L'Australie réfléchit à la retraite à 70 ans

 |   |  611  mots
L'Australie pourrait introduire la retraite à 70 ans.
L'Australie pourrait introduire la retraite à 70 ans.
Le nouveau gouvernement libéral australien veut relever l'âge de départ à la retraite à 70 ans. Certains Européens trouvent déjà l'idée alléchante.

Les Australiens pourraient un jour devoir attendre 70 ans pour partir à la retraite. Le nouveau gouvernement libéral de la Grande Ile ne cesse en effet d'envoyer des signaux dans ce sens à sa population. Et il pourrait annoncer une décision dans ce sens dès la présentation de son premier budget à la mi-mai.

La retraite à 70 ans dès 2029 ?

En 2008, le gouvernement travailliste, battu aux élections générales de l'an passé, avait déjà relevé l'âge de départ à la retraite de 65 à 67 ans. Une évolution progressive s'étalant à partir de 2023. Mais le Comité parlementaire des dépenses a récemment proposé de repousser à 70 ans en 2029 l'âge de départ à la retraite pour rendre le système de financement des retraites en Australie « soutenable. »

Promesse oubliée ?

Le ministre des Finances (Treasurer) Joe Hockey, 48 ans, a donc prévenu qu'il « pourrait être nécessaire pour ma génération de travailler trois ans de plus et nous devons redessiner notre système pour prendre en compte ce fait. » Il a appelé à un « débat mature » sur le sujet. Mais de son côté, l'opposition travailliste accuse le premier ministre libéral Tony Abbot d'avoir oublié sa promesse électorale de ne pas changer les règles de départ en retraite.

Autres options

Plusieurs options sont possibles en plus du relèvement de l'âge de départ à 70 ans. Joe Hockey n'a, par exemple, pas exclu de faire appel aux patrimoines des retraités et de faire dépendre leurs pensions de ce patrimoine. Egalement à l'étude : la possibilité de lier la revalorisation des pensions à l'inflation et non à une moyenne d'évolution des revenus comme aujourd'hui.

Une aide généreuse pour les parents

Parallèlement, le gouvernement Abbot entend mettre en place une de ces promesses électorales : une indemnité parentale qui compense entièrement les pertes de revenus du parent qui décide de s'occuper pendant six mois d'un nouveau-né jusqu'à 50.000 dollars australiens (environ 34.000 euros). Un schéma coûteux, mais qui, selon Joe Hockey, permettra à beaucoup de femmes de conserver leur poste après une naissance et, ainsi, favorisera les rentrées fiscales de l'Etat et le financement des retraites.

Amélioration de la compétitivité australienne

Joe Hockey est un fervent défenseur des « réformes structurelles. » Lors de la réunion du G20 à Washington le 13 avril, il avait fustigé le comportement des grandes économies mondiales qui n'avaient réalisé que « 10 % des réformes » nécessaires. S'appuyant sur une étude du FMI qui prévoit que d'ici 2030, le coût de l'Etat providence sera de 4 points de PIB de plus par an, il estime que l'Australie, qui vient de bénéficier de 22 ans consécutifs de croissance, ne peut compter sur le même schéma à l'avenir. Sauf à améliorer sa productivité et sa compétitivité. Pour cela, il lui faut plutôt baisser les impôts que les augmenter, pense-t-il. D'où la volonté de repousser l'âge de départ à 70 ans. D'ici 2050, le nombre d'Australiens de 65 à 84 ans devrait doubler, celui des plus de 85 ans devrait quadrupler.

Un exemple en Europe ?

En tout cas, l'Australie commence déjà à donner des idées en Europe. Le commissaire européen à l'énergie, l'Allemand Günther Öttinger a en effet invité ses compatriotes dans une interview accordé la semaine dernière à Die Welt à « parler de la retraite à 70 ans. » Un rapport des sages avait déjà, en 2012, évoqué la nécessité outre-Rhin de relever l'âge de la retraite à 69 ans. Mais les Sociaux-démocrates ont obtenu de la chancelière la possibilité pour certains salariés de partir à 63 ans. Une décision qui déplaît fortement au patronat allemand.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/04/2014 à 22:09 :
L'idéal dans les pays anglosaxons (et ça vient en France), c'est de vous faire cotiser toute votre vie pour ne rien vous donner en finale. Ces governements ont de l'argent pour aller guerroyer, pour remplir les poches de leurs "élites", mais jamais pour le petit gars qui a trimé toute sa vie :-)
Réponse de le 23/04/2014 à 6:12 :
Les australiens cotisent dans des fonds (super annuation) a leurs noms et peuvent y toucher lorsqu'ils achetent leur residence principale ou quand ils arrivent en retraite. L'Etat a mis en place un filet de securite pour ceux qui n'auraient pas cotises assez et abonde ceux qui travaillent a mi-temps ou ont des salaires plus faibles. Le systeme fonctione tres bien et les gens croient en l'avenir puisqu'ils savent au centime pres combien ils ont de disponible contrairement aux salaries francais qui cotisent sans savoir ce qu'ils auront au final (sans doute tres peu pour ma generation).
a écrit le 22/04/2014 à 21:18 :
En France, s'ils pouvaient attendre que j'ai pris ma retraite ( à 60 ans car carrière longue) pour décider de passer à 70 ans, je ne serais pas contre.
a écrit le 22/04/2014 à 20:00 :
solides les australiens !.. je n'ai que 65 ans et suis usée ... je me traîne avec des douleurs du dos et la retraite ne me semble pas un luxe mais une pause nécessaire ; je ne serais plus rentable au boulot avec toute la bonne volonté que je tenterais de mettre....Utopie
économique quand tant de jeunes aspirent à travailler ???
a écrit le 22/04/2014 à 18:14 :
L'Australie réfléchit à la retraite à 70 ans.
Arnaque: tout cela fait partie d'une stratégie globale qui voudrait que les salariés partent en retraitent plus tard mais les entreprises ne les garderont pas donc ils partiront plutôt mais quasiment avec rien. Tout cela est une mécanique bien huilée pour éviter de payer les retraites.
a écrit le 22/04/2014 à 17:50 :
Tout simplement supprimons les vieux (ironie)
Mais qui fera tourner le commerce des loisirs.
Réponse de le 22/04/2014 à 22:41 :
@grand: et s'il n'y avait que les loisirs ! il faut penser aussi aux dentiers, au producteur de patates pour préparer la purée, aux couches pour protéger contre l'incontinence et aux programmes télé réservés au 3e âge :-)
a écrit le 22/04/2014 à 17:35 :
Pourquoi ne pas laisser la liberté aux salariés de choisir decotiser ou non pour la sécu, la retraite etc...chacun face à ses choix ...Pour ma part je constate que l'accès aux soins n'est plus égalitaire et l'écart entre l'espérance de vie et le départ à la retraite s'amenuise...
a écrit le 22/04/2014 à 16:45 :
Le pays regorge de richesses.... si peu partagées qu'il faille faire travailler sa population jusqu'à son dernier jour! En Arabie la richesse pétrolière ne produit par un salariat amélioré en proportion. Il est de même partout. Il est largement temps que l'on sanctionne ceux qui tiennent de tels propos que je juge criminels. En effet l'on peut s'approprier la part à réclamer de chacun, autrement son portefeuille, par différents moyens. Je considère que ces propos honteux sont un crime car ils sont incitatifs au vol.
a écrit le 22/04/2014 à 15:30 :
La vraie difficulte n'est pas de travailler jusqu'a 70 ans mais de faire comprendre aux employeurs qu'on peut encore le faire.
a écrit le 22/04/2014 à 15:02 :
je ne dis pas que l'on ne puisse travailler au dela de 65 ans, mais cela varie bcp en fonction des activités, et quoiqu'on en pense, on n'a plus la même agilité de l'esprit..... plus le même dynamisme physique.... voire quelques difficultés physiques d'ailleurs......

ces approches théoriques du problème du financement des retraites deviennent absurdes..... en particulier en france, ou si on perd son job à 50 ans, ........ le "patronat" nous considère comme "dépassé" en terme de rapport salaire efficacité.......

bref, sauf à reconsidérer l'ensemble des process de recrutement et de travail....... on est presque dans l'absurde absolu de la technocratie régnante.......
a écrit le 22/04/2014 à 14:57 :
Génial ! Voilà qui devrait faciliter l'embauche, là où elle pêche, càd chez les jeunes !!!
a écrit le 22/04/2014 à 14:41 :
A quand un audacieux gouvernement pour supprimer la retraite et la sécurité sociale ?

On se demande d'ailleurs pourquoi continuer à payer les ouvriers. Un bol de riz et un lit dans un dortoir commun sont les seuls éléments de rémunération à même de restaurer la compétitivité de l'industrie francaise.
Réponse de le 22/04/2014 à 22:27 :
@Kiceca: un lit ? et pourquoi tant de luxe ? les serfs dorment sur la paille et si la paille devient trop chère, ce sera à même le sol pour un loyer mensuel équivalent à 2 mois de salaire. Faudrait quand même pas laisser les gueux prendre des goûts de luxe :-)
a écrit le 22/04/2014 à 14:29 :
Je ne sais pas où vous allez pêcher vos salades. Je suis australien depuis 1975, j'estime donc en savoir plus sur ce pays que vos gratteux de papier. J'ai pris ma retraite dès que j'ai pu, c'est-à-dire à 55 ans.

Dix ans plus tard, ne voilà-t-il pas que ma caisse de retraite ne m'envoie pas la paperasse (group certificate en V.O.) nécessaire pour faire ma déclaration d'impôts. Je décroche mon bigophone, et couine "et mon "group certificate???" Leur réponse: "Vous avez 65 ans passés, vous n'êtes plus imposable, vous n'avez donc pas de déclaration de revenus à faire". Et en effet, j'ai beau ne plus envoyer aucune déclaration à monsieur le percepteur (Australian Taxation Office en V.O.) il me fout la paix.

Je peux claquer tout mon capital retraite au Daily Planet (demandez qui c
est à google) si l'envie m'en prend, puisque la retraite ici se fait par capitalisation. Une fois complètement raqué j'aurais néanmoins toujours droit à une pension de pas grand'chose ($200 par semaine, par là)
Réponse de le 22/04/2014 à 15:22 :
C'est vrai que le DailyPlanet, c'est un endroit sympa.
Par contre, y aller apres 70 ans pour claquer ma retraite, pas sur que ca me dise...
Réponse de le 22/04/2014 à 22:36 :
@pi31416: j'ai quelques(beaucoup) de doutes sur ton histoire. Je pratqiue les pays anglosaxons depuis 30 ans et personnellement, je touche une retraite pour 20 ans de cotisation au max au Canada qui me rapportent 255 dollars canadiens mensuels...qui sont imposables. De plus, quand je vais me déclarer à l'étranger, ils vont retenir 25 % de cette somme au titre des frais administratifs.
Réponse de le 23/04/2014 à 6:29 :
Les pays anglosaxons? Connais pas: ces pays sont des Etats souverains qui ont chacun des lois differentes.
a écrit le 22/04/2014 à 13:28 :
"Sauf à améliorer sa productivité et sa compétitivité." Travailler plus, travailler plus vieux pour "calancher" plus vite. Fondamentalement, les dirigeants du monde entier, les "possédants" n'auront jamais aucun respect de la vie des gens. N'en n'auraient-ont pas assez pendu par le passé qu'il faille recommencer?
a écrit le 22/04/2014 à 12:38 :
cela promet des réactions hostiles , déjà en france a 48 ans vous etes mit a la porte sans gants ni dentelles , alors faire travailler un grabataire de 70 ans , avec alzeihmer faut être un peu demago en prime certains n'atteindront jamais la retraite car décédés avant le saint graal .. comme disait coluche , avec la capote nestor je suis pas né je suis pas mort .. a propos quel est la démographie en australie a la hausse ou a la baisse ? ..
Réponse de le 22/04/2014 à 13:21 :
Décaler l'age n'est pas obligatoirement fait pour que les gens la touchent, c'est juste comptable. Quand ça sera à 99 ans, les retraites seront faciles à financer, les comptes seront alors très positifs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :