Aux Etats-Unis, on pourra bientôt transformer l'eau en vodka

 |   |  463  mots
Les quatre cocktails possible, Margarita, Mojito, Cosmopolitan et Lemon Drop seront disponibles partout où l'on peut acheter des boissons alcoolisées précise la société basée en Arizona. Reuters
Les quatre cocktails possible, Margarita, Mojito, Cosmopolitan et Lemon Drop "seront disponibles partout où l'on peut acheter des boissons alcoolisées" précise la société basée en Arizona. Reuters (Crédits : Reuters)
Il ne manque plus que l'autorisation de mise sur le marché, et les Américains pourront se préparer un Rhum ou une Vodka orange en ajoutant simplement de l'eau à de l'alcool en poudre. Palcohol, tel est le nom de ce produit qui suscite déjà des fantasmes.

De l'alcool en poudre. Beaucoup se demandent encore comment le Bureau des taxes et du commerce de l'alcool et du tabac (TTB) américain a pu donner son feu vert aussi facilement. Même la société Lipsmark, à l'origine du concept, s'est dite surprise sur son site internet. Lundi soir cependant, la chaîne de télévision américaine Fox News indiquait que l'agence fédérale aurait donné l'autorisation par erreur

Margarita et Mojito en sachets

Mais pour l'heure, tous les "espoirs" sont encore permis pour Palcohol. L'industriel espère d'ailleurs vendre ses premières boîtes dès l'automne. Les quatre cocktails possible, Margarita, Mojito, Cosmopolitan et Lemon Drop "seront disponibles partout où l'on peut acheter des boissons alcoolisées" précise la société basée en Arizona.

Réticences à Washington

Toutefois, les autorités fédérales ont fait état de leur réticence, ce mardi, en raison de "problèmes d'étiquetages. "Nous avons été contactés hier à propos de cette opposition", a déclaré mardi par courriel à l'AFP une porte-parole de Lipsmark, ajoutant que cela ne voulait pas dire que l'approbation du Palcohol avait été retirée

Pour prouver son sérieux, Lipsmark assure pourtant que sa poudre ne sera vendue qu'aux personnes ayant l'âge légal (21 ans aux Etats-Unis). Un changement de ton après des premières suggestions publiées sur son site, comme de renifler la poudre à la manière de la cocaïne, de la saupoudrer sur la nourriture pour avoir l'ivresse sans les maux de têtes, ou encore de l'emmener à des concerts pour éviter de payer un verre au bar. 

Des recommandations plus raisonnables 

Aujourd'hui, les fabricants déconseillent fortement de renifler leur poudre :

"Ne le faites pas! Ce n'est pas un moyen responsable ou intelligent de consommer Palcohol. Vous aurez très mal au nez en plus de n'en tirer aucun bénéfice."

Pour éviter cette utilisation, la firme a d'ailleurs augmenté le volume de poudre nécessaire, ce qui porterait à au moins 60 grammes la quantité à renifler pour avoir l'équivalent d'un verre d'alcool. Concernant l'ajout de Palcohol sur de la nourriture, Lipsmark indique que "cela ne rendra pas son plat meilleur mais relève un peu un Guacamole ou une salade". Le slogan officiel s'appuie maintenant sur le côté pratique du produit : "Prends ton Pal partout avec toi!". 

Un concept déjà utilisé

L'alcool en poudre est déjà vendu au Japon depuis une dizaine d'années et dans certains pays européens. Une société américaine, Pat's Backcountry, vend aussi depuis fin 2013 de la bière en poudre. Il suffit de mélanger un concentré de houblon avec de l'eau gazéifiée pour obtenir une bonne pinte.

(Article créé le 22/04/2014 à 08:24, mis à jour à 19:11)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/05/2014 à 15:57 :
Je trouve ca débile de l'alcool en poudre a diluée avec le l'eau gazeuse trouvons d'autre chose plus intéressant pour l'avenir
a écrit le 23/04/2014 à 11:13 :
Décidément, je vois de moins en moins d'atome crochu avec les Américains ! A quand les fromages lyophilisé ? On en veux pas de votre gastronomie de supermarché (et suprématie financière), non au traité transatlantique !
Réponse de le 23/04/2014 à 15:50 :
C'est pas les américains, c'est nous qui l'avons fait!
a écrit le 22/04/2014 à 23:42 :
Je me souviens de bières, Bourgogne, et Bordeau en poudre vendus au Royaume-Uni en 1980. Ce n'était pas terrible.
a écrit le 22/04/2014 à 21:39 :
Pouah ! sans façons, et j'espère qu'ils ne leur viendra pas l'idée dans le tête de nous inonder avec cette cochonnerie !
a écrit le 22/04/2014 à 20:36 :
découverte de "polichinel" le vin en poudre existe depuis au moins 50 ans les américains 'ont rien inventé peut être juste "amelioré" mais ils font encore parler d'eux c'est le but recherché
a écrit le 22/04/2014 à 19:45 :
Y a plus qu'a faire baisser le prix au litre et a le mettre dans le moteur des voitures. En revanche il ne faudra plus dire qu'on a bu avant de prendre le volant; ce sera les vapeurs et plus tu roule plus tu es bourré...
a écrit le 22/04/2014 à 12:52 :
A quand l'eau en poudre ? ;-)
Réponse de le 23/04/2014 à 9:10 :
lol +1

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :