Mondial de l'économie : quel pays sera le grand gagnant ?

 |   |  401  mots
Reuters
Reuters (Crédits : Reuters)
Ce jeudi soir, débute officiellement la Coupe du monde de football. Si l'on appliquait les critères économiques sélectionnés par La Tribune aux 32 pays qualifiés pour le Brésil, qui serait le gagnant du Mondial 2014 ? L'Australie.

Ce serait donc l'Australie qui, si l'on applique les critères économiques choisis par La Tribune, remporterait cette Coupe du monde 2014. Sans doute le football accordera-t-il un autre verdict et sans doute le choix des critères, autant que la méthode de comparaison de seulement six performances est-il très contestable. La Suisse et la Corée du Sud, qui ont fait match nul devant l'Australie et qui n'ont perdu que parce que leurs économies sont plus petites que celle du pays-continent, pouvaient également prétendre au succès. Mais tout classement est injuste. Comme souvent le football, du reste.

L'Australie l'a donc emporté, en grande partie en raison de son faible endettement, d'une croissance équilibrée et d'une richesse importante. Certes, le pays est en phase de décélération, mais il touche là les dividendes de quelque vingt ans de croissance, alimentée en partie, mais pas seulement, par les matières premières. La Suisse, finaliste malheureuse, a sans doute perdu en raison de son inflation négative, conséquence en partie du franc fort...

La France, éliminée dès le premier tour

Parmi les autres enseignements de cette « Coupe du monde économique », on remarquera le bon comportement des pays africains, signe de l'émergence de ce continent : la Côte d'Ivoire est parvenue en demi-finale, le Cameroun et le Nigeria, en quart. Le faible endettement, la forte croissance et la décélération de l'inflation dans ces pays ont certainement soutenu leurs performances.

On notera également la performance « moyenne » des grandes économies comme les États-Unis et le Japon et le mauvais comportement de certains grands émergents, notamment le Brésil, éliminé sans gloire dès le premier tour « économique ».

Pour finir, on observera que les pays de la zone euro ont fait bien piètre figure. Seule l'Allemagne s'est qualifiée pour le second tour pour être éliminée par la Corée du Sud en huitième de finale, en partie en raison de son taux d'endettement élevé ! La France, elle, est éliminée sans gloire dès le premier tour après deux défaites contre la Suisse et l'Équateur et un match nul contre le Honduras. Espérons pour les Bleus que leurs résultats seront plus brillants que ceux de l'économie nationale !

>>> L'ensemble des résultats de la Coupe du monde de l'économie

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/06/2014 à 12:57 :
J' aime bien suivre le suivit..
Donc il semble qu' en fait le foot ne fasse pas bon ménage avec les indicateurs économique ( ou que ceux-ci manquaient peut-être de pertinence ou d' une variable.. variable ! )
Aucun des favoris économique n' est qualifié aprés 2 matchs, ils sont même tous éliminés ou presque ( seul ne reste que le groupe G de la mort ou rien n' est fait Allemagne - Usa - Ghana - Portugal ) sinon tous les autres donnés perdants sont tous qualifiés sans même avoir besoin du troisième tour ( ne parlons pas d' une éblouissante équipe de France qui écrabouille tout sur son passage et devient l' équipe à ne surtout pas rencontrer.. ) comme quoi..
a écrit le 12/06/2014 à 18:53 :
on s'en tape !!
a écrit le 12/06/2014 à 9:37 :
Oui c' est assez marrant ( réaliste ? ) sans en faire une usine à gas il manque quand même un indicateur santé ( çà compte ) et un autre éducation ( une base ) qui sont quand même dans les fondamentaux du " le jeu "... sans éducation ni santé pas de dévellopement possible.. c' est dans tout les RGO d' entre autre le merveilleux éditeur suédois Paradox interactive.
Réponse de le 12/06/2014 à 10:16 :
Exactement, si on vivait mieux au Nigéria ça se saurait. Cet article est une caricature de ce que nous vivons aujourd'hui. Il n'y a que les chiffres qui comptent...
a écrit le 12/06/2014 à 8:11 :
non mais sérieux , vous prévoyez l'Australie gagnante ??? c pas sérieux si c'est du rugby , je suis d'accord
Réponse de le 12/06/2014 à 8:38 :
C'est un classement ...économique pas sportif.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :