Un don de 15 millions à Harvard par un couple de Chinois qui passe très mal

Deux milliardaires chinois font face à un déluge de critiques après un don à Harvard. Des internautes estiment que cet argent serait plus utile en Chine.
Pan Shiyi et son épouse Zhang Xin, un couple de milliardaires chinois à la tête de l'empire immobilier SOHO China, font face à une salve de critiques depuis leur don de 15 millions de dollars à la célèbre université américaine Harvard.
Pan Shiyi et son épouse Zhang Xin, un couple de milliardaires chinois à la tête de l'empire immobilier SOHO China, font face à une salve de critiques depuis leur don de 15 millions de dollars à la célèbre université américaine Harvard. (Crédits : Reuters)

Ils ont beau assurer avec véhémence qu'ils ne souhaitent qu'aider les étudiants chinois, rien n'y fait. Pan Shiyi et son épouse Zhang Xin, un couple de milliardaires chinois à la tête de l'empire immobilier SOHO China, font face à une salve de critiques depuis leur don de 15 millions de dollars à la célèbre université américaine Harvard.

Ce don fait pourtant partie d'un engagement du richissime couple. Initiatives "Bourses SOHO China" consiste à aider, grâce à une enveloppe de 100 millions de dollars, les étudiants chinois qui n'en ont pas les moyens à intégrer les plus prestigieuses écoles du monde. Et ce programme a justement débuté avec le don à Harvard, comme l'a indiqué Zhang Xin au Wall Street Journal.

Le réseau social Weibo s'enflamme

"C'est à mon tour d'être généreuse envers les autres", a-t-elle ajouté.

Mais une partie des internautes chinois ne sont pas convaincus par les explications du couple. Sur le réseau social Weibo (l'équivalent de Twitter en Chine), beaucoup de message au ton résolument nationaliste ont fleuri.

"Quel mépris pour leur propre pays et leurs concitoyens" qui ne font pas d'études à l'étranger, a lancé un internaute.

"Prendre l'argent des Chinois et le donner à certains individus capables d'aller étudier en Amérique - voilà une belle définition des étudiants 'pauvres'", s'est indigné un autre internaute.

"Un ticket pour scolariser le fils à Harvard"

D'autres utilisateurs ont même suggéré que le don de 15 millions de dollars à Harvard était une tentative de soudoiement de l'université américaine :

"Beaucoup disent qu'avec ces 15 millions de dollars, Pan Shiyi et sa femme se sont en fait assurés pour leur fils un ticket d'entrée à Harvard", a relevé un micro-bloggeur.

Des étudiants chinois nombreux aux Etats-Unis

Mais comme souvent sur Internet, tout le monde n'a pas voué les deux milliardaires aux gémonies. Certains internautes, moins nombreux certes, ne se sont pas privé de rappeler que le couple avait établi une fondation pour soutenir le développement de structures éducatives dans les zones rurales en Chine.

Si tous les jeunes chinois ne peuvent se permettre de quitter leur pays pour leurs études, le chiffre suivant mérite d'être souligné : selon l'Institute of International Education, 25% des étudiants étrangers aux Etats-Unis viennent de Chine. Et la Chine est l'un des plus importants "exportateurs d'étudiants" au monde.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 27/07/2014 à 14:27
Signaler
La Chine applique la même stratégie que les Japonais pendant l'air Meiji. Attirer les industriels et envoyer les étudiants aux quatre coins du monde pour rappatrier le maximum de connaissances, et faire de la Chine un géant. Dans les années 186...

à écrit le 25/07/2014 à 17:34
Signaler
LE MECENA POUR DES EDUTIANTS ET UNE BONNE ACTION POUR DES RICHES?BRAVOS A SES GENS LA???

le 27/07/2014 à 15:08
Signaler
cela t'aurais aidé que quelqu'un subventionne tes études visiblement !

à écrit le 25/07/2014 à 10:06
Signaler
Construire une grande école directement dans leur pays, ça serait pas plus intelligent?

le 25/07/2014 à 12:00
Signaler
>"ça serait pas plus intelligent?" En quoi?

le 25/07/2014 à 23:11
Signaler
Oui, en demandant aux profs de Harvard de venir y enseigner ? Ça viendra, le temps d'avoir de nombreuses élites, formées dans les grandes écoles étrangères.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.