Congé maternité : "si la France le peut, nous le pouvons aussi" (Obama)

 |   |  389  mots
Il existe un seul pays développé dans le monde qui n'offre pas de congé maternité, a lancé Barack Obama devant un public largement acquis à sa faveur dans un hôtel de Washington. C'est nous, a-t-il martelé. Et ce n'est pas le genre de liste sur laquelle on souhaite figurer tout seul, a-t-il insisté.
"Il existe un seul pays développé dans le monde qui n'offre pas de congé maternité", a lancé Barack Obama devant un public largement acquis à sa faveur dans un hôtel de Washington. "C'est nous", a-t-il martelé. "Et ce n'est pas le genre de liste sur laquelle on souhaite figurer tout seul", a-t-il insisté. (Crédits : reuters.com)
Le président américain Barack Obama a regretté que les Etats-Unis soient le seul pays développé à ne pas offrir de véritable congé maternité, appelant à la création d'un nouvel environnement de travail favorable à la famille.

Le président américain, qui intervenait lundi lors du "Sommet pour les familles qui travaillent" à Washington, a regretté que certaines Américaines ne puissent même pas bénéficier d'une journée de congé payée pour accoucher.

"Il existe un seul pays développé dans le monde qui n'offre pas de congé maternité", a lancé Barack Obama devant un public largement acquis à sa faveur dans un hôtel de Washington. "C'est nous", a-t-il martelé. "Et ce n'est pas le genre de liste sur laquelle on souhaite figurer tout seul", a-t-il insisté.

Pas de loi fédérale

Les Etats-Unis ne disposent pas de loi fédérale instituant un congé maternité payé. Certaines entreprises proposent ce congé, mais il reste très limité.

"D'autres pays savent le faire. Si la France le peut, nous le pouvons aussi", a souligné le président américain, appelant notamment à une nouvelle approche en matière de congé maternité et d'accès à l'éducation dès la petite enfance.

Le président a regretté que le Congrès, dont la Chambre des représentants est dominée par ses adversaires républicains, ne fasse pas assez pour aider les Américains dans leur vie de tous les jours.

Une certaine flexibilité

Il a ainsi appelé les élus à adopter la Loi d'équité pour les travailleuses enceintes, laquelle oblige les employeurs à offrir une certaine flexibilité pour les femmes enceintes qui continuent à se rendre au travail jusqu'à très tard dans leur grossesse.

S'exprimant avec passion, le président a assuré être très engagé sur cette question, ayant lui-même été élevé par une mère et une grand-mère qui passaient de longues heures au travail, et étant aussi le père de deux jeunes filles:

"Je prends cela personnellement parce que je suis le mari d'une femme remarquable qui s'est battue pour travailler et en même temps élever nos filles lorsque j'étais en déplacement, et je me souviens des efforts qu'elle a dû faire".

Evoquant ses filles Malia et Sasha, toutes deux adolescentes, Barack Obama a dit souhaiter "qu'elles soient capables d'avoir une famille, qu'elles soient capables d'avoir une carrière et qu'elles soient capables d'aller aussi loin que leurs rêves les porteront. Et je veux une société qui défende cela", a-t-il affirmé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/10/2014 à 6:58 :
Et bien voilà un souhait conforme aux réalités ou aux exigences d' une société moderne.
a écrit le 27/06/2014 à 18:36 :
La phrase n'a rien d'ambiguë, elle démontre bien l'arrogance américaine envers notre pays, du genre "si ce petit pays de m**** peut le faire, alors pourquoi pas la première puissance absolue de l'univers ?" mais on les aime tant en France....
a écrit le 25/06/2014 à 19:52 :
Attention Barrack ! la France, c'est comme le Crédit Lyonnais: c'est le pouvoir de dire oui .....à tout. Mais on est quand meme un tout p'tit peu dans la panade, non?
a écrit le 25/06/2014 à 19:18 :
Encore un article de "fond" repris en boucle par tous les médias et qui ne reflète pas la réalité des propos d'Obama.
Les journalistes n'ont sûrement pas visionné la vidéo de l’allocution d'Obama où la comparaison avec la France est réalisé sur un ton ironique voire condescendant. En gros, Obama dit que si un pays arriéré comme la France peut proposer le congé maternité, les USA peuvent également le faire.
Pas de quoi en faire un article dithyrambique
Réponse de le 26/06/2014 à 9:21 :
Il a bien fait de l'ouvrir ,du coup la sécu parle d'en sucré 1 j sur 4.Thank you Barack.
a écrit le 25/06/2014 à 16:44 :
L'Amérique a fait le choix de dépenser 500 Milliards de $ par an au niveau de la défense,les autres pays ont fait d'autres choix sociétales.Nous ne pouvons que nous inclinait devant une une telle prise de conscience du président Obama,qu'il continue comme ça et ils vont le traiter de communiste.
a écrit le 24/06/2014 à 21:41 :
La presse atlantique de France ne peux pas passer plus de deux jours sans dire un mot à propos de son grand ami américain, le faiseur de la paix dans le monde, "le grand ami de la France".
Réponse de le 25/06/2014 à 9:59 :
Et toujours pour lui faire des petits compliments, c'est dégoûtant.
a écrit le 24/06/2014 à 16:18 :
Il est super, ce président, et encore on ne parle pas de sa "classe"".......si les républicains ne l'avaient pas tant enquiquiné " il aurait malgré tout sur certains point,s pu un peu mieux faire.....
a écrit le 24/06/2014 à 15:36 :
Combien de milliards Papabama compte rançonner aux banques pour financer son délire social? C'est officiel, le rêve américain est mort!
a écrit le 24/06/2014 à 15:03 :
Miweux vaut tard que Jamais. Good Job Mr President!!
a écrit le 24/06/2014 à 14:20 :
magnifique
a écrit le 24/06/2014 à 13:53 :
ce Barrack est vraiment un socialiste...bientôt les échographies prises en charge par Medicare, on croit réver
Réponse de le 25/06/2014 à 13:05 :
Avec un tel raisonnement, les 35 h sont pour demain aux Etats-Unis !
Il est le meilleur allié des pieds nickelés de notre "bon" gouvernement...
a écrit le 24/06/2014 à 13:16 :
un peu en retard obama: maintenant c'est le congé paternité qui est à la mode car supporter la grossesse de sa femme et son accouchement c'est épuisant et puis il faut montrer l'exemple au petit pour la tétée...
a écrit le 24/06/2014 à 13:16 :
Un facette inconnue du reve americain
a écrit le 24/06/2014 à 13:14 :
Sa femme attend surement un troisième enfant.
a écrit le 24/06/2014 à 13:08 :
mais la france est dans la merde avec les alloc
a écrit le 24/06/2014 à 12:27 :
Obama n'a rien compris. Ce sont aux Etats-Unis de s'adapter à la mondialisation et non l'inverse. ça c'est le modèle en vigueur en France sur lequel il faut prendre exemple.
a écrit le 24/06/2014 à 10:50 :
C'est bien de temps en temps de tirer vers le haut.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :