Obamacare dope la consommation aux Etats-Unis

 |   |  320  mots
La consommation pèse pour 70% de l'activité économique du pays. (Photo : Reuters)
La consommation pèse pour 70% de l'activité économique du pays. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
La consommation des ménages américains a augmenté de 0,3% au mois de février, parallèlement à la hausse des revenus.

Malgré l'hiver persistant, les ménages américains sont optimistes. Leurs dépenses de consommation ont augmenté de 0,3% en février, a précisé vendredi le département du Commerce (données corrigées des variations saisonnières).

Cette accélération est dans la continuité des mois de janvier et de décembre, pendant lesquels la consommation américaine avait augmenté respectivement de 0,2 et de 0,1%.

"Obamacare" incite à consommer

La mise en place du système de santé "Obamacare" n'est pas étrangère à cette embellie : "plus de la moitié de la hausse de la consommation de février relève de l'augmentation dans les dépenses de santé", relève Paul Dales, de Capital Economics. "Les gens qui désormais sont couverts pour la première fois ont commencé à consommer des services médicaux", explique-t-il.

Ce sont effectivement les services, notamment le chauffage et la santé, qui avaient tiré la consommation vers le haut au cours des deux derniers mois.

L'augmentation de la consommation suite celle des revenus

Dans le même temps, les revenus des ménages ont continué d'augmenter, avec +0,3% en février, comme en janvier. Le taux d'épargne est stabilisé autour des 4,3% depuis le début de l'année.

La consommation, qui représente 70% de l'activité économique du pays, est une variable centrale pour les Etats-Unis.

Sur un an, l'inflation reste faible

Malgré cette accélération, l'inflation totale mesurée par l'indice des prix associés aux dépenses de consommation n'a progressé que de 0,9% sur un an, contre 1,2% en janvier.

Les chiffres du département du travail, qui se basent sur une autre mesure de l'inflation, l'indice des prix à la consommation, sont un peu plus optimistes : ils signalent une hausse des prix de 1,1% sur un an (données corrigées des variations saisonnières).

Dans les deux cas, on la hausse des prix reste en-dessous de l'objectif de la Banque centrale américaine de 2%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/03/2014 à 1:40 :
Quand je lis certains commentaires, je me rends compte que la plupart des français sont totalement mésinformés sur la réalité US. Obamacare, c'est une augmentation sans précédent des budgets des américains. Un grand nombre ont perdu leur assurance et ne pourront jamais en avoir une autre équivalente, sans compter tous ceux qui se retrouvent de fait non assurés. Le coût des couvertures explose ainsi que le nombre de cliniques et hôpitaux qui ferment.
Le marché médical US dans son ensemble est à lui seul responsable de la situation financière du pays. C'est un domaine (comme chez nous) où les lois de la concurrence et de la transparence ne s'appliquent pas. Si les lois RICO et antitrust devaient s'appliquer au secteur, cela ferait un bain de sang. Pour ceux que ça intéresse, allez lire quelques analyses de Karl Denninger sur le sujet.
Enfin, au delà de la déroute du lancement, ce qu'il faut savoir, c'est qu'un nombre incroyable de gens qui se sont affiliés par Obamacare, n'ont toujours pas payé... Voyons donc ce que disent les chiffres dans quelques temps.
a écrit le 29/03/2014 à 14:36 :
Tout le monde sait que les Américains sont en train de crever de faim la gueule ouverte , même Justin Bieber , et que ce sont les Chinois et les Russes qui les nourrissent en transportant des sacs de hamburgers dans des avions de chasse Mig pour aller plus vite.
Eu égard à la gravité de la situation.
a écrit le 28/03/2014 à 18:29 :
Si les actions de Obama, n'avaient en grande partie été contrées par les Républicains, il aurait pu accomplir pas mal de choses positives......
Réponse de le 28/03/2014 à 22:26 :
C'est clair que la santé à crédit sur la dette souveraine c'est bon pour l'économie!
Réponse de le 29/03/2014 à 1:57 :
Vous connaissez quoi des USA? Pour l'américain moyen qui paye son assurance santé cela veut dire 10% d'augmentation. Soit grosso modo 1500 USD par an pour le contrat basic.
En France vous ne savez pas le coût de la santé.
Réponse de le 29/03/2014 à 10:51 :
Pensez-vous réellement que la sécurité sociale n'est pas financé par la dette ?
Réponse de le 29/03/2014 à 16:20 :
@anonyme 10:51

C'est du pareil au même c'est bien pour cela que les républicains ce sont vigoureusement opposés à Obamacare en tirant les leçons de l'expérience française.
Réponse de le 30/03/2014 à 1:34 :
C'est totalement méconnaître la réalité politique américaine que de penser qu'Obama n'a pas pu faire ce qu'il voulait. Aucun président n'a eu autant de pouvoir, ou n'en a abusé. Quant aux républicains, s'ils sont effectivement opposés à la politique d'Obama, le leadership est de plus en plus contesté car il a cédé à tout, sans aucune contrepartie, le plus souvent poussé par les lobbies du crony-capitalism à la sauce DC.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :