États-Unis : les chiffres de l'emploi sont encourageants

 |   |  321  mots
L'autre bonne nouvelle, c'est le taux de participation, qui mesure la proportion d'Américains en âge de travailler effectivement employés ou à la recherche d'un emploi. Il a atteint un plus haut de six mois à 63,2% contre 63% le mois précédent. (Photo : Reuters)
L'autre bonne nouvelle, c'est le taux de participation, qui mesure la proportion d'Américains en âge de travailler effectivement employés ou à la recherche d'un emploi. Il a atteint un plus haut de six mois à 63,2% contre 63% le mois précédent. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Les créations d'emploi ont évolué sur un rythme soutenu aux États-Unis pour le deuxième mois consécutif en mars et soulignent l'accélération de la reprise.

La reprise se confirme aux États-Unis. En effet, les créations d'emploi sont restées sur un rythme soutenu pour le deuxième mois consécutif en mars après un début d'année perturbé en partie par des conditions climatiques rigoureuses.

Créations d'emploi sur un bon rythme

Concrètement, les États-Unis ont gagné 192.000 emplois le mois dernier, après 197.000 en février, a annoncé vendredi le département du Travail. C'est toutefois moins que ce qu'attendaient les économistes interrogés par Reuters qui anticipaient 200.000 créations d'emplois et un taux de chômage en léger recul à 6,6%.

Les chiffres des créations d'emploi en janvier et février ont par ailleurs été révisés en hausse avec 37.000 créations de plus qu'annoncé précédemment sur les deux premiers mois de l'année, a précisé le département du Travail.

Chômage stable

Le taux de chômage est quant à lui resté inchangé à 6,7%.

"C'est un bon chiffre, un de ces chiffres sympathiques qui est correct mais pas bon au point d'inquiéter sur les taux d'intérêt ou une croissance trop rapide de l'économie", a commenté Peter Tuz, président de Chase Investment Counsel.

L'autre bonne nouvelle, c'est le taux de participation, qui mesure la proportion d'Américains en âge de travailler effectivement employés ou à la recherche d'un emploi. Il a atteint son plus haut niveau depuis six mois à 63,2% contre 63% en février.

La Fed devrait poursuivre la réduction de sa politique accommodante

Le rythme soutenu des créations d'emploi devrait pousser la Réserve fédérale (Fed) à poursuivre son programme de réduction de ses rachats d'actifs tout en maintenant des taux bas pendant encore un certain temps.

La présidente de la Fed Janet Yellen a dit que la banque centrale devait maintenir une politique monétaire très accommodante pendant un moment pour éliminer toute trace de sous-emploi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/04/2014 à 18:35 :
Rien de tel qu'un titre pareil pour retrouver sa bonne humeur! Pas en direction des américains bien sûr mais au regard du peu de pertinence de l'article très "Agence de Presse Officielle" c'est à dire mensonge et manipulation. Le site de La Tribune se cache derrière ce procédé pour donner des articles que certainement aucun de ses rédacteurs ne veut signer.
Réponse de le 06/04/2014 à 1:32 :
ouai enfin si vous lisez les médias officiels pour avoir des vrais infos aussi....c'est que vous avez pas compris....^^

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :