Au Japon, l'inflation n'a jamais été aussi forte depuis quinze ans

 |   |  217  mots
Les prix à la consommation flambent au Japon. Prochaine étape: les négociations salariales.
Les prix à la consommation flambent au Japon. Prochaine étape: les négociations salariales. (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'indice des prix à la consommation hors denrées alimentaires a augmenté de 0,9% en octobre. L'objectif de 2% d'inflation d'ici 2015, fixé par la BoJ, se rapproche.

Au bout du tunnel, le Japon? Au mois d'octobre, les prix ont atteint leur plus haut niveau dans l'archipel depuis 1998, selon des statistiques officielles publiées ce 29 novembre. Hors prix de l'énergie et des denrées alimentaires, il ont grimpé de 0,3% le mois dernier, de 0,9% en incluant l'énergie et de 1,1% au total.

"Ces chiffres reflètent un effet clair de l'augmentation des prix à l'importation", note Hideo Kulano, chef économiste chez Dai-ici Lifre research Institute à Tokyo, interrogé par l'agence Bloomberg qui estime cependant que "le Japon émerge de la déflation". 

2% d'inflation d'ici deux ans

La Banque centrale du Japon (BoJ) s'est fixée un objectif de 2% d'inflation au cours de l'année fiscale démarrant en avril 2014 (elle prend en compte pour cela les prix à la consommation hors denrées alimentaires). Mais certains membres de l'organisme, ont fait état de leurs doutes mardi. Ils craignent que cette cible ne puisse être atteinte. Ces chiffres pour le mois d'octobre se révèlent plutôt encourageants. 

Renégociations salariales

Etape suivante pour le Premier ministre Shinzo Abe: les négociations salariales prévue pour le début de l'année 2014. Compte tenu de cette hausse des prix, une revalorisation des salaires sera sans doute exigée afin de préserver le pouvoir d'achat des ménages. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2013 à 20:17 :
Etant donné que l'endettement du Japon est de 240 % du PIB, si M. ABE arrive à tenir ses objectifs d'une croissance de 3% et d'une inflation de 2 %; et bien, le stock de dettes de ce pays sera passé de 240 % à environ 230 % du PIB en 1 an !!!!
a écrit le 29/11/2013 à 16:02 :
Bulle du crédit qui éclate donne dépression
Dépression donne planche à billet pour permettre à l'état de survivre
Planche à billet donne hyperinflation
On y arrive tout doucement (dans 15 ans en France)
Relisons Rothbard, Hulssmann et Von Mises, ce sont les seuls témoignages dignes d'intérèt sur les mécanismes monétaires.
a écrit le 29/11/2013 à 12:58 :
Donc on est content car les prix de l'énergie augmentent fortement à l'import... d'un autre coté, les exportations n'ont pas bcp progressé... et maintenant, les salaires devraient "mécaniquement" augmenter juste parce que le prix de l énergie augmente... il y avait un moyen simple pour faire augmenter ts les prix, c est de multiplier les taxes par 3 ou 4... en tt cas, si les salaires n'augmentent pas (et je ne vois pas pkoi ils augmenteraient si les exportations n'augmentent pas très fortement), les japonais vont rire jaune !!
a écrit le 29/11/2013 à 9:01 :
avec une dette de 250 % du PIB, on comprend pourquoi ils préfèrent l'inflation, c'est du remboursement indolore, mais qui se sentira pour les population
comme en France, inflation soit disant basse, mais quand vous voyez comment est calculé celle-ci, on comprend pourquoi il ne trouve que 1 à 2 % par an ( faire la moyenne de chaque produit sans y mettre un pourcentage) exemple le pain est acheté plusieurs fois par jour, alors qu'une voiture non, or les deux comptent 1 seule fois dans leur calcul !
Réponse de le 29/11/2013 à 15:52 :
Entièrement d'accord.
Si j'ai bonne mémoire, le loyer représente 17% du panier, c'est à dire sans doute la moitié de son poids réel...
N'oublions pas que l'inflation c'est l'arme de l'oligarchie, et elle l'utilisera sans hésiter.
L'inflation crée des vainqueurs : l'état, les entreprises, l'hyperclasse
Et des vaincus : les retraités, les employés, les épargnants.
Tout est dit, et tout se déroulera pour tuer les vaincus...
a écrit le 29/11/2013 à 8:07 :
Il serait bon que les économistes prennent plus en compte la démographie! Pourquoi la croissance et l'inflation au Japon font du surplace depuis 20 ans? Parce que le pays vieillit très vite et perd des habitants. Moins de travailleurs, moins de capacité à produire. Moins de consommateurs, moins de demande et moins d'inflation.
Réponse de le 29/11/2013 à 9:07 :
Vous pouvez également dépenser l'argent en investissements ! Le mécanisme est encore plus efficace pour la relance que la consommation...
Réponse de le 29/11/2013 à 9:07 :
Vous pouvez également dépenser l'argent en investissements ! Le mécanisme est encore plus efficace pour la relance que la consommation...
a écrit le 29/11/2013 à 8:07 :
Il serait bon que les économistes prennent plus en compte la démographie! Pourquoi la croissance et l'inflation au Japon font du surplace depuis 20 ans? Parce que le pays vieillit très vite et perd des habitants. Moins de travailleurs, moins de capacité à produire. Moins de consommateurs, moins de demande et moins d'inflation.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :