L'OCDE ferme sa porte à la Russie..."pour le moment"

 |   |  293  mots
La Russie, qui coopère avec l'OCDE depuis 1992, a officiellement demandé à devenir membre de l'organisation en 1996. (Photo : Reuters)
La Russie, qui coopère avec l'OCDE depuis 1992, a officiellement demandé à devenir membre de l'organisation en 1996. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
L'OCDE a indiqué vouloir renforcer sa coopération avec l'Ukraine, et a suspendu temporairement le processus d'adhésion de la Russie.

L'adhésion de la Russie à l'OCDE s'éloigne. En tout cas "pour le moment". L'Organisation de coopération et de développement économiques a annoncé jeudi avoir suspendu le processus d'adhésion, alors que le pays est critiqué pour son rôle en Ukraine.

"Suite à une réunion de son conseil de gouvernance le 12 Mars 2014, l'OCDE a reporté les activités liées au processus d'adhésion de la Fédération de Russie à l'OCDE pour le moment", indique l'organisation.

Lancement des négociations en 2007

La Russie, qui coopère avec l'OCDE depuis 1992, a officiellement demandé à devenir membre de l'organisation en 1996. Les 34 pays membres ont approuvé le lancement de négociations d'adhésion avec la Russie en 2007.

Cette annonce intervient après le déploiement de troupes russes en Crimée, péninsule ukrainienne où les 1,5 million d'électeurs sont appelés dimanche à voter en faveur d'un rattachement à la Russie, dont elle faisait partie jusqu'en 1954 avant d'être rattachée à l'Ukraine par le dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev.

Le parlement ukrainien a approuvé jeudi la création d'une Garde nationale qui pourrait compter jusqu'à 60.000 hommes, alors que le nouveau pouvoir ukrainien craint des intrusions de l'armée russe dans l'est du pays.

Renforcement de la coopération avec l'Ukraine

En parallèle, l'organisation qui a pour mission d'aider les gouvernements à lutter contre la pauvreté en favorisant la croissance économique et la stabilité financière a indiqué vouloir renforcer la coopération avec l'Ukraine.

Il a été convenu, indique le communiqué, "que l'OCDE devait répondre positivement à la demande de l'Ukraine de renforcer davantage (leur) coopération existante".

"À la demande des membres de l'organisation, le Secrétaire général a informé la Fédération de Russie en conséquence", poursuit le communiqué. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2014 à 23:09 :
Poutine présente le syndrome de varzay ce la ce confirme .
a écrit le 13/03/2014 à 18:28 :
On en est plus seulement aux sanctions économiques, Poutine place massivement des troupes et équipements précis à moins de 3 heures de Kiev. Informez-vous correctement et ouvrez-donc les yeux sinon vous allez êtres surpris. L'Ukraine est contournée au Sud par la Crimée y compris au Nord Est par la Biélorussie qui reçoit des avions et armements complémentaires, la guerre est imminente et çà va forcément impliquer l'Europe, l'Otan et au delà. Ce n'est plus un jeu théorique. Il n'y guère d'évolution depuis Staline chez Poutine et plusieurs de ses conseillers.
Réponse de le 13/03/2014 à 21:31 :
Pas que cela! Encore les tripodes de guerre des extraterrestres sont prêts à attaquer l'Ukraine
Réponse de le 14/03/2014 à 7:33 :
Bizarrement quand on prend un peu de recul et qu'on ne se contente pas de relater l'écume des jours (ça nécessite beaucoup d'honnêteté intellectuelle, ce qu'y n'est pas manifestement votre qualité première) on se rend compte de la réalité de la stratégie de Brzezinsky : le confinement de la Russie. Mais le vrai objectif de Grobama et les 40 voleurs, c'est la Chine. L'empire veut absolument empêcher l'émergence d'un rival.
a écrit le 13/03/2014 à 16:14 :
Aux Armes , aux armes !!! Vite , des chars , la Marine !!!
Il y a des soldats russes dans la cour de mon immeuble.
Je demande une Frappe de l'Otan
Réveillez immédiatement nobama et nollande et nabius , aussi.
Réponse de le 13/03/2014 à 18:26 :
Attention collabo en cas de guerre tu risques de trinquer dur.
Réponse de le 13/03/2014 à 19:45 :
Mais oui bien sure, on devrait aussi soutenir "notre élite" inconditionnellement, elle qui préfère organiser une guerre mondiale (qui se fou de la Crimée sérieusement) que de perdre la face devant leurs incompétences (faillite de tout part, à l'Est comme à l'Ouest) ?
Réponse de le 13/03/2014 à 20:03 :
@Shangai Kid: tu aurais dû dire la même chose quand les Américains installaient des missiles aux portes de la Russie, à savoir en Pologne et en Tchéquie :-) Les grands gagants d'une guerre en Europe seront les Ricains, car de toute façon cela affaiblira la Russie et leur permettra de demeurer le plus grand pouvoir jusqu'à ce que la Chine arrive. C'est la raison pour laquelle nous devons créer une Europe forte qui ne soit à la botte de personne :-)
Réponse de le 13/03/2014 à 21:32 :
@ Gisèle : il faut soutenir l'Europe on ne parle pas d'élite mais de ceux qui la construisent et non ceux qui la démolissent comme les le Pen et FN
@ Patrickb : pas le temps de créer une Europe forte les troupes russes sont déjà dans l'Est de l'Ukraine. Il n'y a que l'Otan qui puisse répliquer désormais. Par ailleurs les américains sont pour une Europe forte car ils ont d'autres zones à couvrir, par contre Poutine est contre c'est clair et ce n'est pas pour rien qu'il soutient les séparatistes Le Pen et FN anti Europe et euro.
Réponse de le 13/03/2014 à 21:33 :
@ Gisèle : il faut soutenir l'Europe on ne parle pas d'élite mais de ceux qui la construisent et non ceux qui la démolissent comme les le Pen et FN
@ Patrickb : pas le temps de créer une Europe forte les troupes russes sont déjà dans l'Est de l'Ukraine. Il n'y a que l'Otan qui puisse répliquer désormais. Par ailleurs les américains sont pour une Europe forte car ils ont d'autres zones à couvrir, par contre Poutine est contre c'est clair et ce n'est pas pour rien qu'il soutient les séparatistes Le Pen et FN anti Europe et euro.
Réponse de le 13/03/2014 à 22:11 :
Vincent, vous êtes optimiste, que je vous envie.. Mais pourquoi alors trouve t'on que Catherine Ashton soutient les nazis de Svoboda ? Pourquoi ont ils ignoré le NON à Constitution Européenne des Français en 2005 ? Ne voit on pas que ça marche pas leur machin néolibérale ? Faut voir comment ça se passe en Grèce... Bref, ni l'UMP, ni le PS, ni FN mais un gruope assez grand pour peser sur la destiné de l'Europe... vraiment pas évident de rester optimiste !
a écrit le 13/03/2014 à 14:12 :
Son ego risque de coûter bien plus cher qu'il ne l'avait prévu à Vladimir Poutine...
Réponse de le 13/03/2014 à 23:39 :
je le pense aussi , Vladimir vient de se créer un avenir auquel il n'avait pas pensé .
a écrit le 13/03/2014 à 14:11 :
Plusieurs sources confirment la présence de troupes russes importantes en Russie à 2 à 3 heures de Kiev bien au dessus des effectifs habituels de cette zone, la suite de l'histoire est facile à deviner, Poutine fait comme Hitler ou Staline en moins sûr de lui vu qu'il n'est plus loin de franchir une ligne rouge plus délicate pour la Russie : http://www.zerohedge.com/news/2014-03-12/after-annexing-crimea-russian-troops-are-piling-east-ukraine-border
Réponse de le 13/03/2014 à 15:41 :
tiens revoilà le troll coincé sur Hitler et Staline
a écrit le 13/03/2014 à 14:01 :
Et si les fonctionnaires de l'OCDE se plantaient...?
Réponse de le 13/03/2014 à 14:14 :
Bien sur Pipolino car avec vous Poutine aura toujours raison. L'admiration béate confine parfois aux troubles obs. compulsifs et même les docs ne peuvent rien faire !
a écrit le 13/03/2014 à 13:25 :
Pourquoi ne pas envoyer nos diplomates et ministre en Russie pour régler cette crise?en plus si nous avons beaucoup beaucoup beaucoup de chance Poutine les mettra en prison.J ai toujour le droit de rêver ....
Réponse de le 13/03/2014 à 14:14 :
Remettons les choses dans leur contexte : la Crimée : 60 ans Ukrainienne et 300 ans Russe…
Regardons chez nous : la France a-elle refusée de reprendre l’Alsace après 48 ans d’occupation Allemande ? Il ne fait aucun doute que cette partie du territoire nous appartenait même s’il n’était plus « national » selon les lois de l’époque… Que disais-t-on alors : en parler jamais y penser toujours. Faut-il aussi remonter à la guerre de 100 ans et Aliénor d’Aquitaine ?
De même, il y a-t-il des hurlements concernant le référendum de l’Ecosse ou de la Catalogne ?
.
Les choses doivent-t-elles être différentes pour la Russie parce que le président soviétique de l’époque était ivre quand il a signé le décret de rattachement à l’Ukraine? Il y a des faits politiques, historiques et humains qui se moquent bien de la bonne conscience et de certains intérêts (dont personne ne parle comme par hasard) européens et américains.
Poutine n’est pas communiste ; il est Tsariste au sens historique du terme et il pense à son pays avant tout. Alors oui, il paiera le prix politique parce que au regard de l’histoire ce n’est qu’une péripétie.

Il faut ouvrir les yeux et surtout ne pas prendre pour de l’information ce que nos journalistes disent ou écrivent… ils y a longtemps qu’ils ont perdus toute crédibilité en ce qui concerne la politique. Et aussi, il faut le dire…c’est le Kosovo qui nous reviens dans la figure !
Réponse de le 13/03/2014 à 14:29 :
@ Allobroge : Le Kosovo est un faux prétexte, il y avait guerre depuis plusieurs années, génocides de populations, risques avérés que les Kosovars continuent de se faire massacrer comme d'autres par Milosevic. Rien à voir avec la Crimée qui n'est sans doute qu'une étape de Poutine en Ukraine et s'apparente aux pratique de Hitler ou Staline. De plus il y a d'autres enjeux pour la région et le monde en ce qui concerne le rôle alimentaire de l'Ukraine et la dépendance des ports qui peuvent être bloqués par Poutine. Le problème c'est Poutine.
Réponse de le 13/03/2014 à 16:31 :
@Allobroge a parfaitement raison et il explique très bien. @Poutine dehors . en parlant de génocides de populations.... et les coptes en Egypte et les chrétiens ailleurs ??

Et quand on pense à l'intervention en Irak avec un Colin Powers qui vous sort une fiole de soi disant arme chimique... Deux poids deux mesures. La population de Crimée parle russe et est se considère comme russe suivant l'histoire de la Crimée.
Réponse de le 13/03/2014 à 18:22 :
Allobroge n'a au contraire comme Fafnfan rien compris à la stratégie de Poutine et son intervention en Crimée. ce n'est pas du tout la simple reprise d'une région mais la main mise sur tout un pays, l'Ukraine, l'aspect alimentaire, le chantage à l'énergie, les accès à la Mer Noire etc. Il faut la Crimée pour intervenir en Ukraine. Kroutchev avait des liens très forts avec l'Ukraine, rien à voir avec l'ivresse. Bref que d'interventions nulles.
Réponse de le 14/03/2014 à 0:00 :
@Poutine dehors: soit pas aussi sélectif et enlève tes verres fumés pour voir les réalités en face au lieu de faire de l'idéologie inutile parce que les intérêts des Américains ne sont pas les nôtres :-)
a écrit le 13/03/2014 à 13:15 :
Il y a des choses de drôle d'un côté UE et les États Unis qui grogne et cris scandale et de l'autre la Russie qui ne dis rien et place ses pions !!
Réponse de le 13/03/2014 à 13:54 :
Xavier tu prends toujours les américains et l'UE pour des idiots ?
Réponse de le 14/03/2014 à 7:37 :
Je vois bien les petites minaudeuses occidentales emperlouzées se transformer en guerrières et aller mourir pour la Crimée... Morgane : perception du paquetage et parachutage sur l'Ukraine ! Allez hop et que ça saute !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :