Poutine vise un contrat économique historique avec l'Iran

 |   |  256  mots
Face aux sanctions économiques européennes, Vladimir Poutine se tourne un peu plus vers l'Iran
Face aux sanctions économiques européennes, Vladimir Poutine se tourne un peu plus vers l'Iran (Crédits : reuters.com)
L'accord, qui pourrait être fixé sur 5 ans pour 20 milliards de dollars, concerne le secteur énergétique. Un moyen de passer outre les sanctions économiques européennes.

Si l'Europe lui ferme ses portes, la Russie compte bien en ouvrir d'autres. Poutine espère fixer des accords fortement axés sur des transactions pétrolières avec l'Iran, sur 5 ans et pour 20 milliards de dollars.

Réaction négatives des marchés américains

L'objectif est d'aider l'Iran à organiser ses ventes de pétrole et "coopérer dans le secteur pétrole et de gaz, pour la construction de centrales électriques, les réseaux, la fourniture de machines, les biens de consommation et les produits agricoles", selon un communiqué du ministre de l'énergie russe. La déclaration a été mystérieusement retirée lundi soir. Dans la foulée, le ministère russe a promis d'en publier un nouveau ce mercredi.

La Russie pourrait acheter 500.000 barils de pétrole iranien par jour, comme l'avait déjà rapporté le journal Kommersant de Moscou. Cela correspond à un cinquième de la production de l'Iran en Juin et la moitié de ses exportations, rapporte The telegraph.

Iran/Russie, un sujet de "grave préoccupation"

La Maison Blanche avait déclaré que les rapports de pourparlers entre la Russie et l'Iran sont un sujet de «grave préoccupation».

Avant le retrait de Moscou, Alexander Novak, le ministre russe de l'énergie, a indiqué qu'un accord ne serait pas contraire aux obligations internationales et a insisté sur son importance compte tenu de la "réalité" actuelle.

Téhéran et Moscou se sont déjà associés fin juin pour la construction de 20 centrales nucléaires en Iran.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/08/2014 à 14:42 :
Si je comprends bien , Israël à le droit d'annexer tout un pays, de soumettre tout un peuple, de le bombarder en toute impunité car il ose se revolter et Poutine n'y à pas droit car les USA veulent que l'Ukraine rentre dans l'Europe et surtout dans l'OTAN pour y installer son bouclier anti missile 'entre autres'. Ce même OTAN qui empêche toute construction d'une armée européenne comme par hasard.

Je suis très inquiet pour l'avenir de ce monde que les USA veulent dominer bien qu'ayant perdue toutes ses guerres depuis la capitulation du Japon.

Guerre de Corée sans gagnant mais coupé en deux avec un Nord très menaçant
Guerre du Vietnam perdue après après avoir tout détruit et tués des centaines de milliers de civils innocents sous les bombes au phosphore et Napalm ou à dépression (ADM)
Guerres du Golf perdue après avoir déstabilisé tout un pays et le précipité dans la guerre civile pour longtemps comme le prouve l'actualité du jour et maintenant les Européens vont devoir payer les dégâts.

Il faut comprendre que Poutine (bien plus intelligent que notre pépére), ne peut pas se permettre de perdre la face et qu'il faut lui laisser une porte de sortie c'est ce que l'on appelle la Diplomatie.

la France y perdra beaucoup et c'est dommage car c'était un bon client pour notre industrie d'armement et maintenant ce sont les Americains qui nous vendent du petrole et gaz oil en provenance de leur surproduction de l'exploitation des gaz de schistes si polluant pour leur propre population locale curieux non?
A suivre..........
a écrit le 07/08/2014 à 10:43 :
George Soros, le magnat qui sponsorise toutes les guerres américaines dans le monde, a lâché dans une interview à CNN : "Des affaires commerciales nous pouvons nous en occuper tous seuls, mais la guerre est une affaire qu'on partage avec tous." Édifiant. Et ô combien didactique !
a écrit le 07/08/2014 à 9:18 :
Non, ce n'est pas moi qui le dit mais des politiciens, analystes politiques et même des militaires et fonctionnaires des services de l'intelligence américains à la retraite. Par principe, n'étant moi nullement raciste (j'ai des amis Noirs et je fais parfois des voyages de vacances en Afrique), je me sens tout à fait à l'aise pour croire que Barack Obama a déjà acquis son fauteuil dans l'Histoire américaine dans une chambre un étage en-dessous de celle de George W. Bush (vous vous en souvenez toujours ?). Il y a deux ans, lors de sa campagne électorale, ce bonhomme disait à son opposant Républicain Mitt Romney que "la Russie est désormais un pays démocratique, en croissance économique et elle n'a rien à voir avec vos propos qui remontent à l'époque de la guerre froide" (!). Ce même Obama qui dans son discours à l'ONU en 2011 avait promis la création d'un "état palestinien libre et indépendant" !! ce même Barack qui n'a pas fait la fine bouche pour accepter le prestigieux Prix Nobel de la paix (!) – ironie du sort, avec l'Union Européenne ! –  et qui a promis un "coup d'accélérateur" pour créer des bonnes relations entre les Etats-Unis et Cuba (en fait, dans son gouvernement il a envoyé à Cuba par le biais de l'agence USAID des jeunes latinos pour tenter de préparer auprès des jeunes cubains une "contre-révolution" et un service bidon de Tweeter censé de faire de la propagande anti-Fidel Castro !), ce même Barack veut maintenant faire la Troisième Guerre Mondiale avec la Russie et, pourquoi pas? avec la Chine ensemble !!
a écrit le 07/08/2014 à 9:04 :
C’est une honte pour l’Union européenne, qui après de longues pérégrinations pour s’exprimer « d’une seule voix », s’exprime désormais par la voix de Washington, abandonnant pratiquement les valeurs fondamentales européennes, parmi lesquelles la présomption d’innocence.
Réponse de le 07/08/2014 à 10:28 :
"Dans une guerre la Russie battrait les USA et l'OTAN"
Dans vos rèves les plus débiles.
un exemple;
Porte-avions;
Russie; 1
OTAN; près d'une vingtaine
?
Réponse de le 07/08/2014 à 22:24 :
Vos rêves se dissipent avec la fumée ? le porta-avions.... c'est du Mistral ? je pense aussi que Poutine il la fera.... aimez-vous Rassmussen ? revenez sur vos mots, please, de Jojo Kerry qu'en pensez-vous ?
Réponse de le 06/10/2014 à 13:23 :
@rêveur ,
vous êtes un comique , une guerre ne se gagne pas en fonction du nombre de porte avions , la Russie n'a pas investit dans les porte-avions car c'est une armée défensive qui protège ses frontière , et non une armée offensive comme l'OTAN/USA qui va faire la guerre à des milliers de kilomètres de ses frontières , l'arsenal balistique russe est suffisant pour détruire les porte-avions de l'OTAN qui viendraient à ses frontières , mais il suffit aussi de quelques minutes à la Russie pour raser l’Europe occidentale avec ses missiles tirés de Kaliningrad .

D'ailleurs si il n'y a jamais eu de guerre USA/OTAN contre Russie , c'est par-ce que USA OTAN sont conscient qu'ils auraient de très grosses pertes et qu'ils ne sont pas convaincu de la victoire , c'est pour ça qu'ils se contente de la Libye , de l'Irak, de l'Afghanistan ....Déjà qu'en Corée du Nord et Vietnam ils sont reparti la queue entre les jambes .....Alors la Russie MDR !!!
a écrit le 07/08/2014 à 5:48 :
La Russie (qui était supposée respecter les frontières de l'Ukraine en échange de l'abandon de la disuasion nucléaire par l'Ukraine...) continue de fournir les séparatistes en tanks, armes, missiles et personnel et les services de renseignements des pays de l'Est estiment une invasion russe proche en Ukraine sous forme de "mission humanitaire". Les manoeuvres aériennes actuelles russes servent de camouflage à ce renforcement des troupes russes évaluées entre 20.000 et 30.000. De nombreux équipements russes d'intervention rapide blindés ont été repeints et camouflés à cet effet. La Russie a renforcé ses positions en Crimée et aux frontières désormais à proximité immédiate de l'Ukraine et a notamment placé des lignes de mines dans la mer d'Azov récemment. L'Ukraine confirme également ces informations et alerte avec précisions sur l'augmentation constante des différentes positions russes. Les probabilités d'un scénario de type Crimée ou Géorgie semblent donc s'accroître. Rappelons que la Russie avait jugé août propice pour l'invasion de la Géorgie en 2008. Le président russe avait là aussi fini par admettre à la télévision russe que l'offensive militaire contre la Géorgie avait été préméditée et préparée par l'état-major sous ses ordres et il avait aussi reconnu que les militaires russes avaient armé et entraîné des milices locales en Ossétie du sud, l'une des régions séparatistes de Géorgie au cœur du conflit. Le même scénario s'est déroulé de façon planifiée avec l'invasion de la Crimée puis la défense de ses côtes, l'entraînement et le renforcement des troupes russes avant l'intervention. Comme à cette époque on assiste également à une montée en puissance et similitudes de la rhétorique des médias russes pour préparer la population à cette intervention. La Voix de la Russie confirme : "La Russie va insister sur l'initiative visant à établir une mission humanitaire à l'Est de l'Ukraine, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères". A souligner que lorsque la Russie envahi, elle ne part plus ensuite et s'installe durablement et c'est ce type de régime que soutient en France le Front National, régime dictateur envahisseur proche et en appui de la Corée du Nord notamment.
a écrit le 07/08/2014 à 0:19 :
Il gagne quelques miliards d'un côté mais en perd des centaines de l'autre. Ils apprennent l'économie au FSB ?
a écrit le 07/08/2014 à 0:15 :
Pendant ce temps la plupart des pays dont la Chine développent les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique. Poutine va encore avoir un temps de retard d'autant que ses réserves de pétrole ne vont plus durer longtemps et quand le passage se fera au gaz ce dernier sera très sollicité donc peu compétitif.
Réponse de le 07/08/2014 à 8:47 :
l'efficacité des énergies renouvelables est très faible, l'Allemagne est en train de se planter comme nous allons nos planter.
Pour les 10 ans à venir , ce seront encore le pétrole et le nuke qui seront les énergies les plus efficaces.
a écrit le 06/08/2014 à 22:51 :
Washington pourrait saisir ce prétexte pour imposer à la Russie des sanctions financières, menaçant de la poursuivre devant ses tribunaux. Suivant l'exemple de la France de François Hollande (racket de la BNP), la Russie pourrait accepter de payer, mais Poutine n'étant pas Hollande, on ne peut pas en être certain.
Réponse de le 07/08/2014 à 5:46 :
+7 !!!
Mais que font les US?? Violation d'embargo!!
AH AH AH AH AH
Réponse de le 07/08/2014 à 8:49 :
les Russes s'en moquent des embargos décidés par les USA.
les sanctions contre la Russie ont surtout accéléré les partenariats entre les pays qui ne souhaitent pas être soumis aux USA , donc la Russie est isolée ( avec 3 ou 4 milliards de copains ... )
a écrit le 06/08/2014 à 21:55 :
Poutine est en train de perdre complètement l'Ukraine, la Moldavie, la Géorgie et il déteste perdre, c'est un très mauvais joueur, donc il va envahir l'Est de l'Ukraine et tout confirme. Raison de plus pour consolider l'Europe et l'Otan.
Réponse de le 07/08/2014 à 14:26 :
Petite propagande atlantiste sans conséquence...!!
Réponse de le 07/08/2014 à 22:27 :
Frédéric Vincent, un porte-parole de la Commission Européenne, qui a qualifié la riposte russe de «clairement politique». Ah bon ? et les sanctions de l'UE et les USA contre la Russie sont de quelle nature donc ? c'est de la "fantasie" ? M. de la Palisse continue toujours en vie, même après sa naissance.
a écrit le 06/08/2014 à 21:51 :
La Russie a massé environ vingt mille soldats « prêts au combat » près de sa frontière avec l'Ukraine, au lieu des douze mille à la mi-juillet, et pourrait prétexter une mission humanitaire ou de maintien de la paix pour envahir l'est de ce pays.
Réponse de le 06/10/2014 à 13:16 :
Je vois que l'endoctrinement marche très bien en occident sur les esprits faibles !!
Ou as-tu vu que la Russie a déclaré la guerre à l'Ukraine et qu'elle a envahit l'Ukraine ???MDR !!!

Pourtant la Russie est en droit d'agir militairement en Ukraine de l'Est pour protéger le peuple du Donbass du génocide annoncé par Kiev , représenté par Porochenko mis en place par l'UE et les USA suite au putsch de Kiev , en chassant Youtchenko , un président démocratiquement élu , car la France et les USA sont intervenus pour moins que ça en Libye et en Irak , mais apparemment pour els individus comme toi , les USA et la France peuvent tout se permettre à partir de motifs fallacieux , mais la Russie ne peu pas faire de même pour une cause juste !
a écrit le 06/08/2014 à 21:39 :
On cauchemarde éveillé !!! Tout détruire pour donner raison à quelques fous européens ou US pour un état ukrainien qui n'en vaut pas la peine de toute façon.
Aux armes, citoyens !!!!
Réponse de le 06/08/2014 à 21:48 :
C'est Poutine qui attaque et envahi, pas l'Occident.
Réponse de le 07/08/2014 à 11:37 :
Drasnam... aux armes Citoyens... en valez vous vraiment la peine?
Réponse de le 07/08/2014 à 22:28 :
Il faut être vraiment stupide pour croire que Poutine allait se laisser dicter sa conduite par les autres pays.
a écrit le 06/08/2014 à 21:36 :
C'est un contrat au bilan nul car la Russie achète du pétrole et fournit des centrales etc mais l'Iran comme la Russie ont des marchés non extensibles ailleurs. C'est pour faire de la communication ce genre de nouvelle mais dans la pratique çà n'avance à rien. La Russie n'a pas toutes les competences au niveau des machines et et vice versa. C'est un marché fermé alors qu'il faut au contraire des marchés ouverts pour capter les meilleures technologies et avancées dans le monde. C'est historiquement idiot oui, comme du temps de la guerre froide dont on connait le bilan désastreux.
Réponse de le 06/08/2014 à 21:49 :
Je pense pareil, c'est de la provoc mais ce n'est pas efficace en pratique.
Réponse de le 06/08/2014 à 22:40 :
Plutot fute au contraire!
Réponse de le 07/08/2014 à 1:48 :
Oui, c'est évidement de la provocation.
Mais pas certain que ce soit un bon choix.
Faut toujours éviter que la moutarde vienne à déborder.
Réponse de le 07/08/2014 à 8:53 :
il faut regarder les choses dans leur ensemble , pas seulement ce contrat Russie-Iran , mais aussi tous les contrats qui sont en cours de signature entre la Russie, la Chine, le Brésil , l'Iran , l'Inde .... et là ça devient très différent.
a écrit le 06/08/2014 à 19:46 :
On va être obliger bientôt de sortir les vélos ?
Réponse de le 06/08/2014 à 21:50 :
Très bonne chose pour l'économie, la santé le déficit de la sécu, l'écologie etc.
a écrit le 06/08/2014 à 18:46 :
Poutine faisait déjà du commerce avec des pays dits non recommandables au sens des valeurs OTAN. Les sanctions économiques décidées après beaucoup d'hésitation contre la Russie donnent à Poutine un argument très politique (à l'intérieur comme à l'extérieur du pays) pour continuer et élargir les accords avec des pays sous surveillance. L'exemple de la Syrie puis maintenant de l'Iran ne vont certainement pas arranger le commerce mondial, donc notre "croissance"...
Réponse de le 06/08/2014 à 21:56 :
Le commerce s'adaptera vite.
a écrit le 06/08/2014 à 18:01 :
Ils vont donc vendre du pétrole... pour acheter du pétrole.
Pourquoi pas, si ça les amuse.
a écrit le 06/08/2014 à 16:40 :
Ca sent la 3 em guerre mondial tout ça c'est pas très bon !!!!!
a écrit le 06/08/2014 à 16:15 :
Si Poutine était président de la France (en même temps que président de la Russie), Je suis sûr qu’il prendrait en compte l’intérêt général de la France et des Français mieux que notre premier secrétaire de l’ex république Française.

Je n’irai quand même pas jusqu’à souhaiter un défilé de chars russes sous l’Arc de Triomphe, les rares visites de Merkel me suffisent …
Réponse de le 06/08/2014 à 16:23 :
Vous ne connaissez donc pas la Russie. Poutine est un oligarque ... comme les autres de tous pays. Par contre, ici, vous avez le droit que critiquer Hollande. Certes, la différence est soit minime, soit grande. Tout dépend si vous êtes un adorateur de l'argent.
Réponse de le 06/08/2014 à 21:58 :
Avec votre discours à deux balles vous êtes très certainement un "adorateur de l'argent" américain ! angoissant...
a écrit le 06/08/2014 à 15:59 :
Lui il fait du business nous on récolte les émigrants, y pas photo on est des c..
a écrit le 06/08/2014 à 15:53 :
c'est d'être certain que la Chine et la Russie ou même le Brésil pourraient encaisser les coups sans réagir.
Réponse de le 06/08/2014 à 21:26 :
Sauf que c'est Poutine qui envahi la Géorgie, la Crimée, l'Ukraine, pas l'Occident
Réponse de le 08/08/2014 à 10:28 :
Attends, qui parle la ?
Dans le domaine les USA et l EU c est pas mieux mais pire : Afghanistan, Libye , Irak,Mali,serbie,ect....

Ah oui, pourquoi tu dis Ukraine et Crimée séparément ? Ou tu considères que la Crimée fait partie de l Ukraine et donc pas besoin de la citer en plus de l Ukraine ou alors tu cites la Crimée car tu la considères ne faisant pas partie de l Ukraine, alors a ce moment la ne cites plus l Ukraine puisqu il n y a pas officiellement de soldats et conseillés russes la bas (un peu comme les conseillés US en Ukraine qui n existent pas)
a écrit le 06/08/2014 à 14:56 :
Ils vont utiliser le dollar...?? Mouarf...
Réponse de le 06/08/2014 à 18:33 :
Non, l'euro ! Re-ouarf :)
a écrit le 06/08/2014 à 14:50 :
Selon les meilleurs analystes militaires (et qui ne sont pas des habitués de ce forum), les Etats-Unis doit utiliser l'Otan dans une première offensive contre l'armée russe d'ici la fin de l'année. Ce sera un test pour évaluer la qualité de réaction des russes. Si l'Otan prend le dessus sur les forces russes, les offensives continueront ; si non, les Etats-Unis et leurs vieux copains européens seront obligés à utiliser le plan B. Celui-ci consiste à envoyer une première bombe nucléaire en sol russe, lieu et date, restent encore, évidemment, très secrets. A partir de cette première attaque nucléaire des Occidentaux, d'autres se succèderont en question d'heures, les missiles en partant de sous-marins américains, britanniques et français. La Russie sera anéantie en question de 3 à 5 jours et la reddition se fera les jours qui viendront. La paix sera de retour en Europe et les Etats-Unis trôneront encore davantage comme les Grands Seigneurs de ce monde, nos Maîtres Absolus, autant puissants que Dieu-Père lui-même.
Réponse de le 06/08/2014 à 15:09 :
Les russes vont fermer leur espace aérien sur la Sibérie et ça s'annonce mal pour les compagnies occidentales. Entre hier et aujourd'hui les actions de Finnair ont dégringolé en bourse 2.2% . Demain ce sera le tour d'Air France, Lufthansa etc. Si ça continue c'est la faillite, il faut que Obama commence déjà la guerre contre la Russie, autrement l'hiver s'annonce plus frais que prévu.
Réponse de le 06/08/2014 à 15:40 :
Aucun Etat européen ne s'associera a un tire de missile nucléaire contre un autre Etat européen. ce serait le discrédit total, du slogan 'l'europe c'est la paix' et la fin immédiate de l'UE.
Réponse de le 06/08/2014 à 15:46 :
Dans tes reves, dis toi bien qu'en face, ils sont autant de missiles nucléaires prets sinon plus que nous...Donc perdant perdant .
Réponse de le 06/08/2014 à 15:59 :
elle est même probable; par contre votre hypothèse ne prend en compte que la Russie, la logique exige que vous y incluiez la Chine et là ça se complique.
Réponse de le 06/08/2014 à 16:22 :
C'est que la Russie, et donc Poutine, a autant de tête nucléaire que les USA.
Donc ton scénario n'est absolument pas réaliste. (même pas dans une super production hollywoodienne)
Réponse de le 06/08/2014 à 20:20 :
@Les jours de Poutine sont déjà comptés !
« Plan A, plan B,...envoyer une première bombe nucléaire en sol russe, etc... »
Bon on se calme. Parce que vous croyez que les russes qui ont plus de 9000 têtes nucléaires ( officiellement ) vont rester bien sagement se faire bombarder ? Vous sous estimez ce peuple qui en a vu d'autres ; Napoléon s'y est cassé les dents puis Hitler.
Dans votre exposé analytique vous avez oublié le "plan sur la comète" qui paraît le plus probable . Je vous suggère de regarder ce lien ( peu diffusé ) sur un discours de Vladimir Poutine en date du 14 mars 2014 devant les deux chambres du Parlement russe. On y apprend beaucoup de choses .

https://www.youtube.com/watch?v=BXKx79yanaQ
Réponse de le 06/08/2014 à 21:15 :
Camarade
Ca fait un bout de temps que les russes n'ont plus 9000 vecteurs (têtes nucléaires, ca ne signifie rien, certaines têtes peuvent embarquer jusqu'à dix vecteurs)
Les américains et les russes désarment, il faudrait suivre.
De toute façon, le premier qui appuie sur le bouton rouge est aussi mort.
C'est un jeu de cons qu'une nation pourrait tenter en dernier recours, ce qui veut dire qu'il y aurait avant une grosse guerre conventionnelle.
Eric
Réponse de le 07/08/2014 à 0:27 :
D'ailleurs au "jeu de cons" les russes n'auraient pas l'avantage étant donné qu'ils sont loin d'avoir autant de satellites actifs que les seuls européens. Nombreux datent de la guerre froide, donc sont dépassés, inactifs ou défectueux.
Pour résumer, la vision de l'armée est très limitée.
Comme l'Otan peut aussi compter sur les sat, canadiens, australiens et japonais, et les nombreux américains.
L'occident voir très clair, écoute et analyse massivement..........
a écrit le 06/08/2014 à 14:35 :
Moscou a donc décidé d'arrêter des charters en provenance de l'UE vers la Russie. Air France, British Airways et Lufthansa sont les plus visées. Bin bon, on pourrait dire que pour nous, les Français, ça nous fait une belle jambe tant qu'on ne se promène pas tellement du côté de la Russie. Nous qui ? pas nos hommes d'affaires, notament ceux d'Airbus, Renault, Alstom....

La pilule toutefois peut s'avérer très amère si Moscou poursuit ses sanctions concernant le survol de la Sibérie, là par où passent tous les vols Europe-Asie-Europe. Alors là ça va fait mal, on verra certainement une augmentation des tarifs à cause du au temps de vol élargi. Et qui dit augmentation de tarifs de transports dit produit plus cher pour le consommateur.

A bon entendeur...
Réponse de le 06/08/2014 à 15:36 :
Les résultats en leurs bourses respectives pour ce mercredi le 6.08 :

Finnair a laissé tomber 2.2 % à 2.6 euros par action; le plafond a décliné en un peu plus de deux jours à 30 millions d'euros.
Air France a perdu 4.7 % avec 7.15 euros par action. Le plafond est tombé 11 % - un peu plus de 220 millions d'euros.
Lufthansa a tombé aussi 2.9 % à 12.45 euros par action, 10 % en bas dans deux jours (environ 570 millions d'euros).
La "low-cost" Ryanair a perdu 2 % à 6.61 euros par perte d'action, environ 184 millions d'euros de plafond.

La situation pourra encore s'aggraver si Moscou ferme le couloir aérien sur la Sibérie, les tarifs vont grimper à cause de la consommation kérosène et temps de vol entre l'Europe et l'Asie. Les patrons blâment les gouvernements et demandent la levée des sanctions contre la Russie. Autrement, c'est le chaos quoi.
Réponse de le 06/08/2014 à 16:17 :
Des infos qu'on verrait difficilement sur CNN ou la BBC.
Réponse de le 06/08/2014 à 22:11 :
Vos données me mettent très mal à l'aise, je ne veux pas que Poutine gagne la guerre contre nous, contre les Etats-UNis mais c'est dur dur..... excusez-moi, je suis en pleurs, je suis un lâche je sais,pardonnez moi vous tous....
Réponse de le 07/08/2014 à 0:14 :
Vous ne suivez pas l'actualité, des compgnies russes ont déjà coulées, dont une en moins de 3 semaines. Des milliers de russes grognent parce qu'ils ne peuvent pas rentrer chez eux. Pas de réponse du Kremlin.
-
AFP 04/08:
Environ 27.000 touristes russes sont bloqués à l'étranger après la faillite d'un voyagiste, a déclaré lundi l'association nationale des voyagistes russes.
"Tous les touristes se retrouvent bloqués sans billet de retour" après que la société Labirint (Labyrinth) a annoncé samedi la fin de ses opérations, a déclaré le service Touraide qui tente d'aider ces touristes à trouver des places sur des vols retour opérés par d'autres sociétés.
Labirint est le quatrième tour opérateur à faire faillite en trois semaines, résultat d'une crispation du marché touristique russe liée au moins en partie à la crise ukrainienne. Le bras de fer entre Moscou et l'Occident autour de l'Ukraine a en effet contribué à une dépréciation de la devise russe, provoquée par une fuite des capitaux, alors même que l'économie russe frôlait déjà la récession.
"La situation économique et politique a eu un impact néfaste sur le nombre de réservations", et la baisse de la valeur du rouble "a dégradé le pouvoir d'achat des Russes", a déclaré Labirint dans un communiqué expliquant sa cessation d'activité.
"Nous craignons que cela ne soit que le début d'un effet domino" a déclaré sur la radio Echo de Moscou la porte-parole de l'Agence fédérale de tourisme de Russie, Irina Shchegolkova.
"La Turquie a commencé dès hier (dimanche) a expulser nos touristes de leur hôtel, or c'est en Turquie que la majorité de nos touristes vont se reposer, 3,5 millions au total", a déploré la porte-parole. Cette dernière s'est au contraire félicitée de l'attitude de la Bulgarie et de la Grèce qui ont, selon elle, décidé de ne pas pénaliser les touristes russes pour la faillite de leur voyagiste.
Alors que les nouvelles sanctions occidentales décidées la semaine dernière auront un impact progressif sur l'économie, le rouble a d'ores et déjà chuté de 11% depuis son pic de valeur en septembre 2013.
-
Cessation d'activité d'une filiale d'Aéroflot:
Les sanctions européennes ont par ailleurs provoqué dimanche la cessation d'activité de Dobroliot, filiale low-cost de la compagnie aérienne nationale Aeroflot.
-
Mais encore, Lukoil:
Les stations sont bloquées par de manifestants en Ukraine et dans les ex-URSS.
La plus grosse compagnie pétrolière privée russe Lukoil vendra 138 stations-service en Slovaquie, République tchèque et Hongrie aux sociétés hongroises MOL Plc et Norm Benzinkut Kft, a annoncé lundi Lukoil dans un communiqué.
"Lukoil a signé des accords sur la vente d'actifs dans la République tchèque, en Slovaquie et en Hongrie. Slovnaft Česká Republica, Spol. S.R.O. (filiale tchèque de MOL Plc) achètera 44 stations-service sur le sol tchèque. Norm Benzinkút Kft acquiert 75 stations-service de Lukoil en Hongrie et 19 en Slovaquie", est-il indiqué dans le communiqué.
Selon Lukoil, il s'agit d'une "optimisation des ventes de produits pétroliers" du groupe.
Les deux accords dont le montant n'est pas révélé, seront finalisés d'ici la fin de 2014.
Fin juillet, Lukoil a annoncé avoir vendu la totalité de ses 240 stations-service situées en Ukraine au groupe autrichien AMIC Energy Management GmbH. Le président de Lukoil, Vaguit Alekperkov, a expliqué cette décision par le blocage de plusieurs stations-service ukrainiennes de Lukoil par les ultranationalistes de Pravy Sektor (Secteur droit) et la chute des ventes en Ukraine de 42% en 2014
-
Automobile:
Trois constructeurs automobiles russes suspendent simultanément leur production et mettent leurs employés en congé forcé: AvtoVAZ, GM-AvtoVAZ et l'usine du groupe Volkswagen de Kalouga (180 km au sud-ouest de Moscou), annonce lundi le journal Vedomosti.
-
Etc.......
L'Europe souffre, la Russie plonge.
a écrit le 06/08/2014 à 14:28 :
Les représentants des structures de force ukrainiennes ont officiellement reconnu que des étrangers, notamment des Polonais et des Américains prenaient part à l'opération spéciale menée par l'armée ukrainienne dans l'est du pays. Des armes lourdes commencent à arriver depuis les Etats-Unis et quelques-uns avancent que Kiev pourra même se doter des missiles d'ogive nucléaires pour lancer contre la Russie.

Une autre excellente nouvelle c'est que le cargo US Dewayne T. Williams doit arriver le 10 août au village Namdalseid, en Norvège, pour apporter plusieurs chars lourds du type M1A1 Abrams ainsi que d'autre véhicules blindés. Ce matériel doit être acheminé en Pologne dans quelques semaines pour ensuite être livré aux troupes ukrainiennes. Le Sécretaire-général de l'Otan, le remarquable Anders Fogh Rassmusen entend préparer une puissante offensive contre la Russie. De son coté Moscou intensifie les vols de ses bombardiers stratégiques Tu-85 "Bear" en Europe, le dernier d'eux a été intercepté sur les côtes irlandaises il y a quelques jours. Ces avions peuvent transporter des bombes nucléaires et c'était l'un d'entre eux qui a lancé la célèbre Bomba Tsar en

Nos journaux continueront à parler des sujets plutôt divertissants jusqu'au jour où les premiers bombardements toucheront nos pays voisins. Mais on ne saura rien. Et puisque les médias américains sont sous contrôle du Département d'Etat et donc se trouvent dans le mode "alerte" de propagande de guerre, alors il ne nous rester que compter les jours jusqu'au début des hostilités. Celles-ci, sauf quelques petits États récalcitrants de la zone euro, ne devrait pas tarder, probablement mi-septembre on espère.

Après tant d'attente, la guerre – à partir de cet automne, finalement !
Réponse de le 06/08/2014 à 20:57 :
"Claire Barjac", ca, c'est bien de la désinformation très grossière.
La guerre, oui, les russes sont déjà en Ukraine, donc je ne pense pas que ce soit pour taper la belote.
Réponse de le 06/08/2014 à 22:08 :
Vous êtes un pacifiste et moi je n'aime pas tellement les pacifistes. Ils sentent bon les acteurs de Hollywood qui ne font la guerre qu'au ciné, ou aux jornalistes qui fonte la guerre à distance. Vous craignez que la Russie entre en guerre avec l'Europe et votre apartement soit réduit (avec vous) à des cendres soufflées par le vent atomique. Vous avez la peur au ventre et je peux vous comprendre. Mais il faut arrêter avec des commentaires qui ne disent rien. Passez-moi votre e-mail et je pourrais vous renfiler de bonnes adresses où vous pouvez connaitre mieux sur géopolitique et politique internationale, d'accord ?
a écrit le 06/08/2014 à 14:17 :
Contrat en pays totalitaires. Logique.
C'est tout de même de la provocation.
Je pense que cela ne va pas arranger son cas.
On cherche les emmerdes?
Réponse de le 06/08/2014 à 14:55 :
Un sociologue américain réputé a déclaré, mi 2009, que les US se réveilleraient un jour sans plus aucun allié.
C'est ce qui est en train de se passer...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :