La barre des 7 millions d'inscrits à l'Obamacare a été franchie

 |   |  286  mots
Le président américain peut avoir le sourire après la clôture des inscriptions pour l'Obamacare qui comptabilise 7 millions de souscripteurs.
Le président américain peut avoir le sourire après la clôture des inscriptions pour l'Obamacare qui comptabilise 7 millions de souscripteurs. (Crédits : Reuters)
C'est désormais terminé, les inscriptions sont closes pour l'Obamacare. Quatre ans après avoir été adoptée aux Etats-Unis, la loi sociale de la présidence Obama a finalement été appliquée comme prévu.

L'administration Obama doit être soulagée, 7 millions d'Américains se sont enregistrés pour acheter une assurance en l'espace de 6 mois. Le site américain Healthcare.gov, qui avait connu des problèmes de fonctionnement à ses débuts en octobre dernier, aura finalement accompli sa mission. Non sans subir encore quelques bugs avant les douze coups de minuit qui ont mis fin à ses fonctions rapporte un article de Reuters.

Des couacs qui n'ont pas empêché le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, de mettre en avant, dès hier, un bilan positif : 

"Il y a eu une très belle histoire après les sombres mois d'octobre et de novembre". 

"Armageddon n'a pas eu lieu"

Une nouvelle presque inespérée alors que le Bureau du budget du Congrès avait abaissé ses prévisions en février à 6 millions d'inscrits. "Armageddon n'a pas eu lieu" s'est félicité hier le président américain lors d'une allocution commentée par le New York Times. Après des mois d'intenses critiques et de revers politiques, Barack Obama s'est empressé de crier victoire à travers le compte Twitter de la Maison Blanche. 

Un délai supplémentaire

Ceux qui ont commencé leur inscription avant le 31 mars obtiennent même un délai jusqu'au 15 avril prochain, le temps de finaliser leur dossier. Le chiffre des 7 millions de souscripteurs pourraient donc être revu à la hausse. Dès le 15 novembre prochain, une nouvelle période d'inscription sera à nouveau ouverte jusqu'à février 2015. 

Le but de cette loi promulguée en 2010 est de réduire le nombre d'Américains sans assurance-maladie. C'était notamment le cas dans la communauté latino-américaine où une personne sur trois n'avait pas de couverture santé. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/04/2014 à 0:26 :
Loin de moi l'idée qu'un média de référence en économie puisse se priver d'un minimum d'objectivité, mais quand même...
Les faits sont les suivants:
1. Obamacare est obligatoire. Le seul moyen d'y échapper est de payer une pénalité.
2. L'objet de la loi est de permettre aux américains sans assurance médicale de pouvoir en avoir une.
Les chiffres:
1. 7.1 million est le nombre d'inscrits, mais pas celui des bénéficiaires effectifs. En particulier une disposition impose que les inscrits payent (eh oui le monde est mesquin) pour avoir droit à ladite assurance (obligatoire). Or les députés ont le plus grand mal a obtenir du ministère de la santé les chiffres concernant le nombre de contrats effectivement souscrits. Au point de l'avoir court-circuité et être allé demandé directement à 36 des états les chiffres de leurs assureurs. On parle de 20% de taux de déchets. Voire plus, comme dans l'état de Washington qui avait un taux de déchet de 39% début février.
2. Obamacare a fait perdre leur assurance santé à 5 (5 à 6 selon les sources) million d'américains et augmenté fortement le coût de couverture à plusieurs dizaines des million d'autres. Pas rien comparé aux 7.1 sachant que c'est obligatoire sauf à payer un montant libératoire (une amende). Quant à ceux pour lesquels a été promu cette loi, ils ne sont que 858.000 a s'être inscrits et avoir payé (53% seulement)... Soit au mieux 12.5% de la cible initiale servie malgré les coûts énormes de promotion et au prix de la perte d'une couverture satisfaisante et très souvent moins chère pour des dizaines de millions d'autres.
3. sur les 7.1 million inscrits, 6.1 l'ont été au travers de programmes non privés (terminologie US). Parmi eux, 4.5 million bénéficiaient de Medicaid (dont en plus la population est passée de 7.7 à 10 million entre 2013 et 2014...) et ont donc eu une extension légale du dispositif . 1.6 million sont des enfants majeurs jusqu'à 26 ans inclus vivant chez leurs parents qui ont été transférés d'office sur l'assurance de leurs parents conformément à la loi. Obama a parlé lui de 3 million d'enfants concernés. Donc quel que soit le chiffre et le recouvrement relatif de ces deux populations, la majorité écrasante des bénéficiaires d'Obamacare le sont par le simple jeu des modification de paramètres du système d'assistance initial pour les assurés pauvres et leurs dépendants...
4. Quant à la tendance, on a beau écouter le Président nous dire que ces chiffres vont encore augmenter, on se permet de douter. Entre 2 et 5% des personnes ayant payé leur cotisation en janvier ne l'ont pas payé en février... pas bon ça...

Donc parler de réussite parait, comment dire... un peu ... léger? Voire tenir de l'aveuglement? Non?
a écrit le 02/04/2014 à 14:50 :
Bravo Mr President, vous avez réussi à faire basculer le dernier pays libre dans le camp du communisme (au sens de mise en communauté de biens et services qui ne peuvent être qu'individuels). Et le concept de "jeunes invincibles" pour oser narguer, même en Europe on n'avait pas osé.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :