travaillions l'estomac vide pendant 24 heures ; 12 heures de travail puis pas de nourriture pendant toute la nuit", assure Ram Kumar Mahara, jeune recrue de 27 ans. "Quand je me suis plaint, mon patron m'a agressé, m'a chassé du camp de travail et a refusé de me payer quoi que ce soit. J'ai dû mendier de la nourriture auprès des autres employés."

Des Népalais par milliers ont rejoint le Qatar l'an passé

Il faut rappeler que le Qatar est le pays qui a la proportion de travailleurs immigrés la plus élevée au monde, ajoute The Guardian . Plus de 90% de la main d'œuvre seraient composé de migrants. Sachant que le pays devrait recruter jusqu'à 1,5 million d'ouvriers supplémentaires pour construire les stades, routes, ports et hôtels nécessaires en vue de la Coupe du monde. Et les Népalais représentent 40% de la main d'œuvre immigrée qatarie : plus de 100.000 Népalais auraient quitté leur pays pour l'émirat l'an passé.

Le ministère du Travail qatari assure toutefois que des inspections périodiques permettent de vérifier que les entreprises appliquent bien les règles strictes régissant les conditions de travail, notamment sous forte chaleur. Aussi, suite aux révélations du Guardian, les autorités compétentes auraient ouvert une enquête.

Pour aller plus loin: Le Qatar investira bientôt dix nouveaux milliards d'euros en France

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/04/2018 à 16:51 :
Il manque un code du travail au Qatar. Heures supplémentaires, contrat de travail en expliquant aux travailleurs immigrés leurs droits et leurs devoirs. Exploitez la force de travail des immigrés sous la contrainte pour les rendre corvéables et malléables à merci, c'est déplorable sachant que le Qatar a dépensé 05 milliards d'euros dans son projet du PSG. Le respect, c'est indispensable.
a écrit le 29/09/2013 à 12:01 :
malheureusement tout le monde s en fout LE POGNON
a écrit le 28/09/2013 à 12:12 :
Euh, c'est pas Sarkozy qui a soutenu aveuglement le Qatar dans ce délire et dans d'autres...
a écrit le 27/09/2013 à 13:41 :
Avoir de l'argent, c'est bien, mais le savoir vivre ne s'achète pas. Les qataris se prennent pour qui ? Il faudrait qu'ils investissent dans l'éducation.
a écrit le 27/09/2013 à 11:18 :
Merci au Guardian de nous révéler ce scandale (après celui du Snowden), en espérant que la FIFA fasse quelque chose...et à la Tribune de relayer l'info.
a écrit le 27/09/2013 à 8:41 :
Pourquoi a-t-on octroyé la coupe du monde à ces négriers ? On devrait la leur retirer, ça leur ferait les pieds.
a écrit le 27/09/2013 à 6:34 :
Ou sont les bobos de gauche qui se manifestent pour clamer france pays des droits de l homme? La france a la botte du qatar, ce president fait comme les autres. Il s ecrase devant les qataris.....Honte au monde pourri, vicie, corrompu du football, appelons au boycote de cette coupe du monde et vous les supporters footeux, pour une fois, faites marcher votre cervelle, s il en reste....
Réponse de le 27/09/2013 à 11:26 :
bravo! enfin une parole sensée dans ce monde de faux-culs, larbins, hypocrites...
Réponse de le 27/09/2013 à 12:27 :
Le président comme ses prédécesseurs privilégie avant tout les intérêt stratégiques de la France. En effet, les qataris apportent des milliards de petro-dollars à l'économie française chaque année et le politique sait qu'en ces temps de crise, il ne peut se passer de cet argent .
Vous allez me dire quels sont les milliards que les Qatar apporte à la France ?
Déjà cela se manifeste avec les contrats géants chez AirBus (et en plus le Rafale est bine placé pour remplacé les Mirage 2000), les millions de les Qataris dépensent en frais d'hotel , en sac Vuitton, en bijouterie à la place Vendôme et surtout le PSG !
Par exemple si on prend les 2 plus gros salaire du PSG : Ibra est à 15 millions et le salaire de Thiago Silva à 10 millions et bah il y aura au moins l'équivalent qui partira dans les caisses de l'état en Français en impôt et en charge sociale.
Du coup les droits de l'homme, cela s'oublie très vite avec un aussi gros chèque à l'état français
a écrit le 26/09/2013 à 23:09 :
et Zidane porte parole du Qatar ... Son image en prend un serieux coup
a écrit le 26/09/2013 à 22:23 :
C'est la vie, le travail c'est la santé.
Réponse de le 27/09/2013 à 11:18 :
Arbeit macht frei!
a écrit le 26/09/2013 à 21:21 :
Nos politiques n'en ont rien à tirer, ce ne sont que des pauvres qui ne peuvent investir et sauver nos entreprises du Cac 40, pas comme le fond souverain du Qatar. Il n'y a plus qu'une réelle valeur aux yeux des occidentaux, le pognon, pognon et pognon. Il est très loin le siécle des lumières... et j'en suis désolé!
Réponse de le 27/09/2013 à 2:03 :
@Tamerlan : plus je vois les hommes, plus j'aime mon chien
a écrit le 26/09/2013 à 21:01 :
Cette hécatombe nous montre bien que les pays du GOLFE ont une conception très "particulière" de l'immigration de travail. En effet, le travailleur immigrant dans ces pays pour les travaux "besogneux" a un presque un statut avoisinant l'esclavage. Salaire misérable, condition de travail presque comparable aux hébreus de Pharaon, liberté limité voir inexistante et surtout impossibilité de s'installer à long terme car une fois que le contrat terminé et c'est retour à la casa (pour ne pas dire expulsion au pays). En effet pour les immigrants issue du pays du tiers monde, pas de possibilité de faire venir sa famille et encore moins d'aller séduire une Qatarie pour l'épouser et s'y installer. Ces travailleurs sont considérés comme des moins que rien, des travailleurs corvéables et exploitables jusqu'à épuisement fatale. Bref les qataris appliquent la forme de libéralisme du travail la plus extrême.
a écrit le 26/09/2013 à 20:08 :
Drolement cher payée , la "coupe du monde de foot " c'est dégueulasse !
a écrit le 26/09/2013 à 19:28 :
C' est parce que les Indiens Pakistanais et Philippins ne veulent plus travailler là bas que les chasseurs de têtes se sont tournés vers le Népal . Les Qatariens vont avoir un gros problème de main d'oeuvre dans les mois à venir...
Et dans le futur des soucis avec les migrants à l' instar des pays occidentaux......
Réponse de le 26/09/2013 à 20:04 :
Ce ne sont pas les quatariens comme vous dites qui vont avoir de gros problèmes, ce sont les grands groupes OCCIDENTAUX. Car très peu,voire aucune entreprise du Qatar participe directement à la construction ( quelle qu'elle soit ). Il ne s' agit que de groupes étrangers qui traitent leur main d'?uvre comme des esclaves !
Réponse de le 26/09/2013 à 20:41 :
@ A roro !
Non non ce sont bien les qatariens les coupables. Lea grand groupes occidentaux sont effectivement les maîtres d'?uvres des grands chantiers mais ceux-ci font appel à des sous traitants de groupes indiens pour les travaux besogneux et ces groupes indiens sont soumis aux lois des travailleurs "de basses besognes" imopsés par les Qataris.
Réponse de le 26/09/2013 à 21:57 :
Vérifiez vos infos, les quataris sont maître d'ouvrages et non maître d'?uvre , ils s'agit bien des entreprises européennes ou autres qui recrutent cette main d'?uvre à bas prix.
Vérifiez notamment auprès de Bouighes pour la seule tour qu'ils aient été " autorisés " à construire à DOHA . Je connais les dossiers!
Réponse de le 27/09/2013 à 8:29 :
@ A roro ;
Ne pas confondre donneur d' ordre et chargé d' affaire..en haut de a pyramide il y a toujours un qatarien..
Pour info, lire le livre : Qatar les secrets du coffre-fort (CHESNOT/ MALBRUNOT )..vous en saurait beaucoup plus sur le Catara ancien nom de la pénincule
Réponse de le 27/09/2013 à 10:36 :
Si ce sont les grands groupes occidentaux qui ont cette pratique, c'est aux qataris d'y mettre de l'ordre. Je pense plutot que ce sont les qataris qui imposent cela. La responsabilité des entreprises occidentales est d'avoir accepté le marché. L'argent n'a pas d'odeur. N'est ce pas Mr Zidane et messieurs de la FIFA
ET ceux qui s'abonnent a Bein Sport pour voir du foot ont aussi une petite part de responsabilité
Faire une coupe du monde de foot au qatar, dans un pays ou le foot n'existe pas, ou n'existe aucune infrastructure en adéquation avec l'évènement, et avec des conditions climatiques inadaptées est déjà un non sens
Maintenant, vu les conditions de la préparation de cette compétition, c'est la responsabilité des états d'y aller ou de boycotter l'épreuve. Si on y va, on est aussi coupable
a écrit le 26/09/2013 à 19:25 :
Ces pauvres népalais sont incapables de saisir les opportunités de carrières qui s'offrent à eux, dans un pays ayant une croissance à 2 chiffres.
a écrit le 26/09/2013 à 19:07 :
Et le Qatar est le meilleur ami de la France.
Réponse de le 26/09/2013 à 20:08 :
eh! oui.......
a écrit le 26/09/2013 à 18:55 :
Du Qatar-bashing, j'ai regardé Al Jazeera qui est sur place pas un mot. longue vie à l?Émir, notre ami.
a écrit le 26/09/2013 à 17:47 :
Ces travailleurs immigrés dont le voyage a coûté plusieurs milliers d'euros, dont on confisque parfois les passeports, n'ont pas d'autres choix que de subir cet esclavage moderne. Les instances internationales oseront-elles un jour dénoncer l'absence de droits dans ces contrées où coule l'or noir et qui rachent le monde à coup de pétrodollars ? Appartement, ils ont le droit de financer le terrorisme, de bafouer les droits de l'homme, de pratiquer l'esclavage, d'organiser des courses de F1, et une coupe du monde de football sans que personne n'y trouve rien à redire.
Réponse de le 26/09/2013 à 17:57 :
Histoire de chipoter : le Quatar n'a pas de pétrole, mais du gaz. Beaucoup de gaz. ENORMEMENT de gaz.
a écrit le 26/09/2013 à 17:35 :
arrêtons cette mauvaise farce d'une coupe du monde au Qatar. En tout cas espérons que les français n'y soient pas qualifiés.
Réponse de le 26/09/2013 à 17:56 :
Je ne vois pas l'interet de votre 2ème phrase. Si vous pensez pouvoir vous regarder dans le miroir sous pretexte que la France n'ira pas parce qu'elle ne c'est pas qualifié vous avez vraiement un raisonnement étrange... Par contre la France se qualifie ET boycott la coupe du monde là je dis bravo. Et je rêve aussi.
a écrit le 26/09/2013 à 17:29 :
et que dire des enfants achetés a l'inde pour les courses de chameaux ???
ils tombent , ils meurent , valent moins qu'un chammeau ! ! !
Réponse de le 26/09/2013 à 17:52 :
La question à 1 million : qui sont les pires ? Ceux qui achètent les enfants ou ceux qui les vendent ?
Réponse de le 26/09/2013 à 18:38 :
question à 10.000.000

allez vous systématiquement dédouaner les musulmans pour leurs crimes?

L'esclavage ça vous en touche une sans faire bouger l'autre?

Je ne sais pas si vous êtes de gauche mais depuis quelques décennies pour certains "courants" de pensée, il y a des charniers qui puent et d'autres qui sentent la lavande...
Réponse de le 26/09/2013 à 21:44 :
Les courses de chameau ne se font plus avec des enfants mais avec des mannequins.

Et pour répondre à damned, ce n est pas quelquefois, mais pratiquement toujours que l'on confisque les passeports des travailleurs immigres.
Réponse de le 27/09/2013 à 9:34 :
les mannequins sont proposés par ong us ... les quataris n'en n'ont pris que pour faire genre... aucun sur les chameau

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :